mèl :
passe :
s'abonner | oubli de passe
spécifiez l'adresse concernée
mèl :
retour
cliquez pour revenir
Euro: Claude Onesta « A nous de rester vigilants »
Euro: Claude Onesta « A nous de rester vigilants »
26 Janvier 2016 | International > Euro

Même si les mines étaient un peu éclairées par le match nul de la Norvège qui rebat la donne pour le dernier match de poule des Bleus, Claude Onesta reste très mesuré et demande une extrême vigilance de ses troupes en annonçant que maintenant le poids de la rencontre serait sur les épaules tricolores.

La Norvège qui abandonne un point face à la Macédoine, cela change beaucoup de choses non ?
Le résultat de la Norvège, les joueurs l’ont reçu de manière diverse et variée mais beaucoup sont restés neutres. Ils sont conscients que c’est à nous d’avancer, sans nous soucier de voir les autres reculer. Certes, il est clair que le match n’est plus le même ! Avant le match nul de la Norvège, c’était une relation à l’exploit et un beau challenge à relever. Maintenant il faut tout simplement gagner, si tant est que cela soit plus simple. Pour les Norvégiens, ils sont devenus beaucoup plus outsiders et n’ont plus cette marge de 5 buts.

Quels sont les changements qui font de cette équipe de Norvège, un vrai prétendant ?
C’est une équipe qui atteint sa maturité, même si elle reste assez jeune. Avec leur nouveau staff et des joueurs qui s’installent, cette équipe à plus de qualité et surtout beaucoup plus de confiance dans leur projet partagé. Mais après avoir battu les Polonais chez et les Croates avant, sans doute ont-ils oublié de jouer face à la Macédoine qui avait fait ses calculs et qui vise une participation à un TQO. Piégés, ils ont fourni un non match, maintenant à nous de consommer la confiance qu’il leur reste dans le match. Faire que l’on retrouve l’Espen Lie Hansen de Dunkerque et plus celui du début de l’Euro et brider le talent fou d’un Sander Sagosen (Photo de dessus). Mais la Norvège ce n’est pas que cela ! C’est deux bons ailiers qui se projettent extrêmement vite vers l’avant, un pivot d’expérience et de talent et deux gauchers très complémentaires à droite. Avec deux gardiens qui font le travail, tout cela donne une équipe qui devient redoutable. Surtout qu’à l’évidence, le poids du match sera sur nos épaules et pas sur les leurs. Nous avons déjà fait une erreur face à la Pologne, à nous de rester vigilants pour ne pas retomber dans le même piège.

Trois jours de repos, c’est un avantage ou un inconvénient ?
On ne sait pas, ce qui est sûr c’est qu’on essaie de remettre tout le monde dans le bain mais cela a permis à certains de se rétablir. Kentin Mahé et Nikola Karabatic ont pu soigner leur main et seront d’attaque pour le match face à la Norvège, et même à 100% de leur moyens. On est toutefois conscient que cet arrêt de trois jours peut être problématique et on essaie de le traiter au mieux. Pour la suite, bien sûr on regarde les autres, on se fait une idée des adversaires mais aujourd’hui on s’occupe de demain soir.

On a revu des arrières percutants et des pivots efficaces face à la Croatie !Tout cela c’est un vrai équilibre ! Si les arrières ne sont pas dangereux, alors le jeu avec les pivots est impossible, il faut de la percussion pour libérer des espaces afin que les pivots aient de vraies possibilités d’exprimer leur talent offensif. C’est vrai que l’on est dans le progrès dans ce domaine et c’est une très bonne chose.

© François Dasriaux
Partager
Identification nécessaire pour ajouter une réaction
Qui sommes nous | Mentions légales | Devenir annonceur
(C) Copyright 1999-2012 EURL 2ICS - Tous droits réservés.
joueurs | équipe | actualités