mèl :
passe :
s'abonner | oubli de passe
spécifiez l'adresse concernée
mèl :
retour
cliquez pour revenir
Metz a tout d'un leader
Metz a tout d'un leader
12 Novembre 2015 | France > LFH

Les Lorraines ont battu Fleury, mercredi soir aux Arènes (32-28), et reviennent à deux points du leader avec un match en moins. Logique, tant Metz ont dominé les championnes de France.

2016 sera chaud. Ce ne sont pas les météorologues, ni les participants à la conférence climat de Paris, qui le clament, mais la Ligue féminine et son classement actualisé. Figées jusqu'au 6 janvier, les positions se sont resserrées au sommet. Arrivé à Metz pourvu de quatre points d'avance, Fleury-les-Aubrais n'en a plus que deux, suite à sa deuxième défaite en match officiel (32-28). « Il n'y a plus de droit à l'erreur » avoue sa capitaine, Gnonsiane Niombla. D'autant que si le duo de tête ne lâche aucun point en route d'ici là, l'ensemble mosellan pourrait passer devant dans deux journées. Le FLH, qui devait affronter Mios/Bègles à l'occasion de la treizième journée, mi-janvier, sera contraint de passer son tour.

Déterminées, magistrales par instants, les Mosellanes ont prononcé cette condamnation du leader avec sursis. « On n'en a pas l'habitude, mais on a réussi à gérer, s'extasie Nina Kanto. On n'a pas eu de moments de creux, qui laissent de l'espoir à notre adversaire. » Une première vague de montées de balle a fait boire la tasse à la troupe de Fred Bougeant (2-3, 6e puis 7-3, 14e). Perturbée par les deux, voire trois, lames de la défense lorraine. Mise en échec par Laura Glauser (ci-dessus), à la hauteur du trophée de MVP du mois de septembre remis par Alain Portes, juste avant le début de son show (10/20 parades en première mi-temps). Pour la gardienne des Bleues, ça commence à sentir bon le séjour au Danemark, le mois prochain...

La consistance des tireuses de loin (Lévêque, Gros), l'infaillibilité des pivots (5/5 pour Pop-Lazic, 2/2 pour Kanto) ont repoussé Fleury à cinq (14-9, 26e), puis huit longueurs (19-11, 34e). Un retard irréversible, malgré la rentrée plus qu'appréciable de Mélissa Agathe à l'aile gauche (6/10). « On a manqué d'efficacité en première mi-temps, pas assez lâché les ballons d'attaque » synthétise Gnonsiane Niombla, meilleure buteuse de ce 37e classique (7/11).

A mi-chemin entre la première victoire en Ligue des champions (19-17 contre Podravka) et la quête d'une deuxième face aux Allemandes, ce dimanche, la demi-centre loirétaine relativise l'incident de parcours, réfute l'hypothèse de la fatigue physique. « On a perdu, ce n'est pas la fin du monde. Il ne faut pas se tromper d'objectif. L'objectif de la semaine, ce n'est pas tant Metz que Thüringen (large vainqueur de Göppingen en Coupe d'Allemagne, ce mercredi soir). » Celui du dauphin mosellan a pour nom Viborg, dès samedi, en seizième de finale aller de Coupe des Coupes.

METZ HANDBALL - FLEURY LOIRET HANDBALL

32 - 28 (Mi-temps : 16-11)
Statistiques du match

A Metz,

© Laurent Hoppe
Partager
Identification nécessaire pour ajouter une réaction
Qui sommes nous | Mentions légales | Devenir annonceur
(C) Copyright 1999-2012 EURL 2ICS - Tous droits réservés.
joueurs | équipe | actualités