mèl :
passe :
s'abonner | oubli de passe
spécifiez l'adresse concernée
mèl :
retour
cliquez pour revenir
Mondial Jeunes: la France en 1/4, pas la Hongrie ni la Russie
Mondial Jeunes: la France en 1/4, pas la Hongrie ni la Russie
16 Août 2015 | International > Mondial

Sept pays de la zone Europe dont la France mais pas les vice-champions d'Europe hongrois ont validé ce dimanche leur billet pour les quarts de finale du Mondial Jeunes à Ekaterinbourg (Russie). Le Brésil tombeur de la Russie apportera une note exotique à la suite de la compétition. Ce lundi, la France affrontera la Suède et son phénomène Felix Claar.

La sélection est impitoyable ! Mais les Français sont sortis de ce qui auraient pu être le piège suisse (voir résumé de la rencontre). Programmés pour les phases finales, les petits Bleus restent invaincus après six rencontres en... neuf jours de compétition. Ils font honneur à leur rang, ce qui n'est pas le cas de tous !

A la fin de la phase préliminaire, l'Allemagne était restée à quai. A l'issue des huitièmes, la surprise est énorme puisque la Hongrie, vice-championne d'Europe en titre et l'hôte russe sont passés à la trappe.

Les Magyars ont été expulsés par la Norvège (39-33), 3ème des Jeux Olympiques de la Jeunesse l'été dernier à Nanjing et donc absente de l'Euro. Les Nordiques ont fait la différence en 35 minutes (28-19) grâce à un excellent bloc défensif avant de connaître quelques soucis en défense. L'avantage sera préservé jusqu'à la fin.  Trois joueurs ont survolé les débats côté norvégiens: l'arrière droit Schoenningsen (8/14), l'ailier droit Gulliksen (9/10) et l'arrière gauche Kopp (8/14).

Les Russes eux, n'ont même pas bénéficié de la ferveur de leur public pour aller un peu plus loin dans la compétition et surtout écarter le Brésil (26-28). Les Sud Américains que les Français avaient eu peine à battre en phase de groupe, ont résisté jusqu'au bout notamment en fin de rencontre pour contrer la réaction bien trop tardive de leur adversaire. 

Les continents africain et asiatique n'auront aucun représentant en quarts. La Corée du Sud a été logiquement éliminée par l'Islande, l'Egypte par la Suède (voir plus bas) et la Tunisie managée par Sylvain Nouet par le Danemark.

La Slovénie (qui a pris l'ascendant sur la Croatie dans le money-time) et l'Espagne (médaille de bronze à l'Euro, large vainqueur de la Serbie) sont les autres qualifiés.



La Suède adversaire des Français en quarts

L'été dernier, à l'Euro, le tirage au sort et un parcours quasi sans faute des Français n'avaient pas permis à la Suède de se mesurer aux Tricolores. Alors que les Bleus s'imposaient en finale, les Nordiques remportaient la veille face à la Suisse, le match de classement pour la 5ème place (28-25). Dans cette catégorie d'âge, les deux pays se sont affrontés à deux reprises. En avril 2013, dans un tournoi en Norvège (24-16 pour la France) et six mois plus tard, au Tiby (nouveau succès... plus étriqué 31-29). Mais il serait illusoire de penser que ces deux succès confèrent aux Français un ascendant psychologique. Presque deux années se sont écoulées et chaque joueur a évolué. Ludovic Fabrégas par exemple, a été incorporé en France A et avec Montpellier, a goûté à la Ligue des Champions. Il aurait d'ailleurs pu y croiser l'équipe d'Alingsas et un certain Felix Claar (photo ci-dessus).

En Suède, le blondinet est considéré comme la révélation de l'année. Lâché dans le monde des pros alors qu'il venait d'avoir tout juste 17 ans, il a étonné la plupart des observateurs par son culot, sa vista et surtout son efficacité ballon en main. Encore étudiant, il a du "sécher" quelques cours pour accompagner ses partenaires de club dans des endroits aussi réputés que Flensburg, Barcelone, Copenhague ou Plock. Ce dimanche, en 8ème face à l'Egypte (31-26), il a donné l'impulsion à une formation suédoise qui a pendant 60 minutes, chauffé le chaud et le froid sur le palais des sports d'Ekaterinbourg. L'évolution du score a été plutôt sinusoïdale. Alors que la Suède avait semble-t-il fait l'essentiel et menait de 11 buts à la 45ème, les Egyptiens ont réagi et passé un 0-5 qui a obligé le coach nordique a remettre sur le parquet une partie de ses cadres pour emporter le morceau.

Cette équipe possède dans ses rangs d'autres belles individualités et notamment deux gardiens (Bjorkman et Landin) qui ont été utilisés de façon homogène depuis le début de la compétition et qui affichent tous les deux, des performances très satisfaisantes à respectivement 42 et 39%.

Dans la phase de groupe, les Suédois ont eu un parcours similaire à celui des Français avec 4 succès (Serbie, Corée, Chili, Hongrie) et 1 nul (Pologne).

Les résultats des huitièmes de finale

score

MT

score

MT

Islande-Corée

34-28

17-14

Suisse-France

24-29

10-18

Norvège-Hongrie

39-33

23-19

Suède-Egypte

31-26

13-10

Brésil-Russie

28-26

12-10

Serbie-Espagne

19-25

8-9

Slovénie-Croatie

26-23

13-9

Danemark-Tunisie

28-14

15-8


Le tableau des quarts de finale

Palais des Sports

Heure

DIVS

12h45

ISLANDE

BRESIL

URALIAN

15h

FRANCE

SUEDE

DIVS

17h30

NORVEGE

SLOVENIE

URALIAN

17h30

ESPAGNE

DANEMARK

Projection pour les demi-finales   (mercredi)

Vainqueur Islande-Brésil

Vainqueur Norvège-Slovénie

12h30

Vainqueur France-Suède

Vainqueur Espagne-Danemark

15h00

 

© Yves Michel
Partager
Identification nécessaire pour ajouter une réaction
Qui sommes nous | Mentions légales | Devenir annonceur
(C) Copyright 1999-2012 EURL 2ICS - Tous droits réservés.
joueurs | équipe | actualités