mèl :
passe :
s'abonner | oubli de passe
spécifiez l'adresse concernée
mèl :
retour
cliquez pour revenir
LFH : les costauds déjà devant
LFH : les costauds déjà devant
30 Août 2015 | France > LBE

Résumé de la 1° journée de LFH.
Fleury tranquille, Issy-Paris rassurant et Metz offensif : les trois principaux prétendants au titre ont d’emblée posé leur patte sur le Championnat. Nîmes s’est montré tout aussi consistant. Ca promet déjà.

Pas vraiment le temps de papillonner. On se gardera bien de tirer des conclusions trop définitives de cette première journée, mais toutes les équipes que l’on attendait ont répondu présentes pour leur première heure de jeu. Même Issy-Paris, dont la préparation avait instillé le doute, entre défaites (quatre en quatre matchs dont une face à Brest, D2) et blessures. Les vice-championnes de France recevaient en plus Toulon, qui sort d’une bonne préparation et qu’on verrait bien réussir un bon parcours cette année. Les Varoises, privées de Wallen et Gaudefroy (blessées) ont vite été ramenées à la réalité par le pragmatisme du collectif parisien, revenu à ses fidèles valeurs de défense et intelligence.

Passée l’ouverture du score des visiteuses, Issy a multiplié les défenses et montées de balle, sous le tempo toujours dicté par Stine Oftedal, pour créer un premier écart (6-2, 9e). Jovanovic, pour son deuxième match depuis sa reprise, offrait des caviars à ses pivots à défaut de pouvoir briller aux tirs, et la paire Wibe-Fehri se régalait derrière un bloc toulonnais impuissant. « On leur a laissé trop d’espace, elles ont joué sur nos faiblesses », déplore Astride N’Gouan, le pilier défensif toulonnais. Mais les files de Thierry Vincent ne cédaient pas, profitant aussi des erreurs des locales, et l’ancienne Isséenne ramenait les siennes à deux longueurs à la pause (14-12). Par deux fois, Jurisic (6/12 et une qualité de percussion intéressante, photo ci-dessous) et les siennes manquant néanmoins l’égalisation (14-13, 31e). La chance était passée.

Ensuite, les frangines Oftedal reprenaient les choses en main, aux fléchettes d’Hanna la gauchère succédaient les rushs de la demi-centre, et Issy-Paris recréait l’écart (21-16, 40e). Cette fois, le match était plié (24-17, 45e) malgré la bonne entrée de Serdarevic et un rapproché sudiste (24-19, 50e). « Elles ont été meilleures que nous, c’est le jeu, râle N’Gouan. C’est dommage car on était sur une bonne dynamique, avec une bonne préparation. Maintenant on va retourner travailler pour mieux aborder les prochains matchs. »

Aux grimaces toulonnaises s’opposaient les sourires parisiens. Oui, le vice-champion de France est bien là et a marqué son territoire. « C’est une belle victoire, apprécie Sophia Fehri, peu utilisée car en pleine préparation physique en raison d’une reprise décalée. On s’est concentré sur ce qu’on avait travaillé à la vidéo, on a bien défendu et bien couru, ça commence vraiment bien. » Son coach, Pablo Morel, aurait même « signé de suite il y a une semaine pour un tel résultat. On n’a pas gagné un match en prépa, on passe cinq semaines avec six joueuses en moins, et là on produit un match avec de la consistance, une seconde période mieux en défense. On est loin du niveau nécessaire pour affronter les gros, mais c’est difficile de demander mieux aux filles aujourd’hui. Ce résultat est bon pour la confiance. »

Metz s'est vite rassuré

Le rabibochage de Mios-Bègles avec les débuts de Championnat, ce n'est pas encore pour cette année. Pour la sixième fois de suite (plus longue série en cours chez un pensionnaire de l'élite), l'entité girondine a commis un faux départ. A Metz, Noémie Lachaud et ses équipières ont traîné comme un boulet leurs atermoiements défensifs initiaux (8-6, 10ème puis 17-10, 21ème). « On a été trop peu constantes pour gagner contre une grosse équipe. En mettant de l'intensité et beaucoup plus d'enthousiasme dès le début, on aurait pu la faire douter plus rapidement » pointe la capitaine de l'UMBB.

Si Camille Aoustin a dû y ajourner ses débuts (problème musculaire), la plupart des autres recrues lorraines ont pris leurs marques. Xenia Smits est l'une des trois arrières à six buts (avec Gros et Zaadi), Marina Rajcic a stoppé deux jets de 7 m, Marion Maubon a pétillé à l'aile gauche (4/5). Des satisfecits individuels contrebalancés par un équilibre collectif à consolider (22-20 à la 36ème ; 31-28 à la 53ème ; 35-30 à la 60ème). « Malgré la victoire, on a fait un mauvais match, grince l'entraîneur, Jérémy Roussel. On a été peut-être trop persuadés qu'on allait le gagner. » « Il ne faut pas se mettre en alerte, apaise Nina Kanto. On a fait l'essentiel. Il y avait de l'hésitation, de la crispation. Pour certaines, c'était le premier match aux Arènes. Peut-être que la saison dernière, on aurait perdu dans ce même contexte. »

Enfin, Fleury n’a pas tremblé face à un Nice amputé de Darleux et Lacrabère notamment (blessées), et même si Fred Bougeant aurait préféré plus de maîtrise de la part de ses filles, l’écart a vite été creusé (13-8 à la pause) et maintenu jusqu’au bout (28-21), chaque joueuse apportant sa contribution. Un démarrage en douceur pour le champion avant de recevoir Metz pour un premier gros choc.

Chebbah et Nîmes au top

Autre formation déjà bien affûtée, Nîmes a dominé Dijon dans le Gard, mené par sa MVP Mouna Chebbah, qui commence cette saison comme la précédente : 10/14 aux tirs (dt 7/10 dans le champ) et 2 passes décisives. La Tunisienne a surtout trouvé des relais avec une excellente Nina Jericek (7/8) et une paire de gardiennes Colic-Maliczkiewicz prometteuse pour une première (12 et 10 arrêts). Difficile pour Dijon d’exister dans ces conditions, et l’écart s’est rapidement creusé tant que les Bourguignonnes n’ont pas trouvé la parade en défense (10-5, 18e). Ce qu’elles ont réussi en fin de première période pour recoller à deux unités (13-11, 31e) grâce aux ailières Prouvensier et Terzi. Mais l’effort fut vain car les Nîmoises ont accéléré à nouveau, laissant cette fois leur adversaire dans les cordes (20-14, 37e puis 28-20, 53e). La victoire finale, 30-25, lance de la meilleure des manières la saison gardoise.

Dans la dernière rencontre, Besançon n’a pas attendu bien longtemps pour regoûter à la victoire en LFH. Le champion de France de D2 a, comme prévu, fait jeu égal avec une équipe de Nantes ambitieuse, mais débordées dans les cinq dernières minutes de la rencontre. Derrière en début de seconde période (15-11, 32e), les Ligériennes avaient pourtant fait le plus dur en remontant leur retard puis en passant devant (20-22, 54e), grâce à une excellente Callavé, la nouvelle portière nantaise (16 arrêts à 41%). C’est alors que les pattes gauches bisontines ont fait la différence, Kolczynski laissant la vedette à Alonso (6 buts chacune). L’ancienne Havraise, reconvertie arrière par Raphaël Tervel cette saison, ne tremblait pas sur ses trois penaltys, puis Alizée Frécon concluait un 5-1 de son équipe pour valider ce premier succès franc-comtois (25-23). Invaincu en préparation, le NLA tombe donc d’entrée en Championnat. Mais il ne sera sans doute pas le seul à perdre des points face à Besançon cette année.

*****************************

ES BESANCON FEMININ - NANTES LOIRE ATLANTIQUE HB 25 - 23 (Mi-temps : 13-11)
Statistiques du match

Date et Heure :
Le 29/08/2015 à 20:30:00
Lieu :
Palais des Sports
42 avenue Léo Lagrange
BESANCON


*****************************

ISSY PARIS HAND - TOULON/SAINT-CYR VAR HANDBALL

31 - 22 (Mi-temps : 14-12)
Statistiques du match

Date et Heure :
Le 30/08/2015 à 14:00:00
Lieu :
Georges Carpentier
81 , bd Massena
PARIS

*****************************

HANDBALL CERCLE NIMES - CERCLE DIJON BOURGOGNE 21

30 - 25 (Mi-temps : 13-10)
Statistiques du match

Date et Heure :
Le 28/08/2015 à 20:30:00
Lieu :
Le Parnasse
160 Avenue du Languedoc
Route de St Gilles
NIMES

*****************************

OGC NICE COTE D'AZUR HANDBALL - FLEURY LOIRET HANDBALL

21 - 28 (Mi-temps : 8-13)
Statistiques du match

Date et Heure :
Le 28/08/2015 à 20:30:00
Lieu :
Halle des Sports Charles Ehrmann
155 , route de Grenoble
NICE

*****************************

METZ HANDBALLUNION MIOS BIGANOS - BEGLES

35-30 (Mi-temps : 18-16)
Statistiques du match

Date et Heure :
Le 30/08/2015 à 17:00:00
Lieu :
Les Arènes
5 , avenue Louis le Débonnaire
METZ

*****************************

© Pierre Menjot
Partager
Identification nécessaire pour ajouter une réaction
Qui sommes nous | Mentions légales | Devenir annonceur
(C) Copyright 1999-2012 EURL 2ICS - Tous droits réservés.
joueurs | équipe | actualités