mèl :
passe :
s'abonner | oubli de passe
spécifiez l'adresse concernée
mèl :
retour
cliquez pour revenir
Marrane: en finale, Ivry tombe avec les honneurs
Marrane: en finale, Ivry tombe avec les honneurs
31 Août 2015 | France > LNH

Une nouvelle fois, Carpentier n'a pas souri à l'US Ivry. Après Toulouse, l'an passé, c'est cette fois l'équipe croate du HC Zagreb qui a remporté la 39ème édition du challenge Marrane.

A plus de 30 degrés sous la halle Carpentier, même les joueurs tunisiens du Club Africain et ceux de la sélection nationale d'Egypte trouvaient que la température était hors norme pour disputer un match de handball. C'est vous dire jusqu'où ceux d'Ivry et du HC Zagreb sont allés puiser pour trouver toutes les ressources nécessaires pour produire du spectacle en finale. Pourtant, entre une formation qui remonte en LNH et celle qui a validé il y a quelques mois son 24ème titre national et qui s'apprête à disputer la Ligue des Champions dans le groupe du PSG, le match a été d'une excellente qualité. Les "Rossoneri" ont fait honneur à leurs invités en leur rendant la tâche plus que difficile mais en s'inclinant de deux petites longueurs dans le money-time (27-29). 



Privée de Sebastian Simonet (gêne à l'épaule) et d'Ivan Stankovic (légère douleur au genou), deux de ses cadres sur la base arrière, l'équipe val-de-marnaise ne va faire aucun complexe et prendre de vitesse un adversaire des Balkans pourtant habitué à ces "chaudes" ambiances. Dans ses cages, François Xavier Chapon se montrait intraitable au bon moment et comme en attaque, à l'image de Benjamin Bataille (notre photo) et de cette mine expédiée à près de 11 mètres coin long, tout se déroulait en finesse, culot et précision, l'USI était bel et bien devant (7-4 à la 11ème), obligeant l'impétueux Veselin Vujovic a posé son 1er temps mort.  La réaction ne va pas se faire attendre, Zagreb par l'intermédiaire de Obranovic et Sandrk retrouvait de la précision et son jeu devait plus fluide qu'il n'avait été jusque là. Pourtant, Ivry va se remettre sur de bonnes intentions grâce à une révélation sur le poste de demi-centre, un certain Leo Martinez (21 ans) qui fera dire sur un ton amusé à "Seba" Simonet depuis les tribunes,  « je n’ai plus besoin de jouer ! ». Sur le bord de touche, Vujovic (comme à son habitude) avait beau s'égosiller et pester soit contre ses joueurs, soit contre les arbitres, rien ne changeait à la donne. Ivry contrôlait toujours le tableau d'affichage, FX Chapon se permettant même d'arrêter un jet de 7 m de Zlatko Horvat, pourtant un maître du genre (mi-temps: 18-14).



Au retour des vestiaires, Leo Martinez (notre photo) inlassable défenseur avancé et imperturbable attaquant malgré les golgoths de 2 m qui se dressaient devant lui, va continuer à donner le tempo (21-17 à la 36ème). Son inexpérience lui vaudra quelques erreurs de jeunesse, peu préjudiciables tant les Croates vont mettre encore un peu de temps à réagir. Très exactement, dix minutes. Remués par leur emblématique coach et surtout par leur gardien Stevanovic qui allait totalement faire oublier Filip Ivic, le titulaire en sélection nationale. Le trentenaire va presque à lui seul dégoûter les attaquants ivryens et ramener son équipe à hauteur (22-22 à la 47ème). Dès lors, c'est au jeu de qui craquerait le 1er que vont se livrer les deux formations. La défense de Zagreb avait retrouvé son agressivité, Ivry accusait sa débauche d'énergie. C'est dans le money-time que tout va se dénouer, l'ancien Tonci Valcic (37 ans) donnant le coup de grâce (27-29).



Les principaux acteurs de la finale:

US Ivry: Chapon 5 arrêts, Gervelas 5 arrêts - M. Bataille 2, P. Simonet 2, Cauwenberghs 6 (dont 2 pén.), Mabire 4 (dont 2 pén.), B. Bataille 4, Martinez 5, Popović 3, Zirn 1

RK PPD Zagreb: Stevanović 9 arrêts, Ivić 3 arrêts - Mihić 2 (dont 1 pén.), Sabljić 1, Stepančić 7, Šprem 2, Raković 1, Horvat 6 (5), Šandrk 2, Valčić 2, Obranović 5, Kovačević 1

La réaction de Thomas Cauwenberghs, l'ailier droit ivryen (en photo de tête): " On peut avoir des regrets car on avait le match en mains. On a fait une 2ème période moins intense surtout offensivement où on a mis moins d'ingrédients notamment à 6 m. C'est en défense qu'on s'est rassuré et c'est un point positif. La préparation se termine, dans une semaine, on sera déjà sur le 1er match de championnat à Tremblay et là, il faudra être au rendez-vous. Avant de recevoir le PSG, ça serait bien de prendre des points. Il faut profiter du fait que l'équipe n'a pas été chamboulée et que dans le jeu, on a beaucoup de facilités à se trouver."



Dans la petite finale, Stéphane Imbratta (entraîneur champion de France avec Ivry en 2007 puis finaliste de la Coupe des Coupes avec Tremblay en 2011) qui faisait son retour en région parisienne n'a pas eu trop de réussite avec le Club Africain de Tunis. Les champions d'Afrique qui dans un peu plus d'une semaine participeront au SuperGlobe au Qatar, se sont inclinés face à l'Egypte aux tirs au but (21-21 à l'issue du temps règlementaire, 23-25 score final). Comme l'USI face à Zagreb, le Club Africain a tenu longtemps les commandes du tableau d'affichage avant de lâcher prise dans le money-time.

© Yves Michel
Partager
Identification nécessaire pour ajouter une réaction
Qui sommes nous | Mentions légales | Devenir annonceur
(C) Copyright 1999-2012 EURL 2ICS - Tous droits réservés.
joueurs | équipe | actualités

La LFH en Live
avec Handvision

la D2F en Live avec Handvision