mèl :
passe :
s'abonner | oubli de passe
spécifiez l'adresse concernée
mèl :
retour
cliquez pour revenir
N1F : Le cadeau des Sambriennes à leurs supporters
N1F : Le cadeau des Sambriennes à leurs supporters
14 Décembre 2015 | National > Nationale 1F

C'était bien Noël avant l'heure, samedi soir à Aulnoye-Aymeries, où les joueuses du Sambre-Avesnois Handball recevaient une équipe de Metz moins percutante que les saisons précédentes. Pourtant, la confiance ne semblait pas être du côté de Thierry Micolon, l'entraîneur sambrien, qui craignait une désastreuse défaite avant la trève de fin d'année.

L'entame de la rencontre semblait lui donner raison puisque ce sont les Messines qui menaient la bal même si Kucharska plantait la première banderille du match. En effet, Carrara égalisait pour Metz, suivie en cela par Sajka qui permettait à Metz de prendre deux longueurs d'avance (4-2; 7e). Durant le premier quart d'heure, les Messines menaient la barque jusqu'à ce que Kucharska appuie sur l'accélérateur (7-7; 16e puis 8-7 moins d'une minute plus tard). Les Sambriennes partaient à l'abordage du bateau messin à l'image de Kucharska avec ses contres assassins et de Florean qui se mettait de la partie avec son puissant bras droit (9-8; 18e). Chacune marquera dix buts ! Bournez et Delvallée y allaient également tout comme Zachova qui permettait au SAHB de regagner les vestiaires sur le score de 16 à 15 alors que Bournez avait permis à son équipe de mener de trois buts (14-11; 27e).

Dès la reprise, Delvallée, Florean et Kucharska se remettaient à l'ouvrage sous le regard rageur de David Chanudet qui palliait l'absence de Yacine Messaoudi. Alors que Metz avait perdu Carrara, sur blessure, durant la première mi-temps, le SAHB prenait de la hauteur grace à Florean (21-18; 37e et 27-20; 45e). Néanmoins, les Messines profitait d'un manque de réalisme incroyable de Popovici pour revenir au score (29-25; 56e) sans, toutefois, empêcher Florean, Bournez ou encore Zachova d'offrir un très beau cadeau de fin d'année à leurs supporters en remportant cette rencontre 32 à 27.

À l'issue du match, David Chanudet s'est montré inflexible quant au manque de motivation de ses troupes : " On fait une très bonne entame de match et après, on a subi une série de contre-attaques, c'était désastreux. On ne peut pas gagner un match en N1 en faisant autant de mauvaises passes. Il y a eu de très bonnes passes en défense par contre, zéro repli, zero volonté de courir. C'est pas possible d'être aussi mauvais !"

Du côté de Thierry Micolon, la réaction est plutot heureuse: " Je suis vraiment satisfait du gain du match. D'abord sur le score mais, surtout, je crois que c'est la première fois que nous battons Metz qui est une référence quant à la formation. C'est certainement un résultat qui signifie quelque chose sur nos progrès. Même si on a eu dix minutes difficiles pour notre mise en route mais on a pu y remédier. Il y a des filles, à l'image d'Alexandra Florean, qui ont dévoilé leurs qualités. Cela nous permet de bien terminer l'année avec une victoire référence."

© Jean Pierre Malewicz
Partager
Identification nécessaire pour ajouter une réaction
Qui sommes nous | Mentions légales | Devenir annonceur
(C) Copyright 1999-2012 EURL 2ICS - Tous droits réservés.
joueurs | équipe | actualités