mèl :
passe :
s'abonner | oubli de passe
spécifiez l'adresse concernée
mèl :
retour
cliquez pour revenir
Montélimar : la victoire de l’espoir
Montélimar : la victoire de l’espoir
26 Octobre 2008 | National > Nationale 1M

Malmené en première période par une équipe qui bénéficiait à plein de l’effet Louis, Montélimar-Cruas est parvenu à renverser la situation en seconde période. Ce premier succès récompense enfin le club du sud Drôme-Ardèche méritant dans l’adversité depuis le début de saison.

Montélimar-Cruas 29 - Libourne 26

A Montélimar
Arbitres : MM. Cordier et Wirotius
Mi-temps: 12-14

Pour Montélimar-Cruas :
Gardiens : Muraru  30’ et 10 arrêts, Urbe 30’ et 11arrêts
Buteurs : Favre 8/17 dont 2/3P, Manifacier 2/3, Soriano 2/2, Vaduvan 6/6 dont 2/2 P,  Aouachria 6/6, Arnaud 2/3, Barbier 2/2, Biane 1/5,  Malmenaide 0/2     
Exclusions : 8

Pour Libourne :
Gardien : Gonzalès-Aguado 49’ et 9 arrêts dont 1 P, Friche, 11’ et 0 arrêt
Buteurs : Goheneix 5/7 dont 1/1P, Chenini 4/6, Caniedo 4/8, Heilles 4/12, Sanchez 3/4, Sybiac, Louis 3/8, Reynes 2/4, Jean 1/2 
Exclusions : 5
Pertes  de balle : 20

Libourne avait fait des pieds et des mains toute la semaine pour qualifier sa dernière recrue, Frédéric Louis. Au vu de l’importance de ce match entre deux très mal classés, les Girondins avaient montré là leur volonté de repartir de l’avant et par là même d’essayer de porter le coup de grâce à une formation locale toujours à la recherche de son premier succès. L’international français, qui a fait les beaux jours de Créteil et Paris était donc là et bien là. Son premier ballon dans la lucarne de Muraru et son deuxième, parfait décalage sur Caniédo,   témoignaient rapidement de tout ce que sa patte gauche pouvait apporter à sa nouvelle équipe  (3-3, 5è). Libourne avec le rayonnement de Frédéric Louis, ce n’est certainement plus l’avant dernier du championnat.

LOUIS N’A PAS SUFFIT

Aussi, fallait-il, côté montilo-cruassien, un Maxime Favre chaud bouillant pour rivaliser en ce début de match. Le jeune buteur de l’USMC tentait beaucoup et réussissait pas mal. Autant dans ses tirs que dans ses un contre un  qui provoquaient une multitude de fautes de la défense libournaise (10-11, 20è). Mais la maîtrise du jeu était sans conteste du côté visiteur qui profitait de la moindre faiblesse des Drôme-Ardéchois. 12-14 à la mi-temps, les affaires étaient une nouvelle mal engagées pour les hommes de Burcéa  sur le banc hier soir et non sur le terrain comme à Grenoble.

L’USMC LÂCHE LES CHEVAUX

Urbe débutait alors tambour battant la seconde période avec des arrêts énormes sur Louis et Goheneix (14-14, puis 18-18, 43è). Dans son sillage,  l’USMC prenait les  devants en jouant toutes montées de balle à fond. Aouachria dans ce registre excellait et offrait 5 buts d’avance à son équipe à 8 minutes du dénouement (25-20).  En tremblant un peu bien sûr mais avec tout le courage qu’on lui connaît depuis le début de saison, l’USMC arrachait son premier succès. Vraiment mérité.  

Réactions :

Romain Urbe (gardien de l’USMC) : "C’est une victoire qui fait vraiment du bien. Pour nous et pour notre public qui nous a bien poussés. Je pense que ceux qui étaient présents ce soir reviendront nous voir. On a manqué notre première mi-temps mais on est bien revenu ensuite. Un grand bravo à tout le monde."

Pierre Goyheneix (pivot de Libourne) : "On était venu pour gagner car dans notre situation, on doit maintenant gratter des points partout. On n’a eu qu’une semaine de travail avec Loulou Frédéric Louis) mais on ne tient pas le choc physiquement, c’est une certitude. Il faut des guerriers dans cette équipe, on ne les a pas pour le moment."

Lilian BERNARD pour

Handzone
Partager
Identification nécessaire pour ajouter une réaction
Qui sommes nous | Mentions légales | Devenir annonceur
(C) Copyright 1999-2012 EURL 2ICS - Tous droits réservés.
joueurs | équipe | actualités