mèl :
passe :
s'abonner | oubli de passe
spécifiez l'adresse concernée
mèl :
retour
cliquez pour revenir
Challenge Caraty : Dunkerque et Saint-Raphaël en finale
Challenge Caraty : Dunkerque et Saint-Raphaël en finale
30 Août 2015 | France > Caraty

C’est une affiche inédite que présente cette 15e édition du Challenge puisque Joël Caraty enregistre la première participation de son histoire de l’équipe de Chambéry. Ce tournoi, rappelons-le, a été créé il y a 16 ans à la mémoire du fils de Joël, parti trop vite à cause de la maladie. Les gains de la manifestation sont reversés à l’hôpital Morvan de Brest pour améliorer le confort des malades et de leurs familles.

Et c’est à Chambéry justement que revient le privilège de lancer la compétition face à Dunkerque, ce samedi à la salle de l’Avel Sport de Plougastel. Si les débats sont équilibrés en 1ère période (15 à 13 pour Dunkerque à la pause) c’est l’entrée d’un véritable feu follet en la personne de Julian Emonet qui va faire basculer la rencontre.10 des 13 buts de son équipe en 2e mi-temps, l’ailier nordiste est omniprésent sur son aile, en contre-attaque ou aux jets de 7 mètres. Chambéry encaisse, butte trop souvent sur Demaille qui a pris la place d’Annotel dans les cages de Dunkerque avant de réagir timidement grâce à l’efficacité d’un Cédric Paty sur son aile droite. Mais le trou est fait et ce sont bien les hommes de Patrick Cazal qui joueront donc la finale du tournoi, ils s’imposent sur le score de 28 à 25.

Saint Raphaël de nouveau en finale

La 2e rencontre oppose Cesson à St Raphaël, 2 équipes en pleine bourre puisque les Varois viennent de remporter le Morbihand le week-end dernier tandis que les Bretons ont gagné le tournoi de Struga en Macédoine avant de faire match nul en amical face à Nantes et de l’emporter face à Dunkerque.

Pas vraiment de round d’observation. Les buts s’enchaînent et les 2 collectifs restent au contact. Mladenovic s’illustre dans le camp breton avec 6 réalisations en 1ère mi-temps, Batinovic convertit les jets de 7 mètres et Bonnefoi tient la baraque dans sa zone. Côté Raphaëlois, on note la bonne rentrée d’Abily qui inscrit d’ailleurs les 2 derniers buts de la première période, permettant ainsi à son équipe de regagner les vestiaires avec un seul but de retard.

Gros coup de mou en 2e mi-temps pour des Cessonnais qui accusent le coup physiquement. Le jeu est moins précis et St Raphaêl se goinfre de contre-attaques sur les pertes de balles des joueurs bretons. Popescu, rentré au relai de Djukanovic, fait étalage de son talent et il faut, en face, un Bonnefoi toujours aussi solide pour que l’écart ne gonfle inexorablement… même si Simicu porte l’avance des Raphaëlois à +5 à la 48e mn.

Oui mais voilà, les bretons ont du cœur et, durant 10 mn, ils monopolisent la balle et infligent un 5 – 0 à leurs adversaires pour revenir à égalité. Simicu retrouve le chemin des filets et redonne l’avantage à St Raphaël à 1 mn du coup de sifflet final. Cesson a la dernière possession de balle mais c’est ce diable de Popescu qui s’interpose devant Batinovic et lance une dernière contre-attaque conclue par un kung fu de Vigneron sur son aile droite. 29 – 27 sur le gong, Joël Da Silva jouera sa 2e finale d’affilée au Challenge Caraty. Ce sera ce dimanche à l’Arena de Brest.

© Philippe Merer
Partager
    Identification nécessaire pour ajouter une réaction
    Qui sommes nous | Mentions légales | Devenir annonceur
    (C) Copyright 1999-2012 EURL 2ICS - Tous droits réservés.
    joueurs | équipe | actualités