mèl :
passe :
s'abonner | oubli de passe
spécifiez l'adresse concernée
mèl :
retour
cliquez pour revenir
La Suède sur le gong élimine l’Espagne
La Suède sur le gong élimine l’Espagne
23 Janvier 2008 | International > Euro

Le match de la dernière chance pour les deux équipes, le perdant de cette rencontre savait que pour lui les espoirs de titre et de podium seraient définitivement envolés à l’issue de cette rencontre. Et si l’Espagne semblait avoir les faveurs des pronostics, il était tout aussi clair que la jeunesse et la qualité de jeu des Suédois ne serait surtout pas à prendre à la légère. Même si le groupe d’Ingemar Linnell est moins étoffé que celui de Carlos Pastor, il est aussi clair que la 6-0 suédoise très bien articulée autour du trio Andersson – Jernemyr – Ahlm et la vitesse de jeu ont de quoi contrer le jeu des Espagnols. Avec en plus en résolution de l’équation du match, la performance du quarantenaire Tomas Svensson, inamovible portier des Jaunes et Bleus et auteur de quelques parties énormes depuis le début de cet Euro.

Et c’est cette qualité de jeu suédoise qui allait la première le bout du nez, malgré quelques échecs face à un José Hombrados encore sur sa lancée du match face à la France, la Suède prenait le match par le bon bout. Dans le même temps l’Espagne se compliquait un peu trop la tâche par moment ou jouait des coups de façon un peu trop solitaire pour que cela trompe la vigilance d’un Dan Beutler lancé comme un obus pour son premier match en tant que titulaire.

Heureusement pour les actions ibériques que les suédois continuaient à prendre Hombrados en cible vivante plutôt que les cages, car au lieu d’une ou deux unités, le score aurait pu basculer très rapidement en faveur des Nordiques. Au lieu de cela, s’appuyant toujours sur leur jeu de transition, sur une défense en dissuasion, les Espagnols arrivaient à refaire leur petit handicap pour passer devant à la pause d’une toute petite unité.

La partie gagnait encore en intensité en seconde période, là ou les deux équipes lançaient toutes leurs forces dans la bataille. Kim Andersson continuait à envoyer des missiles, Jonas Kallman jouait les filles de l’air sur tout le côté gauche de l’attaque pour la Suède et Iker Romero se lançait dans une partie de tir aux pigeons dont il détient le secret. Mais la partie restait toujours équilibrée jusqu’à l’entame des 10 dernières minutes, là ou le nul commençait à angoisser les deux staffs, puisqu’il éliminerait les deux équipes.

Après une perte de balle d’Alberto Entrerrios, une exclusion sur le même dans la défense qui suivait sur une grosse faute sur Marcus Ahlm, la Suède avait le jet de 7 mètre pour gagner le match, penalty raté par Kim Andersson ou plutôt arrêté par un José Hombrados sauvant la maison d’Espagne sur ce coup, les Espagnols avaient la balle de la gagne au bout des mains. Malheureusement pour eux, c’est Ortega qui prenait un tir bien trop facile pour Tomas Svensson qui relançait directement sur Jonas Kallman qui n’avait plus qu’à poser le ballon dans le but déserté par Hombrados puisque remplacé par un joueur pour avoir une supériorité numérique. L’Espagne est maintenant out de l’Euro, la Suède dont les bonds de joie n’avaient d’égal que la peur dans les derniers instants de la partie pourra espérer encore demain face à l’Allemagne.

A Trondheim, Spektrum
Le 23 janvier 2008 à 16h15
Espagne - Suède : 26 – 27 (Mi-temps : 14-13)

2 000 spectateurs
Arbitres :
MM BAUM Miroslaw et GORALCZYK Marek (Pologne)

Statistiques du match

© François Dasriaux
Partager
Identification nécessaire pour ajouter une réaction
Qui sommes nous | Mentions légales | Devenir annonceur
(C) Copyright 1999-2012 EURL 2ICS - Tous droits réservés.
joueurs | équipe | actualités