mèl :
passe :
s'abonner | oubli de passe
spécifiez l'adresse concernée
mèl :
retour
cliquez pour revenir
Nîmes pense à son avenir, l’Aixois Tobie signe 3 ans
Nîmes pense à son avenir, l’Aixois Tobie signe 3 ans
16 Novembre 2015 | France > LNH

Pour remplacer Damien Waeghe dont le contrat ne sera pas prolongé, l'USAM Nîmes recrute l'arrière droit aixois Luc Tobie pour les trois prochaines saisons.

Après le gardien Aljosa Rezar, l’Aixois Luc Tobie a donné son accord pour s’engager trois saisons sous les couleurs de l’USAM Nîmes. Le gaucher âgé de 27 ans, arrivé assez tard dans le hand est une très belle recrue pour les Gardois puisque c’est un arrière très complet. Il peut évoluer à l’aile, il est rapide, peut tirer de loin, possède une force de pénétration très efficace  et ne rechigne pas à défendre. Il formera sur le couloir droit un duo redoutable avec l’Islandais Asgeir Orn Hallgrimsson. En fin de contrat déjà l’été dernier à Aix, Luc Tobie avait rempilé un an et avait confié que son ambition était de franchir un nouveau cap et se stabiliser. Même si depuis septembre à cause d’un poignet douloureux, le jeune Guyanais n’a pas eu le parcours qu’il aurait pu espérer, il aura l’occasion de s’illustrer jusqu’à l’été prochain sous les couleurs aixoises et donc juste après, avec sa nouvelle tunique verte. 

Ce lundi, au cours d’une conférence de presse, l’USAM a fait le point sur les prolongations de contrat. Comme Jean Philippe Haon (1 an), Rémi Desbonnet (2 ans), Benjamin Gallego (3 ans), Guillaume Saurina (1 an) et Julien Rebichon (4 ans) qui sont donc conservés. Par ailleurs, Steven George se verra proposer en 2017, un 1er contrat pro de 3 saisons. Avec cette volonté de stabilité, Nîmes continue sur sa lancée.

Le contraste est évident. Après neuf journées de championnat, l'équipe compte quatre points supplémentaires par rapport à la saison dernière. Depuis l’arrivée à sa tête de David Tebib (un ancien handballeur, ce qui peut avoir une importance dans l’explication), le club gardois a dépassé ses difficultés et (re)trouvé une certaine sérénité. La politique de l’USAM est simple, une formation efficiente (avec par exemple Steven George la dernière pépite), un recrutement judicieux (Gudjonsson, actuel 2ème meilleur buteur de LNH) et puis surtout le renouvellement de la majorité des joueurs en fin de contrat. 



L’été prochain, seuls Yassine Idrissi et donc, Damien Waeghe ne seront donc pas conservés et seront numériquement remplacés. Le gardien de buts qui réalise un début de saison remarquable (3ème de LNH) est arrivé en fin de cycle dans le club où il a effectué ses 1ers pas professionnels et va profiter des circonstances pour aller voir ailleurs. Pas bien loin puisqu’il pourrait poser ses gants et son sac du côté de Toulouse. L’USAM a d’ailleurs pris les devants en confirmant il y a quelques semaines la signature dès l'été prochain, d’Aljosa Rezar. Le Slovène aura encore plus de motivation à reprendre cette nouvelle saison car blessé (rupture totale des ligaments croisés), il a fait une croix sur la poursuite du championnat avec Tremblay, son équipe actuelle.

Le cas de Damien Waeghe est plus complexe. L’arrière droit ne s’est jamais imposé comme titulaire sur le poste depuis qu’il a signé en 2013. Souvent blessé, peu en réussite, l’arrivée de l’Islandais Hallgrimsson, il y a un peu plus d'un an, l’a complètement relégué au second plan. Il sera remplacé par un élément d’avenir, Luc Tobie, locataire du bassin provençal après des débuts professionnels à Istres (2009-2011) et un passage remarqué et en cours à Aix (2011-2016).

© Yves Michel
Partager
Identification nécessaire pour ajouter une réaction
Qui sommes nous | Mentions légales | Devenir annonceur
(C) Copyright 1999-2012 EURL 2ICS - Tous droits réservés.
joueurs | équipe | actualités