mèl :
passe :
s'abonner | oubli de passe
spécifiez l'adresse concernée
mèl :
retour
cliquez pour revenir
Rupture consommée entre Michaël Guigou et le Montpellier Handball
Rupture consommée entre Michaël Guigou et le Montpellier Handball
3 Octobre 2015 | France > LSL

Suite aux déclarations de Michaël Guigou jeudi soir sur beIN sports, les dirigeants du Montpellier Handball ont décidé d’apporter des précisions sur la nature des relations entre le joueur en fin de contrat et le club. Et comme on pouvait le craindre, le divorce (économique) semble consommé entre les deux parties.

par Yves MICHEL

Pratiquement un an avant la fin de son bail avec le MHB, en juillet dernier, Michaël Guigou a rencontré ces mêmes dirigeants qui lui ont fait la proposition suivante : de signer un nouveau contrat comme joueur sur 2 voire 3 saisons et un projet de reconversion au sein du club comme entraîneur sur une durée de trois ans et une poursuite en cas d’intégration définitive et obtention des diplômes. Cette offre était valable jusqu’au 30 octobre. L’ailier international n’a pas attendu cette échéance et a fait savoir courant août qu’il ne l’acceptait pas. Rien n’a filtré ou presque jusqu’à son intervention cette semaine à la télévision. 

Ce samedi, les dirigeants du club héraultais ont tenu à apporter quelques précisions et Rémy Lévy (notre photo de tête), co-président du MHB (avec Serge Granger) a accepté de répondre à nos questions.

Depuis que Michael Guigou est à Montpellier, vous n’avez jamais discuté ses exigences. Pourquoi il en est autrement cette fois ?
Une négociation, c’est toujours un échange de vues. Pendant toutes ces années, le club a assuré un très beau salaire à Michaël Guigou, mon prédécesseur Robert Molines avait fait en sorte d’obtenir à son épouse une charge de notaire dans une belle étude de la région, ce qui était aussi un élément important de la négociation. Après, il peut y avoir des exigences mais elles dépendent aussi de la réalité du marché, de l’âge du joueur, de la situation économique et d'une grille des salaires dans le hand européen connue de tout le monde. Montpellier n'a pas les mêmes capacités que Paris.

Vous lui avez proposé une prolongation avec une baisse sensible de son salaire (selon nos informations, de presque 30%). C’est ce qui a pu le choquer…
Sincèrement, je trouve que pour un dernier contrat, c’était un contrat intéressant. C’est vrai que son salaire était revu à la baisse mais je ne pense pas qu'aujourd'hui dans le sport professionnel, un joueur puisse prétendre un alignement de sa rémunération sur un même montant de 21-22 ans, 1er contrat professionnel à 35-36 ans, âge de sa retraite. Cela n’a pas de sens.

Le MHB n’a plus les moyens d’avoir des gros salaires ? (celui de Michaël Guigou en est un)
Mais à Montpellier, le haut de l’échelle des salaires reste attractive, on a quand même beaucoup de joueurs intéressants qui souhaitent nous rejoindre. Je dirai ensuite que ce qui n’est pas affecté sur Michaël Guigou, le sera sur un autre joueur. La masse salariale l’année prochaine sera exactement la même. On a actuellement 14 joueurs professionnels, à un moment cette masse salariale a un équilibre. Est ce qu’il faut ne pas faire signer Fabrégas comme professionnel, ne pas faire progresser Bonnefond, se séparer de Diego Simonet pour mettre plus d’argent sur un autre joueur ? On ne le pense pas. 

Avez-vous été surpris par son intervention de jeudi ?
Disons qu’il n’y a pas eu un résumé de tous les échanges que nous avons eus et Michaël n’a pas dit qu’il avait refusé la proposition de Montpellier. Il n’y a pas de conflit avec lui. Le seul débat est d’ordre économique, il a sa liberté d’expression, l’essentiel, c’est que l’équipe joue bien et qu'elle gagne des matches. 

En l’état, doit-on parler de divorce ?
Ce n’est pas le club qui a signifié la fin des échanges, c’est le joueur…

Etes-vous prêt à revoir votre proposition ?
Nous estimons avoir fait la meilleure proposition possible, elle n’est pas au rabais et n’avait rien d’une "discussion de marchands de tapis" car j’insiste il y a aussi à prendre en compte le projet de reconversion avec une intégration au club. Il faut savoir à moment donné si le projet est partagé dans sa globalité ou si la vision ne se résume qu'au montant du chèque à la fin du mois.

Il y a donc peu de chances de voir Michaël sous les couleurs du MHB au-delà de l’été 2016 ?
Oui, en l’état de la décision qu’il a prise, il y a peu de chances. Mais contrairement à ce que je lis depuis deux jours, on ne laisse pas au bord du gué un joueur de 34 ans. Même s’il n’en est pas totalement persuadé, on a fait tout ce qui était dans nos possibilités pour le conserver au sein du club. 

Cherchez-vous dès à présent un ailier gauche d’expérience pour la saison prochaine ?
Bien évidemment qu’on a des pistes et désormais, on va examiner toutes les opportunités.



Michaël Guigou sera à la tête de l’équipe ce dimanche afin d’affronter Kolding-Copenhague à l’occasion de la 3ème journée de la Ligue des Champions. Avec le maillot qu’il porte sur les épaules depuis l’âge de 17 ans, le capitaine montpelliérain n’aura pas autre ambition que le succès face aux Danois et quitter la queue du classement du groupe B.

Après la mise au point des dirigeants, son avenir au-delà de l’été 2016 au sein du club est entamé et il est fort peu probable d'assister à un revirement de situation dans la mesure où les deux parties campent sur leurs positions. L'agent Andrej Golic qui a été depuis peu mandaté par le joueur, se charge de trouver une solution et a déjà exploré quelques pistes. En LNH, le profil de Michaël Guigou qui aura 34 ans en janvier prochain est intéressant mais tous les clubs n’ont pas les moyens de s’offrir ses services et son expérience. Le PSG aurait pu être intéressé mais s’est d’ores et déjà tourné vers l’Allemand Uwe Gensheimer. Un autre club français peut-il casser sa tirelire ? C’est fort peu probable. Reste l’étranger. L’Allemagne avec comme possibilité Rhein Neckar Löwen, la Macédoine avec le Vardar où un oligarque russe investit chaque année de belles sommes, la Hongrie avec Veszprém. Le label "Guigou" ne peut laisser insensible !

© Yves Michel
Partager
Identification nécessaire pour ajouter une réaction
Qui sommes nous | Mentions légales | Devenir annonceur
(C) Copyright 1999-2012 EURL 2ICS - Tous droits réservés.
joueurs | équipe | actualités