mèl :
passe :
s'abonner | oubli de passe
spécifiez l'adresse concernée
mèl :
retour
cliquez pour revenir
Le premier des quatre ?
Le premier des quatre ?
14 Mars 2010 | France > Coupe LNH

 Qualifié au bout du bout d'une demi-finale intense, ST Raphaël se retrouvait face au monstre de LNH, Montpellier, destructeur sans pitié de Chambéry, son habituel dauphin. Restait à savoir si les varois, tout de même invités surprise, n'avaient pas déjà gagné leur finale avant même de l'avoir joué...

L'histoire de cette finale retiendra que St Raphaël aura plus que crânement joué sa chance. Une envie d'être à la hauteur de l'évènement symbolisée par l'ouverture du score, Caucheteux récupérant le ballon renvoyé par Stojinovic sur une première salve envoyée par Abily. Avec Juricek en éclaireur, voire en allumeur, le tchèque bloquant illicitement Abily passé dans son dos, la défense avancée du MHB ne va pas perturber plus que ça les varois. Un peu de fébrilité héraultaise, un peu de retenue, et malgré un lobe de Karabatic, une envolée de Di Panda vers les cimes du Palais des Sports ou une cavalcade de Tej semant la troupe varoise vainement à ses trousses, St Raph tient le coup et prend même l'avantage (10-11, 20ème).



Evidemment, ça va se gâter pour les hommes de Christian Gaudin. Une double exclusion numérique Tomas-Paillasson va sonner la charge héraultaise. Honrubia boucle le 4-0 de ce qui semble être l'envolée du MHB (14-11, 23ème). Tel un lutin pour un géant, Michaël Guigou jète deux pincées de balle magique pour Tej, brisant tout net le miracle varois. St Raph rentre au vestiaire la tête un peu basse, consciente de son impuissance à contrer un MHB irrésistiblement lancé vers le titre.

Le retour sur le parquet de Beaulieu ne va rien changer à l'affaire. Montpellier déroule consciencieusement, sans état d'âme pour son adversaire. Revenu dare dare sur un arrêt-relance de Djukanovic, Di Panda envoie Karabatic marquer, Stojinovic lance Honrubia pour une course comme il les affectionne et "Mica" distille passes brillantes et shoots lumineux (31-18, 47ème).



Le match en main et le titre en poche, Patrice Canayer sort son 7 majeur. Un peu moins véloce, beaucoup moins appliquée, la A' montpelliéraine laisse St Raphaël se refaire un peu au score et au moral. En kung fu avec Chapuis, en montée de balle rageuse et en un contre un d'anthologie, tu m'vois tu m'vois plus, Heykel Megannem ranime une flamme varoise qui n'aura jamais été vraiment éteinte. Mais Montpellier était trop fort, et c'est logiquement que Karabatic, Guigou et associés vont s'adjuger une coupe qui leur était plus que jamais promise. Un premier titre qui n'est qu'un premier pas vers un probable triplé et un possible et extraordinaire quadruplé.

Une victoire bouclant en apothéose un formidable week end de handball, parfaitement orchestré par le "H", le club nantais démontrant qu'il a tout d'un grand.

Nantes, Palais des sports de Beaulieu
Finale de la Coupe de la Ligue
MONTPELLIER HB - ST RAPHAEL VAR HANDBALL
37-25 (Mi-temps : 20-13)

Arbitres : Nordine LAZAAR et Laurent REVERET


Statistiques du match

© Philippe Dairou
Partager
Identification nécessaire pour ajouter une réaction
Qui sommes nous | Mentions légales | Devenir annonceur
(C) Copyright 1999-2012 EURL 2ICS - Tous droits réservés.
joueurs | équipe | actualités