mèl :
passe :
s'abonner | oubli de passe
spécifiez l'adresse concernée
mèl :
retour
cliquez pour revenir
LFH : Nantes et Nice s'accrochent au Top 6
LFH : Nantes et Nice s'accrochent au Top 6
21 Janvier 2016 | France > LBE

Ligériennes et Azuréennes ont pris le meilleur sur Nîmes et Issy-Paris, respectivement 4e et 3e de LFH. Les deux équipes restent dans la course pour les play-offs avec Besançon et Toulon, quelque peu décroché.

C’était à craindre et cela s’est vérifié : quatre jours après un déplacement difficile en Coupe d’Europe (défaite à Randers et à Koprivnica), Nîmes et Issy-Paris n’ont pas eu assez de forces à jeter dans la joute nationale qui les attendait mercredi soir. Un effectif trop fatigué (ou limité) d’une part, des adversaires le couteau entre les dents de l’autre. C’est ainsi que, presque logiquement, Nantes et Nice ont pris le meilleur à domicile, grâce à une seconde période mieux maîtrisée dans les deux cas.

Pour leur premier match de l’année et depuis fin novembre, les Nantaises ont fait la course en tête face au HBCN. Un doublé de Coatanéa et un but de De la Brétêche créent un premier écart (4-1, 8e) qui ne fait pas encore craquer les Gardoises (4-4 puis 8-8) de Goiorani et Bulleux (7 buts à la pause à elles deux). Malgré un nouveau break (12-10), Nîmes s’accroche à la pause (13-13) mais craque dès la reprise. Une nouvelle accélération, cette fois menée par Stoiljkovic (7 buts) et Prudhomme (3/3 en seconde période) s’avère fatale pour les visiteuses (18-15 puis 22-19). Jamais, en effet, les filles de Christophe Chagnard ne rattrapent leur retard, malgré la bonne rentrée de Carretero (5/9 arrêts). Au final, le NLA l’emporte de 3 buts (28-25) et se rapproche à trois points du Top 6. Si le prochain match, à Fleury, sera difficile à remporter, la réception de Nice, début février, s’annonce capitale.

Comme Nîmes, Issy-Paris n’a pas pu tenir une heure d’intensité, à Nice, où les filles de Pablo Morel ont été battues (26-19) après avoir compté seulement deux longueurs de retard à la pause (14-12). Un 4-0 dès la reprise a eu raison des espoirs parisiens, mais le coach des vice-championnes de France avait de toute façon fait son choix : faire jouer tout le monde. Si Stine Oftedal (0/4 en seconde période) et Attingré (11 arrêts) ont joué une heure, le reste de l’effectif a bien tourné. Sercien-Ugolin et Bossavy ont joué plus d’une demi-heure, Jovanovic est entrée un quart d’heure en guise de reprise (3/5), Lassource a été préservée.

Et comme en face, le trio Rocha-Knutsdottir-Lacrabère a été très bon (22 buts sur les 26 de leur équipe) devant une bonne Darleux (12 arrêts en 45 minutes), Nice a logiquement pris le dessus et tenu sa victoire jusqu’au bout. C’est une très bonne opération pour les filles de Sébastien Gardillou, qui peuvent assurer leur place en play-offs en cas de série positive lors de leurs deux prochains matchs, à savoir deux voyages à Nîmes puis à Nantes.

Outre la lutte pour les play-offs, ces résultats apparaissent comme une bonne nouvelle pour Metz et Fleury. Les Lorraines, leaders, font un pas de plus vers le Top 2, ce qui leur éviterait un quart de finale piège. Comme Fleury, à égalité de points avec Issy-Paris mais un match de plus à jouer. Le prochain match entre Parisiennes et Messines, dimanche 31, pourrait décanter un peu plus encore la situation.

*****************************

NANTES LOIRE ATLANTIQUE HB - HANDBALL CERCLE NIMES

28 - 25 (Mi-temps : 13-13)
Statistiques du match

Date et Heure :
Le 20/01/2016 à 20:30:00
Lieu :
LE VIGNEAU
BD SALAVADOR ALLIENDE
ST HERBLAIN

*****************************

OGC NICE COTE D'AZUR HANDBALL - ISSY PARIS HAND

26 - 19 (Mi-temps : 14-12)
Statistiques du match

Date et Heure :
Le 20/01/2016 à 20:30:00
Lieu :
Halle des Sports Charles Ehrmann
155 , route de Grenoble
NICE

*****************************

© Pierre Menjot
Partager
Identification nécessaire pour ajouter une réaction
Qui sommes nous | Mentions légales | Devenir annonceur
(C) Copyright 1999-2012 EURL 2ICS - Tous droits réservés.
joueurs | équipe | actualités