mèl :
passe :
s'abonner | oubli de passe
spécifiez l'adresse concernée
mèl :
retour
cliquez pour revenir
Kiel parfait, Barcelone en avance
Kiel parfait, Barcelone en avance
27 Avril 2010 | Europe > Champion's League

Les 3 premiers matches aller des quarts de finale de la Champion’s League n’ont pas permis de donner à coup sur les futurs récipiendaires du final four de Cologne, mais entre Kiel vainqueur du Rhein Neckar Lowën à Mannheim d’un petit but et le Barca vainqueur de Veszprém de 6 buts à la maison, ces deux là semblent avoir pris un avantage certain en vue de cette qualification tant espérée. Pour Hambourg ou Ciudad Real, tout devra se décider lors du match en Espagne, les 4 buts concédés par le champion d’Espagne sont à la fois un handicap mais tout sauf une assurance tout risque pour le HSV.

Hambourg se donne une vraie chance
Battus deux fois de suite au stade des demi-finales par ce même Ciudad Real, les coéquipiers d’un Guillaume Gille parfait dans son rôle de meneur buteur ont fait vaciller le roi d’Europe sur son trône. Il aura fallu un grand Luc Abalo pour contrer la puissance germanique et surtout tromper un Per Sandstrom auteur de 19 arrêts dans la partie. 4 buts d’avance, cela n’est pas le Pérou, mais cela se défend parfaitement, Ciudad devra faire un match quasi parfait pour remonter cela, car Hambourg a largement prouvé qu’il était d’une extrême solidité cette saison et qu’il ne menait pas le bal de la Bundesliga par hasard.

A Hambourg, Color Line Arena
Le 25 avril 2010 à 17h15
HSV Hambourg - BM Ciudad Real : 26 - 22 (Mi-temps : 11-8)
9 400 Spectateurs
Arbitres :
MM LAZAAR Nordine et REVERET Laurent (France)

Hambourg
Gardiens :
Bitter, Sandström
Joueurs : Grimm, Vori 3, Guillaume Gille 5, Lindberg 7 dont 3 pen., Krzysztof Lijewski, Duvnjak 1, Marcin Lijewski 3, Torgovanov, Stefan Schröder, Torsten Jansen 2, Blazenko Lackovic 2, Matthias Flohr 1, Pascal Hens 2,Bertrand Gille.

Ciudad Real
Gardiens :
Sterbik, Hombrados
Joueurs : Viran Morros 2, Dinart 1, Davis, Metlicic 1 Abalo 7, Gull, Evdokimov, Chema Rodríguez 1, Kallman, Alberto Entrerríos 3, Jerome Fernández 2 dont 1 pen., García Parrondo 2 pen., Julen Aginagalde, Joan Cañellas 3 dont 1pen.
Evolution du score
1-1; 1-2; 4-6; 7-6; 7-8;11-8 (MT) 14-9; 16-10; 18-13; 20-17; 23-19; 26-22.

Veszprém devra faire un exploit
6 buts cela commence à faire… Veszprém n’aura pas le choix des armes dans le match retour, enflammer le jeu et par conséquence sa salle pour renverser la vapeur. Grâce à un Juanin énormissime  sur son aile gauche et un Saric en béton dans les buts espagnols, le Barca a fait un vrai trou et encore sans les deux jets de 7 mètres arrêtés par ce diable de Peric, l’addition aurait pu être encore plus salée, Terzic aura même la chance de réduire l’écart à 6 buts en réussissant lui le dernier jet de 7 mètres parfaitement obtenu avec malice par Eklemovic.

A Barcelone, Palau Blaugrana
Le 25 avril 2010 à 16h45
Barcelona Borges - MKB Veszprém 33 - 27 (Mi-temps : 17-15)

5 000 spectateurs
Arbitres :
MM GJEDING Martin et HANSEN Mads (Danemark)

Barcelone
Gardiens :
Saric, Barrufet
Joueurs : Víctor Tomás 4, Nagy 4, Noddesbo 5, Jernemyr, Boldsen, Juanin 13 dont 4pen., Hansen 4, Sarmiento, Iker Romero 3, Igropulo, Rutenka, Garabaya

Veszprem
Gardiens :
Peric, Fazekas
Joueurs : Gulyas 5, Sesum 1, Sulic 7, Eklemovic 2, Terzic 3 dont 1pen., G. Ivancsik, Vujin 4 dont 1 pen., Lushnikov, Carlos Pérez 2, Lapcevic, Korajiza 2, Vilovski 1.
Evolution du score
3-2, 6-4, 10-7, 12-10, 15-12, 17-15 (MT), 21-16, 23-19, 27-20, 27-22, 30-23, 33-27

Kiel s’offre le rêve
Encore une fois le Rhein-Neckar Löwen a subit la loi des princes de la Baltique. Pourtant, les joueurs du TWH Kiel n’étaient pas légion pour affronter la horde de star de Mannheim, mais quand on possède un Thierry Omeyer qui vous cadenasse ses buts en première mi-temps, que Christian Zeitz fait un show dont il a le secret et qui vous possédez dans vos rangs ce qui se fait de mieux sur la planète handball en la personne de Filip Jicha, difficile de baisser pavillon même devant la puissance d’un Karol Bielecki au bras dévastateur et un Bjarhte Myrhol royal en pivot. Rhein-Neckar Löwen devra donc faire l’exploit à Kiel et honnêtement, on ne leur donne pas vraiment beaucoup de chance pour priver le TWH Kiel d’un premier final four.

A Mannheim, SAP Arena
Le 25 avril 2010 à 19h00
Rhein-Neckar Löwen - THW Kiel : 28 - 29 (Mi-temps : 13-15)

13 200 spectateurs
Arbitres :
MM STOLAROVS Zigmars et LICIS Renars (Lettonie)

Rhein-Neckar Löwen
Gardiens :
Fritz, Szmal
Joueurs : Bielecki 10, Myrhol 6, Gensheimer 3, Gudjonsson 3,Müller 3, Tkaczyk 2, Stefansson 1, Bruhn, Groetzki, Harbok, Klimovets, Manojlovic, Prieto Martos, Roggisch. 

Kiel
Gardiens :
Omeyer, Palicka, Gentzel
Joueurs : Jicha 8, Zeitz 5, Sprenger 4, Ahlm 3, Ilic 3, Klein 3, Narcisse 3, Anic, Lund, Lundström, Reichmann

© François Dasriaux
Partager
Identification nécessaire pour ajouter une réaction
Qui sommes nous | Mentions légales | Devenir annonceur
(C) Copyright 1999-2012 EURL 2ICS - Tous droits réservés.
joueurs | équipe | actualités