mèl :
passe :
s'abonner | oubli de passe
spécifiez l'adresse concernée
mèl :
retour
cliquez pour revenir
EHF : un sourire sur les visages nantais
EHF : un sourire sur les visages nantais
14 Novembre 2015 | Europe

Coupe EHF (3ème tour aller). Plombé par un début de match catastrophique, Nantes a réalisé un petit miracle pour son tout premier rendez-vous sur la scène Européenne... Fulgurant retour en seconde mi-temps qui met du baume au cœur au lendemain d'un vendredi noir.

Spectateur des attentats de Paris, le NLA a fait face à un contexte particulier. De l'émotion, de la tension mêlées à une ambition... celle de se montrer à la hauteur de l'évènement en dépit des circonstances. Marie Prudhomme prend de suite ses responsabilités au tir mais la gauchère du NLA bute très vite sur Jannike Nordstrom-Wiberg. Manque de vitesse, de précision dans le jeu Nantais que ne manque pas d'exploiter une équipe Suédoise plus expérimentée. Plein centre, Rebecka Lindberg-Johansson met Höör dans le bon tempo (3-7, 10'). Dix minutes de jeu et Jan Basny se voit déjà dans l'obligation de remettre de l'ordre dans la maison NLA.

En défense, le secteur central Nantais subit trop souvent les perforations et tirs au travers Scandinaves... au grand dam d'une Barbara Ranikova impuissante : Caroline Friberg marque trop facilement le 11ème but adverse au quart  d'heure de jeu. Inspiré et diablement redoutable aux tirs, Höör récite un handball rapide et chatoyant (6-12, 17'). Nantes se devait d'être à son top niveau pour espérer rivaliser mais sa première période prend des allures de déroute... l'entrée en second temps des Lovric, Lawson et Schop n'est pas tout de suite tranchante (8-15, 22'), la faute à un bloc défensif Suédois toujours aussi compacte. Ambiance étrange au palais des Sports de Beaulieu, Nantes n'y est pas... et le public attend le réveil de ses favorites : ça passe obligatoirement par de l'agressivité en défense, Jan Basny opte alors pour une stricte sur Tollbring.

IVANA LOVRIC SONNE LA REVOLTE

Premiers signes d'un changement de tendance et sans conteste du mieux à compter de la 25ème minute, le NLA règle la mire sur attaque placée et revient à trois buts au retour des vestaires (17-20, 35'). Dès lors, On se met à espérer d'un improbable come-back. Grains de sable de plus en plus gros dans la machine Hoor, les Blanches de Scandinavie perdent de leur éclats et le coach Niklas Harris s'excite de plus en plus sur son banc. La faute notamment à une Ivana Lovric irrésistible tant à la mène qu'à la finition (8/9 aux tirs), l'internationale Croate met soudainement son équipe en ordre de marche. Résultat, un 6-2 tonitruant au tableau d'affichage, Marie Prudhomme et ses partenaires réveillent définitivement leurs supporters en seconde période (19-20, 37'). Et l'égalisation intervient à la 43ème minute... le dernier quart d'heure promet alors un suspense haletant (23-23, 49').

S'en suit une accumulation de parités au score et à la 56ème minute, Jovana Stoiljkovic va au bout de sa montée de balle pour placer le NLA en tête (26-25, 56'). Scénario incroyable ! La tête dans le seau une demi-heure plus tôt, Nantes est littéralement transfiguré : il lui faut encore de la lucidité pour arracher la victoire. Chose faite dans les ultimes minutes : Solène de la Bretèche en bonne capitaine marque le but de la gagne... et la dernière défense Nantaise est héroique. Succès aux forceps d'un NLA aux deux visages, la qualification au match retour tiendra peut-être du miracle mais le "rookie de la Coupe EHF" a quoiqu'il en soit donné du bonheur à son public... c'est bien là le plus important !

Commentaires d'après match :

Jan Basny (entraîneur Nantais) :
"Le stress, la pression nous ont gênés en première période. Beaucoup de ballons perdus. On n'avait pas confiance en notre jeu, notre défense ne fonctionnait pas car on n'était pas assez agressif, on était dépassé par la vitesse adverse. On a mis un bon quart d'heure avant de rentrer dans ce match. Mon discours à la mi-temps, c'était de continuer à travailler, à récupérer les balles. On a changé la défense, ça commençait à marcher, l'équipe en face était à ce moment là plus fatiguée, moins rapide. Et en seconde mi-temps, on s'est démontré à nous-mêmes que la victoire et la qualification étaient jouable. On peut être content de cette victoire, ça nous a surtout donné de la confiance pour le match retour. Maintenant, on va se déplacer pour aller se qualifier là-bas. Si on évite notre trou d'un quart d'heure, c'est faisable. Partir avec un but d'avance, ça ne compte pas. On recommence à zéro et il va falloir créer l'exploit chez elles".

Arnaud Ponroy (président Nantais) :
"On n'a pas défendu en première mi-temps, on est passé complètement à côté. Le changement de défense nous a rendu bien meilleur, on a commencé à les faire douter. Probablement que la blessure d'une de leur joueuse a compté. Petit à petit, les filles ont retrouvé de la confiance et elles font une très belle deuxième mi-temps. Pour un premier match Européen, je pense qu'elles ont beaucoup appris. Le palais des Sports était quasiment complet, c'est une belle aventure pour le club même si le contexte n'était pas facile... je remercie d'ailleurs le public de sa présence pour montrer au final que la liberté était plus forte que tout. Dans une semaine, on aura vraisemblablement quelque chose à jouer en Suède. J'y crois parce qu'on est revenu de -8... les Suédoises vont probablement gamberger parce qu'à la mi-temps, elles nous prenaient peut-être pour des pipes. On a réussi à montrer de belles valeurs... Si on garde ces mêmes valeurs, on a une chance de les inquiéter.".

A Nantes, Palais des Sports de Beaulieu
Le samedi 14 novembre 2015 à 20h30
Nantes Loire-Atlantique HB - H 65 Höörs HBK : 27 - 26 (Mi-temps : 13-18)
3.900 spectateurs
Arbitres :
MM. Georgi DOYCHINOV & Yulian GORETSOV (Bulgarie)
Délégué :
M. Manuel CONCEICAO (Portugal)

Nantes
Gardiennes
: Ranikova (59', 10 arrêts), Callavé, Obein (1').
Joueuses de champ : Prudhomme (2/9), Stoiljkovic (5/8), Godel (2/2), De la Breteche (3/7), Coatanea (1/1), Escribano (0/3), Lovric (8/9), Schop (2/3), Marchal (3/3), Lawson (1/2), Lignières (0/1), Chesneau, Soulard.
Entraîneur : Basny.

Höör
Gardiennes : Nordström Wiberg (35', 6 arrêts), Ryde (25', 4 arrêts).
Joueuses de champ : Rask (1/1), Andersson, Andrejic (1/5), Djapanovic (8/13), Fransson, Friberg (1/2), Lindberg-Johansson (3/3), Linnell, Mässing (4/10), Olsson (0/1), Persson, Tollbring (6/9), Wall (2/5).
Entraîneur : Harris.



© Davy Bodiguel
Partager
Identification nécessaire pour ajouter une réaction
Qui sommes nous | Mentions légales | Devenir annonceur
(C) Copyright 1999-2012 EURL 2ICS - Tous droits réservés.
joueurs | équipe | actualités