mèl :
passe :
s'abonner | oubli de passe
spécifiez l'adresse concernée
mèl :
retour
cliquez pour revenir
Montélimar Cruas-Chalon : 34-29
Montélimar Cruas-Chalon : 34-29
6 Avril 2009 | National > Nationale 1M

Une juste récompense

Montélimar-Cruas  34 – Chalon sur Saône 29

A Montélimar
Arbitres MM Ferbus et Vaujany
Mi-temps: 15-14

Pour Montélimar-Cruas :
Gardiens : Muraru 19’ et 7 arrêts, Urbe 41’ et 6 arrêts 
Buteurs : Vaduvan 8/9 dont 4/4P, Manifacier 1/2, Favre 6/11,  Aouachria 4/5, Boyer 3/3 , Barbier 0/3, Biane 5/8, Jean 1/4 , Malmenaide

Pour Chalon :
Gardiens: Plathey 53’ et 17 arrêts, Mai 7’ et 0 arrêt
Buteurs : Personeni 3/3, Reverdy 3/7, Taj 2/3, Ziada 4/7, Daboul , Haessig 7/10 dont 0/1P, Fernandez 9/15 dont 2/4P, Gautheron 1/1, Scheubel, Col 0/3 dont 0/1P

Un rapide coup d’œil sur le classement et une prise de température dans chaque camp, jugeant des états de forme du moment plutôt inégaux, promettaient une rencontre ouverte. D’ordinaire, Chalon aurait été un favori logique à Montélimar contre l’avant dernier du classement mais les Bourguignons n’avancent plus dans ce championnat depuis le début 2009 alors que les locaux continuent de s’accrocher comme des lions partout où ils jouent. Et personne dans la cité du Nougat ne leur demandait, samedi soir,  autre chose que de mouiller une fois de plus le maillot.

Les deux équipes présentaient la particularité de jouer avec deux droitiers sur le poste d’arrière droit. Biane, jugé plus efficace que sur la base arrière, étant cantonné à l’aile. Menés tout de suite 3-0, les Chalonnais usaient de l’arme du contre pour recoller et ainsi éviter la trop rapide installation du doute dans leurs rangs (5-5, 11ème). Il était évident que le  peu d’enjeu influait sur des premières minutes manquant cruellement d’intensité.

Mais à ce petit jeu du chat et de la souris, c’est l’USMC, dans le sillage de l’irréprochable Vaduvan, qui s’en tirait le mieux (11-6, 18ème). Il faut dire que les pénos vendangés par Fernandez et Col avaient bien aidé les Montilo-Cruassiens à s’installer confortablement dans la partie. Lorsque Alex  allumait son bras droit pour offrir un 6ème but de marge à l’USMC, Chalon semblait même pouvoir boire le bouillon. Ce qui n’était pas du goût de Plathey qui sortait alors une série invraisemblable d’arrêts. Au repos, tout était à refaire (15-14).

LE JEU ARRÊTE 30 MINUTES

La seconde période débutait par un incident regrettable. Gautheron en tentant de s’infiltrer dans la défense montilienne, heurtait tête première la poitrine d’Alex. Le pivot visiteur, semble-t-il touché aux vertèbres cervicales, encadré par le Dr Rivasi, médecin de l’USMC,  restait étendu une vingtaine de minutes au sol en attendant d’être pris en charge par les pompiers. Mais les malheurs  n’épargnaient pas le camp montilien puisque  Vaduvan (trois dents cassés !) et Alex devaient dans la foulée quitter également le parquet. Le match se débridait obligatoirement mais l’USMC conservait toujours un peu d’avance (27-23, 49è). Et ce jusqu’à la fin de ce drôle de match, pour une juste récompense.

Lilian  BERNARD pour

Handzone
Partager
Identification nécessaire pour ajouter une réaction
Qui sommes nous | Mentions légales | Devenir annonceur
(C) Copyright 1999-2012 EURL 2ICS - Tous droits réservés.
joueurs | équipe | actualités

la D2F en Live avec Handvision