mèl :
passe :
s'abonner | oubli de passe
spécifiez l'adresse concernée
mèl :
retour
cliquez pour revenir
Fréjus dans l'impasse ? Les Girondins disparaissent...
Fréjus dans l'impasse ? Les Girondins disparaissent...
5 Août 2014 | National

Les mauvaises nouvelles se succèdent dans le monde du handball... Après Bordeaux qui vient de déposer le bilan, les joueurs du club de Fréjus ont appris en reprenant l'entraînement que le club avait de grandes chances de mettre la clef sous la porte concernant le niveau national.

Amputé de la moitié de ses subventions par la nouvelle municipalité, l'ex pensionnaire de la N1 et engagé dans la poule 6 de la nationale 2 est dans le rouge financièrement et les joueurs ont appris en reprenant la route de la salle qu'ils pouvaient chercher "fortune ailleurs". Compliqué début août, les effectifs sont déjà quasi bouclés et surtout la période de mutations terminée. Fini l'aventure de la nationale à Fréjus, sauf miracle de dernière heure on en prend le chemin et la longue litanie des clubs dans le rouge qui ne finissent pas la saison ne fera que commencer avant même la reprise des championnats.

A l'Ouest c'est vraisemblablement la fin des Girondins de Bordeaux actée au tribunal de Bordeaux qui a signifié sa liquidation au club 3° de Pro D2 la saison dernière. Les dernières tentatives de sauvetage du handball pro à Bordeaux se sont soldées par un échec et les 30 salariés du club ont maintenant rendez-vous avec le liquidateur judiciaire. 22 joueurs sur le carreau, le staff dont le meilleur entraîneur de Pro D2 de la saison dernière. Une porte d'entrée dans le monde du haut niveau qui se ferme pour tous les jeunes talents du Sud Ouest. Etc..., le bilan de la dégringolade des Girondins est bien lourd et plus révélateur qu'il n'y parait.

A la question de savoir si tous les joueurs allaient retrouver un club pour septembre, Erick Mathé l'entraîneur bordelais, meilleur technicien de pro D2 cette saison,  nous a indiqué qu'il était "un peu tôt pour le dire mais je pense qu'un tiers allait retrouver un statut pro et un club pro, un tiers un club de niveau dit intermédiaire avec de la reconversion et un tiers allait être en difficulté. "

Il ne faut pas se leurrer, les vraies difficultés ne font sans doute que commencer pour le handball tricolore avec le désengagement progressif des collectivités qui croulent sous les dettes ou qui ferment les robinets. L'économie qui souffre de plus en plus au fil des mois et pour qui le sponsoring devient un vrai luxe... Les traditionnels bailleurs de fonds du handball français étant en berne, la suite n'en est que logique.

© François Dasriaux
Partager
Identification nécessaire pour ajouter une réaction
Qui sommes nous | Mentions légales | Devenir annonceur
(C) Copyright 1999-2012 EURL 2ICS - Tous droits réservés.
joueurs | équipe | actualités