mèl :
passe :
s'abonner | oubli de passe
spécifiez l'adresse concernée
mèl :
retour
cliquez pour revenir
Cyril Viudes est de retour au pays
Cyril Viudes est de retour au pays
3 Octobre 2015 | Europe > Champion's League

Ce dimanche après-midi, le Français Cyril Viudes tentera de jouer un mauvais tour aux Montpelliérains. Dans l'effectif de Kolding-Copenhague, le pivot passé par la LNH et l'Asobal, espère sortir de Bougnol avec une victoire en poche. L'équipe danoise tout comme celle du MHB n'a toujours pas ouvert son compteur en Ligue des Champions.

par Yves MICHEL

Il y a quatre ans et après un passage par Toulouse, Irun et St Raphaël, Cyril Viudes a choisi l’exil vers le Danemark. Une démarche inédite pour le joueur né en banlieue parisienne mais qui a grandi sur ces terres sudistes où on parle un peu plus fort qu’ailleurs. A son arrivée à Kolding, son rôle est à peu près défini. En concurrence avec deux autres pivots, il n'évolue qu'en défense. « Ils ont mis au point des systèmes plus étagés pour sortir des traditionnelles 6-0. Mais la 1ère saison, j’ai très peu joué car je n’avais pas les faveurs du coach. L’année suivante, le club a fusionné avec celui de Copenhague qui venait de faire banqueroute. Du coup, l’effectif s’est étoffé. J’aurai pu quitter le club car l’entraîneur ne comptait toujours pas sur moi mais au fil du temps, j’ai joué plus en attaque qu’en défense et j’ai fini par gagner ma place. » Peu à peu, le Français devient un élément incontournable de l’équipe nordique. Pivot d’expérience, il ne laisse personne insensible et attire l’intérêt des agents recruteurs. L’Allemagne le surveille et en 2014, certains clubs commencent à le contacter. « Le président de Kolding a tout de suite réagi. On s’est rencontré, un an avant la fin de mon contrat et on a trouvé un accord pour une prolongation jusqu’en 2017. C’était génial. De savoir ce que j’allais faire un an avant la fin de la saison, cela ne m’était jamais arrivé. » A Kolding, cette ville portuaire de 90 000 habitants située au sud du Danemark, Cyril Viudes a désormais ses repères et n’a aucune raison de changer d’environnement. «Nous (avec son épouse Hélène et Elsa et Line, ses deux petites filles) vivons en parfaite harmonie. La famille est privilégiée et tout est aménagé pour que tu te sentes à l’aise partout, surtout lorsque tu as des enfants en bas âge. Sportivement aussi, c’est très intéressant car le hand est omniprésent au Danemark et le club est ambitieux. » Quart-finaliste de la coupe EHF en 2013, champion danois lors des deux dernières saisons et donc qualifié pour la LDC, Kolding évolue au contact des plus grands. « A titre personnel, l’essai a été transformé dans la difficulté car au début ce n’était pas évident mais à l’arrivée, je suis satisfait de mon choix même si je sais que nous ne finirons pas nos jours ici car il y a quelques manques comme le soleil, la cuisine française,… On s’accommode de beaucoup de choses mais à moments donnés, il faudra "redescendre" vers le sud.» 


                              Cyril Viudes avec St Raphaël à Cesson en novembre 2010

Ce week-end, Cyril retrouvera Bougnol, salle où il ne s’est jamais imposé lorsqu’il évoluait en D1 française. Au sein d’une formation danoise qui n’a pas réussi son début de saison. « En championnat, sur six matches, on en a déjà perdu deux. L’an dernier, on a du attendre le mois de mars avant que cela nous arrive. On s’est aussi ramassé en Ligue des Champions en se faisant surprendre par une équipe de Kristianstad très adroite et efficace en contre-attaque et ensuite on a pris la foudre face à Rhein Neckar. » Si Montpellier a rétabli l’équilibre en LNH, son entrée sur la scène européenne n’a pas été idéal (défaite à domicile face au Vardar et à Kielce) d’où le caractère capital de cette opposition face à Kolding. « Ils ont des blessés mais c’est une équipe qui a un fond de jeu et une stabilité toujours présents, ils sont très rigoureux, se méfie Viudes. Même en changeant les joueurs, Patrice Canayer parvient à obtenir toujours quelque chose. Pour les battre, il faudra être performant sur toute la durée du match. Cette année, avec la nouvelle formule de compétition, cela va être dur de sortir dans les quatre 1ers. Comme on a pris du retard, il faut essayer de gagner à l’extérieur. » Un objectif partagé par les Héraultais qui jeudi se sont véritablement relancés en allant s’imposer de belle manière à Chambéry (25-35). D'ailleurs, c'est le même groupe présent en Savoie (auxquels se rajoutent le pivot portugais Costa et le jeune demi-centre Jean Loup Faustin) dont disposera Patrice Canayer.  

 
         novembre 2010 - MHB/Kolding - Michael Guigou face à Ole Erevik (désormais au PAUC)

Les repères pour KIF Kolding Kobenhavn

Entraîneur: Henrik Kronborg (depuis 2013)

2ème de la SuperLigue danoise avec 6 matches (4 victoires – 2 défaites)

Joueurs en vue: Kasper Hvidt (gardien – Dan), Bo Spellerberg (arrière gauche – Dan), Cyril Viudes (pivot – Fra), Lukas Karlsson (demi centre – Suè), Konstantin Igropoulo (arrière droit – Rus), Kasper Irming Andersen (ailier droit – Dan), Magnus Landin (ailier gauche – Dan / petit frère de Niklas, le gardien de Kiel)

Meilleures perfs en LDC: 13ème participation – une fois en demi-finale en 2002 sorti par Magdebourg (en 8èmes, la saison passée – sorti par Zagreb)

Dernière confrontation officielle avec Montpellier: en novembre 2010, phase de groupe de la LDC  - battu à Bougnol 40-25

Match à suivre ce dimanche dès 17h sur beIN SPORTS MAX 7 

© Yves Michel
Partager
Identification nécessaire pour ajouter une réaction
Qui sommes nous | Mentions légales | Devenir annonceur
(C) Copyright 1999-2012 EURL 2ICS - Tous droits réservés.
joueurs | équipe | actualités