mèl :
passe :
s'abonner | oubli de passe
spécifiez l'adresse concernée
mèl :
retour
cliquez pour revenir
Mikkel Hansen fête ses 28 ans face à Dunkerque
Mikkel Hansen fête ses 28 ans face à Dunkerque
23 Octobre 2015 | France > LSL

Après son succès sur Dunkerque (34-24), le 7ème d’affilée en LNH en autant de matches, le PSG compte désormais trois points d’avance sur Cesson, inattendu 2ème et quatre sur Montpellier et St Raphaël qui font plus figure de concurrents directs au titre. Avant d’accueillir Veszprém dimanche et se déplacer quatre jours plus tard à Montpellier, les Parisiens marquent petit à petit leur territoire.

par Yves MICHEL

A peine sept journées écoulées et déjà le PSG a fait le trou. Sept succès en autant de sorties en championnat.

Il y a deux ans, Dunkerque qui deviendra ensuite, champion de France, tenait les 1ers rôles et avait pas mal réussi dans la capitale en s’y imposant de quatre buts. Depuis, les Nordistes sont rentrés dans le rang et ont plutôt mal digéré leur titre. Les ambitions ont été revues à la baisse mais affronter le Paris des Qataris est toujours une date qui se coche sur le calendrier.

Ce Dunkerque-là a ses variations. Parfois séduisantes avec une attaque inspirée par les gestes très précis de Baptiste Butto (9/11 dont 5/7 à 7 m), parfois déroutantes avec les choix d'un Marko Mamic (entre autres mauvais exemples) un peu trop gourmand et qui oubliera par moments son replacement défensif. Ce qui lui vaudra les remarques assez appuyées de son entraîneur (du Pat' Cazal dans le texte quoi !). Les Nordistes évoluent sans aucune retenue. Tout comme d'ailleurs les Parisiens. L'entame est très équilibrée des deux côtés, les défenses sont solides. Mais le PSG a démarré la rencontre sur un rythme assez élevé et en imposant ce tempo, le score va rapidement tourner à son avantage. "Quand on arrive à bien défendre, fait remarquer Daniel Narcisse, cela nous permet de mettre de l'intensité, d'avoir des ballons et bien les exploiter. Plus on avance, plus on voit de bonnes choses sur le terrain. Cela fait partie de ce qu'on a mis en place, de notre progression." Ces temps forts parisiens seront correctement exploités par Mikkel Hansen qui pour fêter son 28ème anniversaire ne fera pas dans la demi-mesure (14/17 dont 9/9 à 7 m). Jeffrey M'Tima (photo ci-dessous) va lui aussi participer à la fiesta, sans doute galvanisé par un fan club d'une trentaine de jeunes venus de Lasours (quartier de St Denis de la Réunion) là où tout a commencé pour l'ailier gauche et pour son collègue du côté opposé, Benoit Kounkoud.

Comme à son habitude depuis le début du championnat, Paris maintient son adversaire à distance règlementaire (entre 3 et 4 buts) et gère une avance qui ne lui fera jamais défaut. Dunkerque subit, a tendance à s'éparpiller et comme Thierry Omeyer est encore dans une forme ascendante, l'écart se stabilise (18-14 à la pause).


Le gardien du PSG se met en valeur dès le retour des vestiaires, les Nordistes ont de plus de mal à trouver des solutions sur attaque placée. Sans forcer son talent, Paris se régale à l'image de Daniel Narcisse qui à la 38ème minute, va expédier une mine spaciale (23-17). Rien ne peut arriver aux joueurs de la capitale. Nikola Karabatic (légèrement touché au niveau du coude) et Luc Abalo puis Luka Karabatic sont laissés sur le banc, "Noka" Serdarusic gère son groupe en prévision des futures échéances. Pendant ce temps, le p'tit M'Tima en profite (26-19 à la 45ème). Et Dunkerque dans tout ça ? C'est plutôt une certaine résignation. Marko Mamic va s'essayer à ce qu'il sait faire de mieux, le tir lointain tout en puissance, il trouvera le plus souvent Titi Omeyer sur la trajectoire. Tout comme Théophile Causse qui par deux fois en décalage sur l'aile droite butera sur le portier parisien.

34-24, score final, les champions de France en titre sortent vainqueurs sans avoir été vraiment inquiétés et peuvent passer à la suite. "La saison est longue, soupire Daniel Narcisse. On a envie de se bagarrer pour remporter à nouveau un titre national. Mais ce n'est pas l'unique objectif. Cela passe aussi par un bon parcours en Ligue des Champions avec l'ambition de participer au Final Four de Cologne." Avec "Air France", les jours passent à une allure folle ! Paris peut désormais envisager son rendez-vous européen avec un peu plus de sérénité. Le retour de Veszprém dans la capitale sera d’un autre niveau que celui de Dunkerque. Les Hongrois qui demeurent invaincus cette saison, ont toujours pris le meilleur sur l’équipe parisienne. Que ce soit lors des deux dernières saisons en quarts de finale de la Ligue des Champions ou même cet été à l’Eurotournoi. Et si le PSG changeait les habitudes ?


Les réactions:

Patrick Cazal (entraîneur de Dunkerque): "Là où on doit avoir énormément de regrets, c'est que ce match là ne nous a servi à rien. Si ce n'est... prendre une fessée, perdre en confiance, avoir travaillé des choses sans les appliquer. On a montré encore une indiscipline énorme, à tous les niveaux et face à ce genre d'équipe, cela ne pardonne pas. Et même pour la suite, on n'a aucune chance si on persiste dans cette voie. J'avais préparé ce match avec l'envie d'aller chercher l'exploit. Après, je verrai avec les joueurs mais si on s'écarte de notre projet d'attaque et de défense, cela ne peut pas fonctionner. Dunkerque ne se distingue pas. On est dans le rang du fond. Ce n'est pas en tout cas contre Paris, qu'on va savoir où on peut se situer."

Jeffrey M'Tima (ailier gauche du PSG auteur d'un 7/7): "Je suis vraiment très fier que mon ancien club soit présent ce soir. Je les entendais même si le public se manifestait autour. Ca m'a donné du courage et ça m'a procuré beaucoup de plaisir. J'ai essayé de profiter de tous les ballons que j'ai eues, des contre-attaques et des décalages, j'ai été bien servis par les arrières et je me devais de les transformer en buts. Je suis content de ma prestation, il va falloir continuer, surtout avec ce qui nous attend ce week-end." 


PARIS ST-GERMAIN HANDBALLDUNKERQUE HGL   34-24  (MT: 18-14)

Statistiques du match

Arbitres:
Saïd BOUNOUARA & Khalid SAMI
Date et Heure :
Le 22/10/2015 à 20:45:00
Lieu :
Georges Carpentier
81 , bd Massena  -  PARIS



© Yves Michel
Partager
Identification nécessaire pour ajouter une réaction
Qui sommes nous | Mentions légales | Devenir annonceur
(C) Copyright 1999-2012 EURL 2ICS - Tous droits réservés.
joueurs | équipe | actualités