mèl :
passe :
s'abonner | oubli de passe
spécifiez l'adresse concernée
mèl :
retour
cliquez pour revenir
Mondial F : prêtes pour le Brésil
Mondial F : prêtes pour le Brésil
10 Décembre 2015 | International > Mondial

Les Françaises ont livré un match sérieux, à défaut d’être brillantes, face à la République démocratique du Congo (29-16). Comme imaginé au départ, elles joueront la 1e place du groupe vendredi, face au Brésil.

Les sourires sur les visages français, sur celui d’Estelle Nze Minko en particulier, ne trompent pas. Deux jours après une prestation brouillonne face à l’Argentine, l’équipe de France s’est imposée plus largement, face au Congo, accrocheur 30 minutes avant de craquer devant un jeu d’attaque séduisant (29-16). Cette fois, les filles d’Alain Portes se sont montrées sérieuses, malgré un premier quart d’heure très poussif et une défense qui a mis du temps à s’adapter aux duels physiques proposés par les partenaires de l’ancienne Toulonnaise Christiane Mwasesa (7 buts). Mais la confiance est de retour, collectivement et individuellement, et c’est bien l’essentiel avant d’affronter les championnes du monde en titre brésiliennes, dès ce vendredi.

Les Bleues ont mis un quart d’heure pour vraiment prendre la mesure des Africaines. Le temps pour Okoko de placer les siennes en tête (2-3, 7e), et à Lusamba de trouver des espaces en pivot dans une défense trop statique (7-7, 14e). « On a les appuis dans le ciment », râlait Nina Kanto lors d’un temps-mort, à raison. La rentrée de Coralie Lassource (qui remplaçait dans le groupe Grace Zaadi) en poste 2 dynamitait tout ça. L’Isséenne interceptait la balle pour sa première défense et, à la faveur d’une supériorité numérique bien gérée, la France creusait un écart (10-7, 19e). Le sélectionneur continuait ses rotations et ses filles conservaient leur avance à la pause (14-10). Avec des gros manques en défense et une Glauser guère en réussite (1/11 arrêts) d'une part. Avec de vraies bonnes nouvelles en attaque d'autre part : une Niombla qui retrouve du jus alors qu’elle semblait en dedans jusque-là, une Lacrabère efficace à longue distance et une Bulleux toujours impeccable.

Les corrections apportées à la pause par le staff, une défense 0-6 plus mobile avec Lassource (ci-dessus) et Nze Minko en 2, et la blessure de Grace Shokkos (relire son portrait ici), précieuse à la mène, faisaient définitivement basculer la partie. Plus en jambes, les Françaises récupéraient des ballons convertis aussitôt en but et passaient un 6-0 d’entrée (20-10, 40e). Le festival se poursuivait avec Prouvensier et Houette aux ailes. Après 18 minutes en seconde période, Mwasesa, élue joueuse du match, marquait le premier but congolais dans le jeu, preuve de la solidité française (24-12). La fin de match se révélait anecdotique pour des Bleues qui terminaient finalement avec un très propre +13, et surtout 6 petits buts pris après la pause. « J’ai senti les filles crispées, dès le briefing dans le vestiaire, comme tétanisées, avouait Alain Portes à la fin du match au micro de beIN Sports. Il y avait encore des séquelles de ce qu'il s’était passé entre nous. Et puis elles ont passé le cap, ont remis de l’agressivité défensive, ont joué en courant, en s’amusant. Cette fois, le Mondial va vraiment commencer. »

Avant un 8e de finale qu’elles savent compliquées, les Bleues affronteront le Brésil, en guise de finale de ce groupe C, en sachant qu'un nul suffirait aux Tricolores. Des Auriverde qui sortent d’un match très compliqué face à l’Argentine (victoire 23-19) qui, finalement, aura emmerdé plus d’une équipe dans ce tournoi. Le coach brésilien a fait le choix de reposer ses cadres quand Portes a préféré relancer tout le monde. « Ce match donnera le ton du 8e de finale, imagine le Nîmois. On sait qu'on va affronter un gros, qu’il faudra bien jouer. On réalise un bon premier tour, maintenant, les filles sont ambitieuses, elles doivent se lâcher. » Et continuer leur série d’invincibilité qui tient maintenant depuis 17 matchs.


Christiane Mwasesa

A Kolding, Sydbank Arena
Poule C des Championnats du monde féminin 2015
FRANCE – RD CONGO : 29 – 16 (14-10)

1200 spectateurs
Arbitres : MM. Birch et Engkebolle (Danemark)

Les réactions (Avec le concours de la FFHB)





Dernière Journée | Journée 4
Equipe ReceveuseEquipe VisiteuseScoreDateStats
Argentine FBrésil F192310/12>>
France FCongo Démocratique F291610/12>>
Allemagne FCorée du Sud F402810/12>>
Prochaine Journée | Journée 5
Equipe ReceveuseEquipe VisiteuseScoreDateStats
Argentine FCorée du Sud F 11/12 
Brésil FFrance F 11/12 
Congo Démocratique FAllemagne F 11/12 
PlEquipePtsMJVicDefNulBut +But -SérGAP
1France F74301101702 
-Brésil F7430197753 
3Allemagne F4422011495112
4Corée du Sud F44112109103-1-12
5Argentine F241306791-3 
6Congo Démocrati.0404059113-4 



© Pierre Menjot
Partager
Identification nécessaire pour ajouter une réaction
Qui sommes nous | Mentions légales | Devenir annonceur
(C) Copyright 1999-2012 EURL 2ICS - Tous droits réservés.
joueurs | équipe | actualités