mèl :
passe :
s'abonner | oubli de passe
spécifiez l'adresse concernée
mèl :
retour
cliquez pour revenir
Il faudra un exploit !
Il faudra un exploit !
28 Avril 2010 | Europe > Champion's League

5 buts voilà le handicap que Montpellier a du concéder dans le match aller des quarts de finale de Champion’s League à Moscou. C’est à la fois énorme, car c’est un handicap assez dur à récupérer et jouable car Montpellier a retourné bien d’autres situations dans sa salle fétiche de Bougnol, dont ce sera samedi la dernière représentation en Coupe d’Europe.

Pourtant avec le retour en attaque de Wissem Hmam et le superbe début de match de Samuel Honrubia sur son aile, auteur d’un 5/5 qui va parfaitement mettre Montpellier sur orbite sur le premier quart d’heure, Montpellier avait pas mal débuté offensivement. Mais le gros manque était, à l’évidence, défensif… Sans quasiment aucun arrêt de gardien sur la première et un Chipourine qui va faire subir tout et même plus à la défense héraultaise. Et quand Tchekhov se met à trouver son pivot de cette façon, inutile de dire que les russes se mettent à réciter leur handball d’école. A ce jeu, Montpellier a complètement cédé sur la fin de première mi-temps, butant sur un Oleg Grams dont le réveil va poser un vrai cas à Patrice Canayer et ses joueurs.

- 5 à la pause autant dire qu’il était hors de question de renouveler la performance en seconde période. Il fallait tenir, essayer de revenir tranquillement. Mais face à la furia russe, rien n’était simple. Le passage en 6-0 du MAHB mettait bien les arrières russes à la peine et par conséquent coupait les possibilités de passe à ce diable de Chipourine, mais le relais était parfaitement pris par Timur Dibirov et Dmitri Kovalev aux ailes. Pour courroner le tout, si le retour de Daouda Karaboué dans les buts avait été parfaitement payant, le grand gardien faisant quelques superbes arrêts dès l’entame de la seconde période, sur un de ces arrêts, il se blessait à la cheville et devait laisser sa place à Nebojsa Stojinovic.

Pour finir le tableau, le suave Oleg Rastvorsev renvoyait Nikola Karabatic sur le banc avec une énorme béquille distribuée sans retour arbitral et Montpellier devait finir le match en se passant du meilleur joueur du monde… Heureusement, « Dougi le banni » allait faire lui aussi un superbe retour à la lumière ! Commençant par convertir sans sourciller tous les jets de 7 mètres devant pourtant un Oleg Grams en fusion, le Serbe allait prendre les choses en main sur la fin de match pour éviter le naufrage complet de ses couleurs. Si Montpellier va passer très près de la correctionnelle, il va finir le match parfaitement en limitant l’écart à 5 buts. Et qui va mettre le dernier but sur un coup franc direct, Mladen Bojinovic himself qui dans l’affaire à peut-être donné un gros atout de plus pour renverser la vapeur.

Il faudra que Montpellier soit parfaitement en place défensivement samedi à Bougnol, ne pas mettre 30 minutes à se régler, on sait que Moscou ne proposera pas un jeu différent, il maîtrise le sien et ne sait pas trop jouer en dehors de son schéma. Certains cadres se doivent et doivent une revanche à leurs supporters, gageons que tous seront  en ordre de bataille samedi, comme avaient si bien su le faire les joueurs du MAHB face à Pampelune ou Kolding !

A Tchekhov, Sport Hall Olympiskye
Le 28 avril 2010 à 17h00
Chekhovskie Medvedi - Montpellier AHB : 32 - 27 (Mi-temps : 18-13)
3 500 spectateurs
Arbitres :
MM Csaba Kekes et Pal Kekes (Hongrie)

Statistiques du match à suivre...

Evolution du score 5 en 5
4-3,  8-5, 10-8, 13-10, 16-12, 18-13(MT),  20-16, 22-17, 24-20, 27-21, 30-25, 32-27

© François Dasriaux
Partager
Identification nécessaire pour ajouter une réaction
Qui sommes nous | Mentions légales | Devenir annonceur
(C) Copyright 1999-2012 EURL 2ICS - Tous droits réservés.
joueurs | équipe | actualités