mèl :
passe :
s'abonner | oubli de passe
spécifiez l'adresse concernée
mèl :
retour
cliquez pour revenir
Double sanction ibérique
Double sanction ibérique
29 Mars 2010 | Europe

Que ce soit Tremblay ou Dunkerque, tous les deux opposés à des clubs espagnols naviguant entre la 6° et la 8° place au classement de la Liga, le premier tour de leurs quarts de finale européens se sera fait dans la douleur. L’USDK a complètement raté son entame de match face à Logroño et a du cravacher pour accoucher d’un match nul et devra faire un exploit au Pays Basque la semaine prochaine tandis qu’a Granollers, quartier de Barcelone, Tremblay en France est passé tout près d’une vraie correction mais revient quand même avec un -7 qui sera dur à surpasser dans le match retour de samedi prochain dans son Palais des Sports.

Dunkerque devra réaliser un exploit en Coupe EHF
Certes handicapés par de nombreuses absences (parmi les plus récentes, Richard Demaret et Bastien Lamon, pièces importantes du dispositif défensif mais également Mokrani, Vermersch, Gheysen et Soudry), les Dunkerquois peuvent nourrir quelques regrets après leur match dominical contre les Espagnols de Logroño.

Comment peut-on expliquer cet énorme passage à vide dans le premier quart d’heure alors que les Nordistes avaient fait jusque là, jeu égal avec leurs vis-à-vis ? Des ballons perdus, des passes hasardeuses facilitant le contre et surtout (et plus inquiétant) un Sébastien Bosquet inexistant, ont permis à Logroño qui n’en demandait pas tant de prendre le large et passer en quelques minutes un cinglant 0-8 (3-11 à la 18ème minute).  Assommés et sans réactions, les joueurs de Yérime Sylla atteignaient tant mal que bien la pause (11-17).

A la reprise, poussé par un public en or et par le vent d’une révolte animée par des gamins de 20 ans (Baptiste Butto – 10 buts hier, Erwan Siakam – 8 buts, Cyril Darsoulant et Jérémy Darras - 5 buts), Dunkerque va remonter son handicap et revenir à hauteur des Espagnols (28-28 à la 49ème). Les dix dernières minutes seront palpitantes, les deux formations se rendant coup pour coup. Dunkerque va même avoir l’occasion de sortir des Stades des Flandres victorieux mais le tir de Johan Boisedu venait mourir sur la transversale de l’excellent portier ibérique Gurutz Aguinagalde Aquizu.

Score final, 33-33… rien n’est perdu pour Dunkerque mais cela risque d’être difficile au match retour. Il faudra éviter de retomber dans les travers et la passivité du début du match de dimanche et surtout que les cadres (Oskarsson, Bosquet) aient un meilleur rendement.  A défaut de rentrer dans le rang.

A Dunkerque, Stade de Flandres
Le 28 mars 2010 à 16h00
US Dunkerque - Naturhouse La Rioja : 33 - 33 (Mi-temps : 11-17)
1 800 spectateurs
Arbitres :
MM Arkadiusz Solodko et Leszek Solodko (Pologne) 

Statistiques du match
US Dunkerque
Gardiens :
Siffert, Tatai
Joueurs : Oskarsson 2, Touati 1, Siakam 7, Butto 10 dont 1p, Grocaut 3, Bosquet 1, Djuricin, Darras 5, Darsoulant 1, Boisedu 3.
 
Naturhouse La Rioja
Gardiens :
Aguinagalde, Lorger
Joueurs : Vigo 3, Amargant 2, Romero 3, Guardiola 2, Arrieta 2, Juárez 6, Sorrentino 1, Parra 12, Tioumentsev 2, López. 

Tremblay surclassé par Granollers en Coupe des Coupes
Tremblay n’a pas tenu le choc face à une excellente équipe de Granollers, plus habituée que les Français, aux grands rendez-vous européens.  Asphyxiés d’entrée par leurs vis-à-vis (4-2, 6-2, 8-4, 9-4, 12-6, 15-7 à la pause), les Franciliens n’ont jamais été en mesure de revenir à hauteur des Catalans.

Buttant sur une robuste défense espagnole, et sans trop de solutions face à la triplette Puig- Grundsten- Cutura (auteur chacun de 6 buts), les  joueurs de Stéphane Imbratta ont tout le temps couru après le score sans pouvoir développer leur jeu. Les Espagnols ont souvent profité des fautes françaises immédiatement pénalisées par une exclusion de 2 minutes (Ostertag, Stefanovic, Bingo et Bousnina), pour remettre à chaque fois un coup d’accélérateur et accentuer leur avance. Granollers est parvenu à mener de 10 buts à 18 minutes du coup de sifflet final. Le gouffre entre les deux équipes était dès lors, criant et Tremblay-en-France limitait les dégâts en ramenant la marque à 28-21 au terme de la partie.

Il faudrait un miracle pour qu’au match retour (samedi à 20h00), la tendance s’inverse et que Tremblay puisse se qualifier. L’apprentissage du haut niveau et de l’Europe se poursuit dans la douleur pour le jeune club francilien.

A Barcelone, Palau d'Esports de Granollers
Le 28 mars 2010 à 12h30
Fraikin Granollers - Tremblay en France HB : 28-21 (Mi-temps : 15-7)
2 200 spectateurs
Arbitres :
MM Marco Meyer et Lukas Stalder (Suisse)
 
Statistiques du match
Fraikin Granollers
Gardiens :
Ohlander, Pérez
Joueurs : Pujol 2, García, Puig 6, Svitlica 5 dont 1p, Grundsten 6, Cutura 6 dont 3p, Apelgren 1, Ferrer, Raigal,Campos 2, Resina, Blanxart. 

Tremblay en France
Gardiens :
Pocuca, Mias
Joueurs : Drouhin 1, Zuzo 1, Ostertag 4, Stefanovic 6, Prat 2, Peyrabout 2, Ugolin 1, Bousnina, Mongin, Bingo 2, Bouakaz 1, Orjas 1.

Dossier réalisé par Yves MICHEL  (www.rtl-lequipe.fr)

Handzone
Partager
Identification nécessaire pour ajouter une réaction
Qui sommes nous | Mentions légales | Devenir annonceur
(C) Copyright 1999-2012 EURL 2ICS - Tous droits réservés.
joueurs | équipe | actualités