mèl :
passe :
s'abonner | oubli de passe
spécifiez l'adresse concernée
mèl :
retour
cliquez pour revenir
Un nouveau titre pour Jackson
29 Avril 2001 | Europe

Pour la première fois, un français a remporté la Ligue des champions. C'est sous les couleurs de son équipe de Pampelune que Jackson Richardson a remporté ce titre tant convoité, même si le club n'a pas réussi à s'imposer en Catalogne pour le match retour.

Ils étaient 7 000 les supporters catalans à encourager une équipe de Barcelone décidée à remporter un sixième trophée d'affilée. Il suffit d'avoir assisté rien qu'une fois à un match dans l'antre du Barça pour comprendre quelle pression pesait sur les épaules de tous les joueurs. Ils y ont cru jusqu'au bout, ils étaient même à deux doigts de réussir le pari de rattraper leurs 6 buts de retard mais c'était compté sans le meilleur joueur du monde de l'année 1995.

Serein tout au long d'un match pourtant à très fort enjeu, Jackson est pour beaucoup dans la victoire finale de son équipe. C'est fort de ses deux titres de champions du Monde et de toute cette expérience acquise tout au long d'une brillante carrière qu'il a pu conserver un mental exceptionnel pour ne pas se laisser distancer par les Catalans. Avec quatre tirs réussis sur sept et quatre passes décisives, le capitaine de l'équipe de France a su peser efficacement sur le jeu de l'équipe de Navarre.

Il s'en est fallu de peu que les Barcelonais remportent le titre. En effet, les Catalans comptaient 3 buts d'avance à la mi-temps. Tout était encore possible. Pampelune réagit et revient à hauteur du Barça mais connaît alors une période de relâchement qui aurait pu leur être fatale. Jackson échouait deux fois devant Svensson, le gardien barcelonais, ce qui permettait alors aux adversaires de prendre 4 buts d'avance alors qu'il ne restait que dix minutes à jouer. La différence atteint +5 pour les Catalans à 2 minutes de la fin du match. Mais Pampelune, sur une passe de Jackson, obtient un penalty pour une faute sur Mainer et Olalla marque le dernier but. C'est fini. Pampelune est champion.

Jackson compte donc un nouveau trophée à son palmarès. L'homme est heureux. On le serait pour moins ! Cependant, la fatigue se fait fortement ressentir. Au cours de cette saison à rallonge, riches en émotions, les temps de récupération ont été courts. Jackson n'a même pas pu finir le tour d'honneur pris de crampe. Cela n'a pas empêché la télévision espagnole de l'élire meilleur joueur de la finale pour son efficacité tant en défense qu'en attaque. Ce titre n'est-il pas une porte ouverte vers celui du meilleur joueur du monde de l'année 2001 ? Au vu de ses performances qui nous laissent tous béats d'admiration chacun peut se réjouir que Jackson ait prolongé sa carrière internationale.

© Cécile Chansard
Partager
Identification nécessaire pour ajouter une réaction
Qui sommes nous | Mentions légales | Devenir annonceur
(C) Copyright 1999-2012 EURL 2ICS - Tous droits réservés.
joueurs | équipe | actualités