mèl :
passe :
s'abonner | oubli de passe
spécifiez l'adresse concernée
mèl :
retour
cliquez pour revenir
Euro jeune F : les Bleues peuvent faire une croix sur la demi
Euro jeune F : les Bleues peuvent faire une croix sur la demi
18 Août 2015 | International > Juniors

Coupable d'un premier quart d'heure complètement raté, l'équipe de France s'est inclinée face à la Hongrie (24-28) pour son premier match du tour principal. Hors course pour une médaille, les jeunes se frottent au Danemark mercredi, un niveau encore au-dessus...

On le savait, il fallait a priori enchaîner deux exploits pour espérer voir les demi- finales. Les Françaises n'ont pas réussi le premier. Pour leur entrée en lice dans le tour principal de l'Euro, les filles de Christophe Caillabet ont été battues par la Hongrie (24-28), meilleure sur le papier et qui a très rapidement confirmé sur le terrain sa supériorité. Plus maîtres de leur jeu, capables de varier les solutions en attaque et compactes sans être brillantes en défense, les Magyares ont joué la rencontre à leur rythme, ne laissant pas une minute d'espoir aux Bleuettes, qui ont essayé de se battre, en vain.

Très vite, on a compris que l'attaque française souffrirait face au bloc blanc. Dès les premières minutes, Blonbou, le danger offensif numéro 1 côté tricolore, était surveillée de près par la 0-6 adverse. Et les autres ne parvenaient pas en profiter, préférant souvent la solution individuelle à une construction collective. Résultat, les Bleues enchaînaient pertes de balle et tirs en mauvaise position bloqués par la très solide Abuczki. La Hongrie prenait les commandes (0-2, 3e) grâce à ses montées de balle. Même quand la défense 0-6 française avait le temps de se placer, la ligne arrière hongroise se régalait, alternant duel et jeu de passes pour transpercer le mur bleu et la pauvre Huynh (1-5, 8e). Le temps-mort de Caillabet n'y changeait rien, les immanquables s'enchaînant face à une gardienne hongroise « en chaleur ». Après un quart d'heure de supplice, les Bleuettes étaient déjà dans les cordes, 1-8.

A la faveur d'un petit relâchement adverse, les Françaises reprenaient dès lors quelques couleurs. Mauny, sur pénalty ou en contre, et Nocandy, en conclusion d'une interception, lançaient enfin le match des leurs (6-10, 22e). De quoi croire en un retour improbable ? Pas vraiment... Janos Hajdu, le sélectionneur hongrois, remettait les siennes à l'endroit au cours d'un temps-mort. Plus malicieuses, ses filles trouvaient à nouveau des solutions dès que la 0-6 française ne montait pas et reprenaient leurs aises (7-13). Les Bleues, elles, restaient sonnées par cette demi-heure de jeu, à l'image de Mathilde Plotton qui tirait sur le poteau sur une touche vite jouée, alors que la gardienne hongroise n'était plus dans les cages (10-15 à la pause).

La seconde période débutait comme la première, voire pire. Revenues à -4, Lassource et les siennes encaissaient un 5-0 (14-23, 44e) rédhibitoire pour la victoire. Sans rythme, les Tricolores subissaient encore les assauts adverses, et il fallait le réveil de Franck dans les cages pour ne pas couler. Mais comme Abuczki multipliait les parades de l'autre côté, la Hongrie prenait dixlongueurs d'avance (18-28).

Parce qu'elles n'avaient plus rien à perdre, et parce que Christophe Caillabet perturbait le jeu adverse en prenant en strict l'arrière gauche hongroise, les Bleuettes allaient néanmoins mieux terminer. Les ballons récupérés étaient transformés en montées de balle, et la force de percussion bleue se faisait enfin sentir. Vautier convertissait les relances en buts, Mazens ne tremblait pas à 7 mètres, et la France est revenue à quatre unités avant le buzzer (24-28). Trop tard pour espérer quoique ce soit, mais la preuve qu'il y avait sans doute bien mieux à faire. Les Françaises, désormais libérées de tout enjeu, doivent retenir la leçon pour mercredi. Face au Danemark, d'un niveau encore supérieur, elles n'auront vraiment rien à perdre.

Euro jeunes, 1e journée du Groupe 2
FRANCE – HONGRIE
24 – 28 (Mi-temps : 10 – 15)
A Skopje, salle Boris Trajkovski, Arbitres : Mmes M. et S. Bennani (SUE).

France.- Gardiennes : Huynh (32 min, 3 arrêts dt 1/3 pen) et Frank (28 min, 7 arrêts dt 0/1 pen). Joueuses de champ : Mauny (5/9 dt 3/3 pen) ; M. Plotton (1/3) ; Bruni (0/1) ; D. Lassource (1/2) ; Fall (1/2) ; P. Plotton ; Blezes (1/2) ; Blonbou (2/5) ; Mazens (2/2 pen) ; Nocandy (4/4) ; Decugis ; Deba ; Jacinto (2/2) ; Vautier (5/5). Sélectionneur : C. Caillabet.

Hongrie.- Gardiennes : Abuczki (60 min, 9 arrêts dt 0/5 pen), Hlogyik et Suba. Joueuses de champ : Pasztor (3/3) ; Kuti (0/1) ; Fodor (2/3) ; Kuczora (1/4) ; Hudak ; Giricz (1/1) ; Klujber (2/3) ; Sallai ; Hornyak (11/16 dt 2/4 pen) ; Pacsirta ; Hafra (4/5) ; Lakatos (4/5 dt 1/2 pen) ; Szabo. Sélectionneur : J. Hajdu.

Le groupe 2 :
France - Hongrie, 24-28 ; Danemark - Croatie 33-30.
Mercredi, 17 heures : Hongrie - Croatie ; 19 heures (en direct sur HandZone) : France - Danemark.
Le classement : 1. Danemark, 4 pts (+6) ; 2. Croatie, 2 (+2) ; 3. Hongrie, 2 (+1) ; 4. France, 0 (-9).
Les deux premiers qualifiés pour les demi-finales, les deux derniers jouent les places 5-8.

Revoir le match France - Hongrie

© Pierre Menjot
Partager
Identification nécessaire pour ajouter une réaction
Qui sommes nous | Mentions légales | Devenir annonceur
(C) Copyright 1999-2012 EURL 2ICS - Tous droits réservés.
joueurs | équipe | actualités