mèl :
passe :
s'abonner | oubli de passe
spécifiez l'adresse concernée
mèl :
retour
cliquez pour revenir
Pro D2 : Dijon rejoint Besançon
Pro D2 : Dijon rejoint Besançon
3 Novembre 2015 | France > ProLigue

Résumé de la 9° Journée de Pro D2.
 
Vainqueur de Billère, Dijon rejoint Besançon en tête du classement. Encore battus, Sélestat et Istres rétrogradent. En bas, Massy quitte la zone rouge, Angers et Valence restent bons derniers.

Les journées passent et la situation en Pro D2 se complique. Ils sont désormais dix, pas un de moins à pouvoir prétendre à la montée, directe ou par les play-offs. Dix équipes en trois points, de Dijon premier et 22 points à Sélestat et Istres, neuvième et dixième avec 19 points. Oui, vous avez bien lu, Istres et Sélestat, les deux derniers bannis de LNH, traînent en queue de peloton. Et au vu des prestations respectives des deux logiques favoris, rien d'anormal. Pour Istres, l'opération rachat après la défaite à Sélestat a fait long feu. Presque tranquillement, Mulhouse a définitivement lancé sa saison. Les provençaux y auront cru pendant quarante minutes. Un 3-0 conclu par Rahim et Istres recolle (20-20, 41ème). Istres a trouvé le la ? Non. Pertes de balle, fautes inutiles, tirs forcés, Istres prend l'eau en à peine plus de cinq minutes. Un temps faible dont Mulhouse profite. Sept mètres de Gallotte, arrêts en série de Ciobanu, le break est fait (20-24, 47ème). Istres ne reviendra pas. Gallotte au sept mètres (10/13 dont 5 pén./5) et Reig Guillen en décalage parachèvent le succès alsacien, le premier de la saison en déplacement.

Scénario inverse pour Sélestat à Nancy. Hors sujet pendant quarante minutes (5-2 / 10-6 / 15-8 / 18-11 / 21-14, 39ème), les alsaciens se sont lancés dans la bataille pour recoller. Une charge héroïque mais vaine. Euphoriques jusque là, les nancéiens ont un gros coup de moins bien. Gaudin et Savic replacent Sélestat tout près (24-22 / 26-26, 57ème) et même devant à quelques secondes de la fin (26-27, 59ème). Mais Nancy a de la ressource. Soltane ne manque pas le sept mètres de l'égalisation, Savic rate son face à face avec Potteau et le shoot à l'arrache de Mayayo fait mouche. Meyer est battu. Sélestat aussi.

Pour Dijon, le troisième favori annoncé, tout va bien. Enfin, ça va mieux. Les errances du début de saison s'estompent peu à peu et s'ils restent encore perfectibles, les bourguignons sont tout près de leur rythme de croisière. Démonstration de cette sérénité (re)trouvée, le match qui opposait le DBHB au BHB. Un match dominé de bout en bout (2-1 / 7-3 / 10-7 / 19-15 / 28-25 / 32-27, 58ème) grâce à une bonne gestion des temps faibles, Billère ne parvenant pas à profiter pleinement des baisses de régime des dijonnais (12-10 et 14-10 / 25-24 et 28-25). Point fort des béarnais, la défense a souffert en Bourgogne. Les incartades de Poletti sur les six mètres ou de Naudin dans les intervalles n'ont pas été maîtrisées. Et comme devant, les artilleurs béarnais ont beaucoup gâché, Mansuy-Fèvre stoppant 37% des tirs (15 arrêts), la mission ne pouvait être que compliquée. Fort des problèmes de son adversaire, Dijon a contrôlé le match, accélérant quand il le fallait. La dernière accélération (28-26 / 31-26, 57ème) boucle l’affaire. Dijon prend les trois points et la première place.

Derrière Dijon, à égalité de points, Besançon. Les bisontins ont perdu le derby des premiers leaders mais ils restent en place. Juste devant leur vainqueur du jour, Pontault Combault. Toujours en panne d'arrières, seul Lagier-Pitre ayant réintégré l’équipe, Sébastien Quintallet a dû se creuser les méninges. La solution trouvée par l'ex meneur de Vernon ? Monter Moreno d'un cran et lancer Ioannou dans le grand bain en lieu et place de l’emblématique ailier droit. Pari gagnant. Juste avant la pause, le duo de gauchers se partage le 3-0 de la prise de pouvoir pontelloise (13-14 / 16-14, 28ème). Premier avantage décisif. Trop imprécis (14 ballons perdus), le leader vient de laisser passer sa chance. Montées de balles, décalages, Pontault et ses ailiers ont mis en route et le 6-0 conclu par Jallamion clôt les débats (28-21, 48ème). Le finish de Besançon est beau mais vain. Pontault a match gagné depuis belle lurette.

La troisième marche du podium affiche complet. Pontault devance Nancy, Billère et Cherbourg. Les mauves ont assuré leur sixième succès, le quatrième à Chantereyne. Après Dijon, Istres et Limoges, c'est Angers qui a subi la chaleur du chaudron normand. Un brasier que le souffle de 2.700 paires de poumons n'a pas manqué d'attiser. Pour tout dire, le huitième homme n'a pas vraiment eu besoin de s'époumoner. Un ton en dessous, trop inconstants, incroyablement maladroits, les noyangevins n'ont jamais été inquiétants pour des cherbourgeois appliqués à défaut d'être géniaux. Appliqués en défense surtout. Avec un Laszlo Fulop impeccable pour sa première apparition à Chantereyne, la garde mauve a fait déjouer une bien pâle ligne d'arrières noyangevine. En plus de ses 16 arrêts (59 %), le "divin chauve" est allé cueillir moult ballons que Sacko ou Plaza-Lara ont égarés dans les filets de protection. Pour autant, Angers n'a jamais baissé les bras. Et à l'entrée du dernier quart d'heure, le dernier de la classe D2 peut encore croire au miracle (20-13 / 21-18, 46ème). Mais le temps faible des mauves prend fin. Hat trick plus un de Manebard, doublé de Khermouche, huitième but de Redei, fin du miracle. Chantereyne est debout. Que la fête commence !

Jour de fête aussi à Saran. Le promu s'est offert un cinquième succès. Dans la douleur. Et même contre le cours du jeu, Saran ne prenant son premier avantage qu'à deux minutes de la fin grâce au sixième but d'Acquevillo (28-27, 58ème). Jusque là, c'est Valence qui a fait le jeu. Une fois n’est pas coutume, Kankaras, Edgar ou Marie-Joseph sont en réussite. Valence creuse l'écart. +5 au quart d'heure (5-10), +8 peu après (6-14, 21ème), encore 4 buts d'avance aux deux tiers du match (16-20, 40ème), les drômois résistent au réveil saranais. Mais Saran monte d'un ton, Gheysen, Drouhin et Vozab remblaient le fossé. Obradovic égalise, 28-28, il reste 90 secondes à jouer. Acquevillo stoppe Nebois, jet de sept mètres que Roby envoie sur Lettens. La chance de Valence est passée. La dernière possession est pour Saran. Trois-quatre échanges d’arrières, Vozab est au bout du croisé, tir du croate, Valence est battu. Hold up parfait. 

Battus une neuvième fois, Valence et Angers ne perdent pas de terrain sur le barragiste. Mais sur son vainqueur, oui. A Limoges, Massy jouait gros. Presque son avenir puisqu'en cas de défaite, le MEHB eut été officiellement barragiste. Une position peu en rapport avec le rang que les essonniens ont tenu ces dernières années. Pour éviter de gamberger, Massy est rentré dans la partie sabre au clair (1-3 / 3-5, 13ème). Limoges est à la peine et ce déficit initial va plomber les espoirs de passe de trois. Car le promu ne reviendra pas. En vieux briscard de la D2, Massy gère les temps forts adverses. Caron, Reault ou Conta répondent du tac au tac à Benali ou Ervacanin. Limoges se rapproche mais ne recolle pas, Massy accélérant juste ce qu'il faut pour reprendre ses aises (14-15 et 14-17 / 16-17 et 16-20 / 18-20 et 18-22, 50ème). Limoges finit fort mais ça ne change pas la donne de départ. Massy contrôle et gagne. Et ça fait du bien !

DIJON BOURGOGNE H.B. - BILLERE HANDBALL PAU PYRENEES

33 - 28 (Mi-temps : 17-15)
Dijon prend la pole

Arbitres / Délégué (D) :
KLEIN FREDERIC
ROLLAND JEROME
Date et Heure :
Le 31/10/2015 à 20:30:00
Lieu :
Jean-Michel Geoffroy
17 , rue Léon Mauris
DIJON

Statistiques du match

*****************************

JS CHERBOURG MANCHE HB - ANGERS NOYANT HBC
29 - 21 (Mi-temps : 15-12)
Angers toujours trop court

Arbitres / Délégué (D) :
ANICET JEAN-PATRICK
FERRANDIER FREDERIC
Date et Heure :
Le 30/10/2015 à 20:30:00
Lieu :
CHANTEREYNE
AVENUE DE CESSART
CHERBOURG OCTEVILLE

Statistiques du match

*****************************

LIMOGES HAND 87 - MASSY ESSONNE HB

24 - 26 (Mi-temps : 9-12)
Massy à l'expérience

Arbitres / Délégué (D) :
BRIANCEAU ALEXIS
MONLLOR DAVID
Date et Heure :
Le 31/10/2015 à 20:45:00
Lieu :
P.D.S ST JUNIEN
Boulevard Cachin
ST JUNIEN

Statistiques du match

*****************************

UMS PONTAULT COMBAULT HANDBALL - GRAND BESANCON DOUBS HANDBALL
34 - 31 (Mi-temps : 17-15)
Les ailes du désir

Arbitres / Délégué (D) :
CHRISTMANN DAVID
ILTIS THOMAS
Date et Heure :
Le 31/10/2015 à 20:30:00
Lieu :
ROGER BOISRAME
85 /89, AVENUE CHARLES ROUXEL
PONTAULT COMBAULT

Statistiques du match

*****************************

USM SARAN HB - VALENCE HANDBALL

29 - 28 (Mi-temps : 11-16)
Hold-up en Loiret

Arbitres / Délégué (D) :
BOUNOUARA SAID
SAMI KHALID
Date et Heure :
Le 30/10/2015 à 20:30:00
Lieu :
Halle des Sports du Bois Joly
115 Allée du Parc des Sports
SARAN

Statistiques du match

*****************************

GRAND NANCY ASPTT HB - SELESTAT ALSACE HB

28 - 27 (Mi-temps : 18-11)
Sélestat réagit trop tard

Arbitres / Délégué (D) :
CLAPSON SIGFRID
FIESCHI XAVIER
Date et Heure :
Le 30/10/2015 à 20:30:00
Lieu :
Parc des sports Vandoeuvre - Nations
RUE DE GEMBLOUX
VANDOEUVRE LES NANCY

Statistiques du match

*****************************

ISTRES PROVENCE HANDBALL - MULHOUSE HANDBALL SUD ALSACE
27 - 30 (Mi-temps : 14-14)
Istres manque de munitions

Arbitres / Délégué (D) :
BLANCHET DAMIEN
FITOUSSI MICKAEL
Date et Heure :
Le 31/10/2015 à 20:00:00
Lieu :
HALLE POLYVALENTE
Rue de l'Equerre - Quartier de la Pyramide
Place Champollion
ISTRES

Statistiques du match

*****************************

© Philippe Dairou
Partager
Identification nécessaire pour ajouter une réaction
Qui sommes nous | Mentions légales | Devenir annonceur
(C) Copyright 1999-2012 EURL 2ICS - Tous droits réservés.
joueurs | équipe | actualités