mèl :
passe :
s'abonner | oubli de passe
spécifiez l'adresse concernée
mèl :
retour
cliquez pour revenir
Fleury garde tout son appétit
Fleury garde tout son appétit
27 Août 2015 | France > LFH

Notre tour de France des clubs (10/10).
Vainqueur de tous les trophées en France en 18 mois, dont un premier titre de champion, le club loiretain n’est pas encore rassasié. Et il semble déjà bien prêt alors qu’il lui reste un gros mois avant de découvrir la Ligue des champions, son principal objectif en 2015.

Si atteindre le sommet n’est pas une chose aisée, y rester s’avère encore plus dur. Metz le réussit pourtant depuis vingt ans. Mais il doit faire face à une concurrence toujours plus féroce. Avec Fleury en particulier. En un an et demi, les « Panthères » ont croqué la Coupe de France, avalé la Coupe de la Ligue et arraché le titre de championnes, devenant ainsi le club numéro 1 en France. Le défi est de le rester, et tout a donc été mis en place dans le Loiret pour croquer dans une saison qui pourrait être magnifique, avec la découverte de la Ligue des champions. Quatre recrues – Nze Minko (Arr), Cissé (ArG), Chavez (Pvt), Foggea (GB) – sont venues gonfler les rangs d’un collectif qui a perdu Mangué, Bruneau, Manga et Callavé, histoire d’amener un peu de fraîcheur. Après un mois de préparation, le verdict est imparable : « c’est une machine de guerre », raconte l’une des adversaires de l’été.

Les bienfaits d’un collectif stable et d’une préparation différente, parce que l’équipe doit avoir trouvé son rythme de croisière pour la mi-octobre et le début de la Ligue des champions. « Une prépa courte, intense et différente, donc tout le monde est en éveil, apprécie Fred Bougeant, le coach. Les équilibres commencent à se mettre en place : Julie (Foggea) donne un bel équilibre au poste de gardien, Estelle (Nze Minko) s’associe très bien aux joueuses déjà présentes, Eli (Chavez) et Hadja (Cissé) densifient énormément le secteur défensif. On n’est pas loin d’être en ordre de marche. » Nice, premier adversaire diminué, pourrait en subir les conséquences dès vendredi. Et la montée en puissance ne fait que commencer.

Alors bien sûr, le champion apparaît plus que jamais comme favori, avec un groupe sans égal en quantité, sans doute aussi en qualité. Et il le sait. « On en a beaucoup parlé, affirme le technicien. Les journalistes et adversaires vont communiquer là-dessus, on sait les emmerdes associées à ce statut, mais je pense que le groupe est intelligent. Les filles sont très réceptives et on a évacué. On n’est pas dans l’idée de conserver quelque-chose, mais de le reconquérir. » Reconquérir un trophée par an, « au minimum », sachant que le Championnat monopolisera l’essentiel de l’attention au niveau hexagonal.

Mais il s'agira, surtout, de découvrir non sans ambition la plus prestigieuse des Coupes d’Europe, principal objectif de cette fin 2015, où le premier tour aurait pu s’avérer plus compliqué pour le champion de France. « On va y arriver avec l’envie de surprendre, de la fraîcheur, et la volonté de montrer que nos jeunes joueuses qui arrivent à 24/25 ans peuvent disputer ce genre de matchs », reprend Bougeant. Car le groupe loiretain reste jeune et en progression. Ce n’est pas une bonne nouvelle pour les autres prétendants au titre. La Panthère sera difficile à chasser.

L'interview...

Elisabeth Chavez : « On aspire au plus haut »

La pivot internationale espagnole, 24 ans, a rejoint Fleury cet été après trois ans à Nice. Pour gagner des titres et croquer à nouveau à la Ligue des champions, découverte lors de ses années ibériques à Sagunto.

Pourquoi avez-vous choisi Fleury ?
J’ai reçu une offre de Fleury, qui est aujourd’hui le meilleur club en France. Le projet me plaisait beaucoup : jouer la Ligue des champions, disputer tous les titres. Je pense que c’était la meilleure option, même si j’ai eu des propositions à l’étranger. En arrivant, j’ai senti un club très rigoureux, très professionnel. Par rapport à Nice, le groupe est plus étoffé, il y a seize joueuses avec toutes beaucoup de qualité, le collectif est très complet. C’est idéal pour progresser.

Qu’allez-vous apporter à cette équipe, où vous serez trois pivots avec Kamdop et Ngo Leyi ?
Quand j’ai parlé avec Fred, j’ai compris que je venais ici surtout pour défendre, en plus de pour partager le temps de jeu avec les autres pivots. La saison est longue, on a beaucoup de matchs, on aura toutes le temps de jouer. Et j’apporte aussi mon expérience internationale. Nous serons trois pivots différentes, chacune apporte quelque-chose d’appréciable pour l’équipe.

Quelles sont vos objectifs ?
Mon ambition est de m’adapter le plus tôt possible pour apporter au maximum. Et évidemment gagner des titres, notamment le Championnat, c’est pour ça que je suis venue. Ca fait aussi du bien de retrouver la Ligue des champions, une compétition très dure dans laquelle nous sommes peu expérimentées, mais on veut rejoindre le tour principal, et on verra petit à petit. On aspire au plus haut.

Estimez-vous que Fleury est déjà au point ?
L’équipe est prête, on a bien travailler toute la préparation pour ça. Le début de Championnat sera difficile car il y a des nouvelles, mais nous sommes prêtes à aller à Nice pour gagner. Le mois de septembre sera difficile, avec beaucoup de matchs, mais ils vont nous aider à préparer la Ligue des champions.

La préparation de Fleury
Fleury – UMBB, 25-18 puis 33-25
Fleury – Vardar Skopje (MCD), 25-23 puis 34-28 et 25-27
Fleury – Brest (D2), 33-21
1e journée de LFH : Nice-Fleury.
Le calendrier complet en cliquant ici.

Déjà visités : 
« A Besançon, Raphaëlle Tervel pose sa patte »
« Dijon veut grandir plus vite » 
« L'UMBB veut surprendre encore »
« Toulon, opération redécollage »
« Nantes, toujours aussi bon élève ? »
« A Nîmes, il ne manque plus qu'un titre »
« L'aiglon niçois fait son nid »
« Metz change mais pas trop »
« Issy-Paris, attention au départ »

© Pierre Menjot
Partager
Identification nécessaire pour ajouter une réaction
Qui sommes nous | Mentions légales | Devenir annonceur
(C) Copyright 1999-2012 EURL 2ICS - Tous droits réservés.
joueurs | équipe | actualités