mèl :
passe :
s'abonner | oubli de passe
spécifiez l'adresse concernée
mèl :
retour
cliquez pour revenir
LDC: Le PSG au révélateur de Veszprém
LDC: Le PSG au révélateur de Veszprém
25 Octobre 2015 | Europe > Champion's League

Ce dimanche (17h), les Parisiens retrouvent Veszprém, leur bête noire des deux dernières saisons. Pour une confrontation qui n'aura pas la même incidence que par le passé mais qui garde son importance. Vainqueur, le PSG prendrait la tête du groupe A de la Ligue des Champions.

par Yves MICHEL

Au tout début, il y a eu Flensburg et ce déplacement raté (39-32) au cours duquel le PSG a encore pu mesurer le fossé à combler avant d’atteindre le dessus du panier en Ligue des Champions.

Plus d’un mois s’est écoulé et l’équipe a évolué dans le bon sens. En championnat, aucun nuage n’est venu perturber la progression, sur la scène européenne, le ratage inaugural a été vite gommé par une succession de victoires. Même si entre temps, "Noka" Serdarusic éternel perfectionniste s’est fendu de quelques piques à l’endroit de ses arrières droits et ailiers gauches. Jeudi, à l’issue de la victoire face à Dunkerque, il était satisfait de la façon dont tout s’est déroulé. Et notamment de la réaction de ses joueurs lorsque les Nordistes ont voulu les défier physiquement. «On est tombé sur une équipe très agressive et le PSG n’a pas l’habitude d’être autant provoqué, les contacts étaient nombreux. C’est aussi bien pour les jeunes qui mesurent quel type de réponses il faut apporter pour relever ce type de défi. J’espère qu’on saura mettre autant de volonté contre Veszprém. » Pour la 1ère fois de la semaine, le technicien allemand a évoqué le nom du prochain adversaire. Même si (s’est-il empressé de souligner) « j’ai rarement l’habitude de parler de l’équipe que l’on va affronter à peine un match terminé. » De son côté, Veszprém qui évolue en ligue SEHA et qui a été dispensé de confrontation cette semaine, a eu tout le temps nécessaire pour préparer sa venue dans la capitale. Pour les Hongrois, les résultats frisent le vert foncé. Considéré comme seul faux-pas en ce début de saison, le match nul concédé chez les Polonais de Plock. Deux jours plus tard, l’entraîneur Antonio Carlos Ortega était viré ! Auparavant, il y avait eu cette défaite face à Berlin, en finale de la coupe du Monde des clubs. On apprendra par la suite que les relations avec certains de ses joueurs (notamment le pivot croate Renato Sulic) n'avaient pas avantagé le coach espagnol aux yeux de ses dirigeants.

Depuis, sur les bords du lac Balaton, aucune tête n’a dépassé et les résultats ont suivi. Les plus probants ? Celui face à Flensburg bien-sûr (28-24) mais surtout, celui samedi dernier face à Kiel (29-27). Performance d’autant plus intéressante que Laszlo Nagy (main gauche cassée) et Christian Zeitz (problèmes à l’épaule) étaient absents. Ils le seront également à Carpentier.  La confrontation avec le PSG est donc primordiale, la 1ère place du groupe en dépend. « Le but, martèle Serdarusic, c’est d’aller à Cologne au Final Four, on ne doit avoir peur de personne, quelle que soit l’équipe en face. » Le technicien est arrivé à Paris avec des idées bien arrêtées et une obsession, développer un jeu vers l’avant, tout en rapidité. « C’est un choix tactique de ma part. En mettant de la vitesse, on maintient l’adversaire sous pression. Je sais aussi que c’est dangereux en jouant deux fois par semaine, les joueurs sont vite fatigués. Mais je veux qu’on reste sur ce rythme-là et je ne ferai rien pour revenir en arrière.» En Ligue des Champions, les Parisiens ne se sont jamais imposés face à Veszprém et à deux reprises, les Hongrois ont privé Daniel Narcisse et ses partenaires du carré final. « On peut croire que cette année, on a plus d'expérience et plus de maîtrise, souligne le capitaine. Toutes les équipes se sont renforcées, ça fait longtemps que Veszprém dispute la compétition sans jamais ne l'avoir gagné. Cela montre aussi toute la difficulté de le faire.» Chaque chose en son temps. Mais cette année avec l'arrivée des frangins Karabatic et de Serdarusic à la baguette, l'apport d'un Mikkel Hansen (meilleur réalisateur de la LDC avec 43 buts) au sommet de son art, le PSG apparait mieux armé. C'est contre Veszprém que s'ouvrent les 1ers hectomètres de la route vers Cologne.


                                                       Gasper Marguc

Les repères pour MVM Veszprém

Entraîneur: Xavi Sabaté (depuis le 22 septembre)

23 fois champion de Hongrie - vainqueur de la Ligue Seha 2015

Joueurs en vue: Roland Mikler (Hon) Mirko Alilovic (Cro) gardiens - Momir Ilic (Ser) arrière gauche - Andreas Nilsson (Suè) Renato Sulic (Cro) pivots - Aron Palmarsson (Isl) demi centre - Cristian Ugalde (Esp) ailier gauche - Gasper Marguc (Slo) ailier droit

Meilleures perfs en LDC: 21ème participation - deux fois finaliste: en 2002 (battu par Magdeburg) et en 2015 (battu par Barcelone)

dernières confrontations officielles avec le PSG: saison passée (1/4 de finale), 24-24 à l'aller à Paris - 34-28 au retour en Hongrie. En amical, finale de l'EuroTournoi (23 août 2015) 31-32 pour Veszprém

PSG - VESZPREM sera diffusé ce dimanche, dès 17h sur beIN SPORTS 3 (commentaires: Thomas Villechaize - François Xavier Houlet)

© Yves Michel
Partager
Identification nécessaire pour ajouter une réaction
Qui sommes nous | Mentions légales | Devenir annonceur
(C) Copyright 1999-2012 EURL 2ICS - Tous droits réservés.
joueurs | équipe | actualités