mèl :
passe :
s'abonner | oubli de passe
spécifiez l'adresse concernée
mèl :
retour
cliquez pour revenir
LFH : l’Union Bègles-Bordeaux vers le dépôt de bilan?
LFH : l’Union Bègles-Bordeaux vers le dépôt de bilan?
23 Octobre 2015 | France > LBE

Voilà un bon mois que la rumeur court quant à de grandes difficultés financières de l’Union girondine. Depuis quelques jours, les bruits sont autrement plus inquiétants, au point d’envisager un dépôt de bilan. Le club pourrait même ne pas terminer la saison.

L’été de l’Union girondine avait été agité, entre rétrogradation en D2, maintien en LFH puis suspension de Coupe d’Europe. L’automne est venu. Dire qu’il est compliqué relève de l’euphémisme. Alors que le club a adopté un nouveau nom, l’Union Bègles-Bordeaux-Mios-Biganos, il semble que les jours de la structure au plus haut niveau du hand féminin soient comptés, selon nos informations. L’information bruissait depuis plusieurs semaines dans le milieu. Elle s’est intensifiée depuis le milieu de cette semaine. A tel point que la saison de LFH pourrait se terminer… à neuf.

En clair, l’Union ne respecterait pas ses engagements financiers. Des retards de quelques jours ont été constatés dans le paiement des salaires, mais rien d’alarmant, tant le handball féminin est (malheureusement) sujet à cela. En revanche, certaines grosses sommes manquent dans la trésorerie. La mairie de Bordeaux, sauveuse du projet cet été, n’aurait-elle pas tenu les engagements promis par les dirigeants du club à la CNCG cet été ? Toujours est-il que le pire est envisagé. Du simple dépôt de bilan, ce qui pourrait permettre à l’UBBMB de terminer la saison avant de descendre quoi qu’il advienne, à une cessation d’activité, ce qui impliquerait donc le retrait immédiat de l’Union, et laisserait un paquet de joueuses sur le carreau…

Si, une fois encore, tout cela est à prendre au conditionnel, une réunion, en début de semaine prochaine, est prévue pour mettre tous ces sujets sur la table. Et c’est dans ces conditions que Manu Mayonnade et ses filles préparent la réception de Nice, importantissime d’un point de vue sportif (voir la présentation complète de la journée ici). « On prépare le match, on fait comme si de rien n’était même si on entend les bruits », souffle une joueuse. Les prochains jours s’annoncent pas simples en Gironde.

Les joueuses de l'UMBB en train de célébrer leur titre en Challenge Cup, le 10 mai 2015.

Si tout cela se confirme, alors il n’y aurait aucune descente en fin de saison. De plus, les trois équipes VAP (Brest, Celles-sur-Belle et Chambray) seraient assurées de monter la saison prochaine, peu importe leur classement (*). A moins que Celles-sur-Belle, actuellement 9e de D2, refuse la montée, hypothèse pas si farfelue si le club des Deux-Sèvres, tout juste promu de N1, préfère se structurer une année de plus au deuxième niveau national.

(*) Le moins bien classé, entre Brest, Chambray et Celles-sur-Belle, doit normalement disputer un barrage d’accession contre le 10e de LFH. En 2015-2016, la LFH devrait ainsi compter 12 équipes.

© Pierre Menjot
Partager
Identification nécessaire pour ajouter une réaction
Qui sommes nous | Mentions légales | Devenir annonceur
(C) Copyright 1999-2012 EURL 2ICS - Tous droits réservés.
joueurs | équipe | actualités