mèl :
passe :
s'abonner | oubli de passe
spécifiez l'adresse concernée
mèl :
retour
cliquez pour revenir
Entretien avec... Philippe Besson (Chartres Mainvilliers)
3 Avril 2009 | National > Nationale 1M

Président du Chartres-Mainvilliers Handball, Philippe Besson livre son point de vue sur la saison en N1 de son équipe et, plus généralement, donne les grands objectifs du club Eurélien.

Président, quels sont vos impressions après cette victoire éclatante face à Metz ?

Simplement que nous sommes dans la bonne voie mais que le chemin n'est pas encore terminé. Cette victoire était nécessire, et les joueurs y ont mis la manière, mais ne sera pas suffisante. Par contre dire que Metz n'a pas joué ou est passé à côté du match comme j'ai pu le lire ou l'entendre me semble quelque peu réducteur.

Je crois plutôt que c'est nous qui avons fait ce qu'il fallait sur le plan tactique notamment en bloquant tous leurs points forts en attaque. Et au final c'est vrai qu'il vaut mieux avoir 6 points d'avance sur le premier relégable que le contraire...!!!

Le succès obtenu à Semur est il un déclic ?

Non cette victoire n'était que dans la continuité des résultats obtenus depuis le début des matchs retour. C'est une confirmation de ce que l'équipe peut faire. En plus je crois que nous ne remercierons jamais assez le sympathique speaker de Semur de nous avoir pris pour des "jambons".....!!!

Pour être sérieux, le déclic, ou plutôt la prise de conscience que l'on pouvait bien faire, date du mois de décembre où nous perdons d'un but à Massy et de deux buts à Nanterre. C'est là que nous avons réalisé que dès que nos blessés reviendraient nous serions beaucoup plus performants. Et même si nous perdons début janvier (dernier match aller) chez nous contre Hazebrouck (d'un but) cela c'est rapidemment vérifié.

A la différence de l'an dernier, votre équipe semble se diriger vers un maintien tranquille, n'est ce pas?

Le championnat n'a pas du tout la même physionomie que l'an dernier où jusqu'à la dernière journée 6 ou 7 équipes se tenaient en 2 points et jouaient pour éviter la descente. Cette année il est plus lisible, surtout dans le bas du classement, ce qui ne veut surtout pas dire plus facile ou plus prévisible.

Pour ce qui est de notre maintien, rien n'est encore fait. C'est ce que je répète sans arrêt aux joueurs. L'erreur à ne pas commettre serait de s'y voir déjà. Nous terminerons le championnat avec une série de matchs difficiles (Lanester, à Livry, Massy, Nanterre et à Hazebrouck) et le match de ce week-end à Thionville n'est pas gagné d'avance. Loin de là.

Mais il est aussi vrai que nos résultats et le jeu que nous produisons actuellement doivent nous pernettre d'aborder cette fin de saison avec sérénité.

Quel est votre sentiment par rapport à ce championnat de N1?

C'est un championnat que nous avons découvert l'an dernier. Il existe une vraie marche entre la N2 et la N1. Il est très exigeant et d'un très bon niveau handballistique. Je dis souvent qu'en N3 avec 2 joueurs au dessus du lot on peut s'en sortir, en N2 il en faut 6 ou 7 et en N1 il en faut 12 ou 15.....

Sur certains aspects, notamment le remplissage des salles, on y voit des choses qui feraient envie à d'autres....: Hazebrouck, Semur, Lanester, Nanterre, nous-mêmes évoluent toujours dans des salles pleines.

Il existe aussi majoritairement une bonne convivialité entre les clubs, les entraîneurs et les staffs. Il est très plaisant de pouvoir échanger sereinement entre nous et de voir qu'il n'y a pas d'animosité mal placée entre les clubs. Pour ce qui est du sportif, les résultats de Semur sont très surprenants; ceux de Hazebrouck le sont moins pour moi car je dis depuis le début que ce sont des "faux" promus tant leur effectif est expérimenté des niveaux supérieurs.

Je cite ces deux clubs car à mon avis sur beaucoup d'aspects (sauf celui des résultats...!!) nous nous ressemblons. Je pensais, comme chaque année, que Nanterre ferait mieux et était un postulant à l'accession, comme j'étais persuadé que Strasbourg allait dominer la poule toute la saison....

Massy et Lanester font aussi un très beau parcours. Malgré tout l'écart sur le terrain entre les équipes n'est pas très important, et c'est aussi cela qui rend ce championnat intéressant. Et pour ce qui nous concerne nous avons bien sûr quelques regrets de ne pas avoir pu disposer de notre effectif au complet durant les matchs aller...

L'âge avancé des cadres de l'équipe (Mitrovic, Yesli et Khabir) vous inquiète t'il?

Vous oubliez Raoul Prandi...!!! Non nous ne sommes pas inquiets parce que les joueurs que vous citez peuvent encore évoluer sans problèmes à ce niveau. Ce sont de vrais pros qui s'entraînent très correctement, qui ont encore envie et qui ont une hygiène de vie exemplaire.

Ils ont devant eux l'exemple de Raoul qui joue encore à 40 ans donc à 36, 33 ou 35 ans ils ont un peu de retard...!!! Et je pense qu'Hazebrouck est en train de faire la démonstration qu'avoir des cadres expérimentés, même agés, peut être très utile. Mais nous sommes cependant conscients qu'il faut préparer la relève.

C'est pourquoi nous misons beaucoup sur la génération des 25-22 ans (Monnier, Van Vooren, Torun, Mebarki, Cherblanc, Livet et Banach) et aussi sur celle des 91/92 (Rigault, Martin, Minel, Foucault, Leventoux- les 3 derniers ayant fait des apparitions en France jeunes). De plus, notre recrutement à venir sera principalement orienté vers des joueurs de 25-26 ans.

Quelles sont les bonnes satisfactions individuelles de la saison?

La plus grosse satisfaction est d'abord collective: c'est celle de voir un groupe se construire et bien fonctionner ensemble. C'est la base indispensable pour la suite.

Les recrues (Yesli, Monnier, Cherblanc) ont apportées un réel plus au collectif. Mourad Khabir qui dans un rôle nouveau (il ne joue plus sur la base arrière mais à l'aile gauche) a retrouvé son efficacité offensive même si il aura toujours du mal en défense.

J'aime bien aussi l'évolution de Romain Vimard, qui dans un rôle de polyvalent, progresse sans arrêt avec le collectif et celle de Karip Torun en qui nous croyons beaucoup. Nos deux étrangers, Sasa Mitrovic et Ghennadii Solomon, qui dans un registre très différent assurent toujours un niveau élévé de "minimum syndical"

Les intégrations de Maxime Cherblanc et d'Alric Monnier sont elles concluantes?

Plus que parfaites, comme celle de Reda Yesli. Ce sont des joueurs qui tirent le groupe vers le haut. De plus ils sont pleins d'enthousiasme pour notre projet ce qui motive tout le monde. Y compris moi-même.

Ils participent activement à la vie de ce groupe qui est en train de trouver une cohésion et une solidarité très importante. C'est pourquoi nous souhaitons capitaliser sur cette équipe pour les saisons avenir, en la bouleversant le moins possible.

Sur le plan du jeu ils nous ont aussi permis de renforcer notre défense, secteur historiquement faible chez nous, tout en étant très performants en attaque.

Le club a modifié son appelation il y a peu, pour quelle raison?

Le club n'a pas modifiée son appelation. Nous souhaitons juste que l'équipe de Nationale 1 soit évoquée sous le nom "CHARTRES-MAINVILLIERS HANDBALL". Notamment dans notre salle, dans la presse locale et les sites Internet spécialisés...

Ceci pour se mettre en adéquation avec la réalité de nos financements. En effet la Ville de Chartres a pris une part prépondérante dans le projet autour de notre équipe et il est donc logique pour nous d'en tenir compte.

Je sais que ce n'est pas simple ni à gérer ni à comprendre, notre club restant MAINVILLIERS-CHARTRES HB. Nous sommes en train d'étudier des moyens de rendre cela plus lisible et évident.

Le club se structure progressivement, quelles sont les chantiers en cours?

Nous avons un gros chantier à ouvrir concernant la communication, le marketing et le partenariat privé où nous en sommes quasimment au degré 0 à la fois des résultats et de la compétence. Nous envisagerons peut-être de renforcer ce secteur en recrutant un (ou une) spécialiste de ces questions pour nous aider à avancer.

Une autre solution pouvant être de faire appel à un cabinet spécialisé. Nous avons l'énorme chance de bénéficier d'une très grosse audience sur le bassin de vie chartrain et même dans tout le département, alors que , à part proposer un spectacle de qualité lors des matchs de notre équipe de Nationale 1, nous n'avons quasiment rien fait pour.

Notre salle est presque toujours pleine et les matchs sont bien organisés grâce à l'action efficace de nos nombreux bénévoles. Ce serait dommage de ne pas mettre en oeuvre ce qu'il faut pour en profiter encore plus.

Pour ce qui est du reste je pense que nous sommes bien armés pour ce qui concerne la détection et la formation des jeunes joueurs. Nous renforcerons certainement notre équipe technique avec un Educateur salarié de plus l'an prochain (déjà 2 depuis longtemps).

Par contre il faut que nous renforcions encore le staff autour de l'équipe de Nationale 1. Non pas pour la partie technique et entraînements déjà bien pourvue autour de Benoit GUILLAUME, mais pour tous les à-côtés: médical, matériel, logistique, table de marque, statistiques, vidéo...etc.

L'objectif de l'équipe est-il de monter en D2 rapidement?

Nous souhaitons avant tout rester raisonnables. Nous avons grandi vite (en avril 2006 nous étions encore en N3). Il nous faut d'abord bien prendre la mesure de la N1.

Avant d'annoncer des objectifs irréalisables, prouvons que nous avons mis en oeuvre les moyens de les atteindre. Le maintien l'an dernier a été miraculeux (acquis lors du dernier match), cette saison il sera peut-être un peu plus simple et plus solide.

Mais c'est vrai que l'objectif est de jouer le haut de tableau et l'accession dans les 2 ou 3 saisons à venir, et que tout ce qui est fait en ce moment l'est aussi dans cette optique.

Et comme tous nos supporters et nos partenaires, surtout le premier d'entre eux, la Ville de Chartres, partagent aussi cet objectif nous n'avons pas le droit de décevoir.....

© Davy Bodiguel
Partager
Identification nécessaire pour ajouter une réaction
Qui sommes nous | Mentions légales | Devenir annonceur
(C) Copyright 1999-2012 EURL 2ICS - Tous droits réservés.
joueurs | équipe | actualités