mèl :
passe :
s'abonner | oubli de passe
spécifiez l'adresse concernée
mèl :
retour
cliquez pour revenir
Saint Cyr se relance vers la LNH
Saint Cyr se relance vers la LNH
21 Mars 2010 | France > ProLigue

Laminés dans le match au sommet face à Paris la semaine dernière, le SCT se devait de prendre le meilleur sur une des équipes les plus compliquées à jouer en ce moment en D2M, le Billère HB d'Arnaud Villedieu. Si la première mi-temps a été assez terne pour les locaux, la seconde a fourni la rédemption parfaite aux hommes de François Berthier. Idéal avant d'aller affronter Nancy dans un match qui pourrait être capital pour l'accession en LNH.

Mais il était évident qu’avant d’envisager un exploit en Lorraine, il fallait d’abord prendre très au sérieux cette équipe de Billère très à son aise depuis quelques semaines et la première période allait rapidement montrer aux locaux quels seraient les embûches pour arriver à prendre les trois points. Une défense un peu trop laxe qui laissait Marcel Tchinda lâcher le bras et surtout une attaque qui ne trouvait pas les bons réglages. Balles perdues, tirs parfois forcés et surtout un liant collectif un peu perdu qui permettait à Billère de tranquillement dérouler son jeu favori, défense montée de balle et jeu posé tranquille mené par un Danilo Drobjnakovic royal dans son rôle de régulateur.

Heureusement qu’Enrique Guttierez Hernandez sortait quelques ballons très chauds et que Jonathan Julvecourt arrivait à lâcher son bras par ci par là, car sans cela, l’addition aurait pu être bien lourde pour un SCT qui visiblement avait les pires problèmes à remettre son jeu en place après la déroute de fin de match à Coubertin la semaine précédente. Le 11-11 à la pause était même très bien payé pour la prestation produite sur les 30 premières minutes de jeu fait de pertes de balles, passes dans le vide ou fautes techniques. Billère aurait largement pu passer avec 3 ou 4 unités de plus au compteur tant les Béarnais avaient eut la main mise sur la partie sans que cela soit scandaleux.  Le leitmotiv dans les travées était « Match nul après ça, on devrait s’en sortir ! Ca ne peut pas être pire ! »

Effectivement, la pause allait permettre d’évacuer les derniers doutes et les dernières peurs et enfin partir de l’avant. Aidés par un Billère qui avait laissé beaucoup de ses forces dans la grosse bataille de première période, trouvant en Gérard Belandjiou un vrai taulier, qui après avoir assuré et mené ses troupes défensivement, allait parfaitement prendre le relais d’un José Hernandez Pola à côté de la plaque. Billère se regardait dans un miroir tant la défense du SCT était infranchissable et savait exploiter les montées de balles de façon quasi gagnantes, et le miroir finissait par exploser à la figure des Palois, le trou ne faisant que se creuser. Modestas Bakaïtis intenable en pivot, Gérard Belandjiou qui rugit à tous les coins du terrain et pour finir le tableau un peu noir pour les bleus, la rentrée d’un Julien Lardeux qui en retrouvant ses repères tourangeaux retrouvait toute sa verve du match face à Aix en Provence.

Enchaînant les arrêts comme à la parade, le jeune gardien du SCT allait permettre à ses couleurs d’infliger une vraie correction aux visiteurs sur cette deuxième mi-temps. +10 en 30 minutes, 20 buts marqués, une vraie démonstration qui va ravir François Berthier. Avec en plus la nouvelle du match nul de Paris venue de Mulhouse, la fin de soirée était en mode sourire à Guy Drut. Reste que Billère, malgré son manque de fraîcheur sur la durée à bien faillit largement gâcher la soirée. Après avoir joué Aix, Paris, Nancy et maintenant Saint Cyr, le BHB a largement de quoi finir sa saison en trombe, juste histoire de se faire bien plaisir et d’en donner aux spectateurs.

A Saint Cyr, Salle Guy Drut
Le 19 mars 2010 à 20h30
Saint Cyr Touraine - Billère HB : 31 - 21 (Mi-temps : 11-11
)
1 200 Spectateurs
Arbitres :
MM BOURGAULT ALDO et REY GARCIA FELIPE

Statistiques du match

Soulagé d'avoir vu ses hommes avoir une vraie réaction en seconde mi-temps, François Berthier a aussi aimé le niveau de jeu collectif atteint lors de cette période. La mi-temps la plus aboutie du SCT ases dires depuis le début de la saison.
 

Arnaud Villedieu savait que le voyage en Touraine ne serait pas simple, mais il imaginait mal ses hommes se faire manger à leur jeu préférentiel, défense montée de balle. Un grand coup de chapeau à la prestation de ses adversaires dont notamment, le vieux lion camerounais, Gérard Belandjiou.

 
© François Dasriaux
Partager
Identification nécessaire pour ajouter une réaction
Qui sommes nous | Mentions légales | Devenir annonceur
(C) Copyright 1999-2012 EURL 2ICS - Tous droits réservés.
joueurs | équipe | actualités

La LBE en Live
avec Handvision

la D2F en Live avec Handvision