mèl :
passe :
s'abonner | oubli de passe
spécifiez l'adresse concernée
mèl :
retour
cliquez pour revenir
EHF : les Nantaises à deux doigts de l'exploit
EHF : les Nantaises à deux doigts de l'exploit
21 Novembre 2015 | Europe

Coupe EHF (3ème tour retour). Victorieuses sur le fil à l’aller, les Nantaises n’ont pas fait de miracle en Suède. Tenant tête à un hôte Scandinave présent depuis des années sur la scène continentale, le NLA a vendu chèrement sa peau mais le money-time lui a été défavorable.

Une salle champêtre, un public bon enfant… on est loin de l’atmosphère surchauffée de certains hauts lieux du handball Européen. C’est dans ce contexte relativement favorable que le NLA démarre son match retour. Le maigre public local assiste d’abord à la belle entrée en matière des joueuses de Jan Basny. Premier espace de liberté et Jovana Stoljkovic concrétise très vite les intentions Nantaises (5-8, 10’). La défense haute du NLA, irrésistible en seconde mi-temps lors du match aller, fait d’entrée bonne impression : Ivana Lovric et Esther Schop gênent ainsi énormément la circulation de balle locale. Appliqué et dominateur, le NLA donne le change durant le premier quart d’heure… Mais la logique reprend ses droits lorsque Hoor décide de passer la vitesse supérieure. Lawson et Prudhomme peinent à trouver un second souffle et des angles de tirs convenables.

Résultat, le jeu rapide, point fort du collectif Suédois, punit les hésitations du NLA en attaque placée. Marie Wall en conclusion d'une montée de balle éclair met le but du +3 en faveur des locales (13-10, 20'). Déjà le chant du cygne… non ! Car le temps mort demandé par Jan Basny à dix minutes du repos permet à Nantes d'atténuer l'hémorragie. Cassandra Tollbring crée les brèches et les shoots longue distance de Djapanovic trompent Barbara Ranikova à de nombreuses reprises (16-13, 27') mais Nantes ne lâche pas pour autant. Au terme d’une première mi-temps sans grandes envolées (la faute à beaucoup de déchets techniques de part et d'autres), le NLA ne concède que deux buts de retard : un moindre mal et un espoir de qualification resté quasiment intact. Mieux, le NLA revient des vestiaires avec de l’énergie à revendre : Stoljkovic sur jet de 7 mètres égalise rapidement et Beatriz Escribano redonne un petit bonus aux Ligériennes (17-19, 36’).

Le trou d’air du second quart d’heure de jeu est révolu : Marion Callavé et ses défenseures forment alors un bloc solide qui empêche Hoor de prendre l’initiative à de nombreuses reprises au tableau d’affichage. S’en suit un chassé-croisé haletant (21-21, 43’). Ce NLA-là se plaît décidemment à jouer les secondes mi-temps Européennes : de ce travail intensif en défense naît au fil des minutes l’espoir bien réel de créer l’exploit (25-25, 54’). Jan Basny pousse ses filles à maintenir la pression... mais le money-time donnera hélas raison à l’équipe Scandinave. Une passe mal assurée de Lovric, un marché de Lawson, un tir sur le poteau de Djapanovic retombant malencontreusement dans le dos de Marion Callavé et un dernier échec de Pauline Coatanea sur la gardienne Suédoise… la réussite choisit définitivement son camp. Cinq dernières minutes fatales qui n’effacent en rien la belle résistance du NLA au terme de cette première expérience hors de France. De quoi donner l’envie à Solène de la Bretèche et ses coéquipières de regoûter très vite à l’atmosphère si particulière des joutes Européennes.

La réaction de Jan Basny, le coach nantais : « C’est une déception car ce match était à notre portée, je dirai même la qualification était à notre portée. On a perdu le match nous-mêmes, on était peut-être meilleures mais ça ne compte pas, il faut le montrer sur le terrain. Dans les dernières minutes, on perd des ballons, on rate les tirs. C’est beaucoup de déception. On a des joueuses expérimentées mais le groupe n’a pas beaucoup de vécus en commun, et on manque de lucidité à la fin. »

A Höörs, Björkvikshallen
Le samedi 21 novembre 2015 à 16h00
H65 Höörs HBK - Nantes Loire-Atlantique HB : 30 - 27 (Mi-temps : 17-15)
476 spectateurs
Arbitres :
MM. Sigurd THOMASSEN & Tobias SCHMACK (Belgique)
Délégué :
M. Jorn MOLLER NIELSEN (Danemark)

Höör
Gardiennes : Nordström Wiberg, Ryde.
Joueuses de champ : Djapanovic (7), Mässing (4), Olsson (5), Tollbring (6), Wall (5), Rask, Persson, Andersson (1), Andrejic (1), Fransson, Friberg (1), Lindberg-Johansson.
Entraîneur : Harris.

Nantes
Gardiennes
: Ranikova, Callavé, Obein.
Joueuses de champ : Prudhomme (5), Stoiljkovic (5), Godel (2), Schop (3), Marchal (1), Lawson (3), Lignières, Soulard, De la Bretèche (2), Coatanea (1), Escribano (2), Lovric (3), Boisorieux.
Entraîneur : Basny.

© Davy Bodiguel
Partager
Identification nécessaire pour ajouter une réaction
Qui sommes nous | Mentions légales | Devenir annonceur
(C) Copyright 1999-2012 EURL 2ICS - Tous droits réservés.
joueurs | équipe | actualités