mèl :
passe :
s'abonner | oubli de passe
spécifiez l'adresse concernée
mèl :
retour
cliquez pour revenir
Gabon et Congo, organisateurs de la CAN en 2018
Gabon et Congo, organisateurs de la CAN en 2018
29 Janvier 2016 | International > CAN

Deux ans avant la Tunisie, le Gabon aura l'insigne honneur de recevoir en 2018 les meilleures nations masculines du continent pour la traditionnelle Coupe d'Afrique des Nations. Chez les Dames, c'est la république Populaire du Congo qui se voit désigner comme le pays hôte de la compétition.

Au vu de la présence au Caire de son président Denis Sassou Nguesso, on s’attendait à ce que la République Populaire du Congo soit désignée comme organisatrice de la prochaine Coupe d’Afrique des Nations Hommes en 2018. C’est finalement le Gabon qui aura l’honneur d’accueillir la 23ème édition de l’épreuve : ce choix de la Confédération Africaine de Handball (CAHB) a été dévoilé ce jeudi 28 janvier à l’issue de la réunion du comité exécutif de l’organisme chargé du hand Africain, et ce, en marge de la présente CAN qui se déroule au Caire.

A noter que le trophée féminin de la CAN 2016 qui sera remis au vainqueur en décembre prochain du côté de Luanda porte le nom de l’ancienne première dame du Gabon, Edith Lucie Bongo Ondimba, décédée en 2009. Un trophée gracieusement offert à la CAHB par le président du Congo-Brazzaville, qui n'est autre que le père d’Edith Bongo.

Accueillir les meilleures sélections seniors du continent, il s’agit d’une grande première pour le petit pays d’Afrique centrale ! Pour rappel, le Gabon avait organisé en mai 2015 la 31ème édition du championnat d’Afrique des clubs vainqueurs de Coupe.

Les panthères (surnom de l’équipe nationale Gabonaise) sont pour l’heure dans l’ombre des meilleures nations Africaines : dernière du groupe A de l’actuelle CAN en Egypte, la sélection coachée par Joseph Berrhaud Blanco n’a pas pu se qualifier pour les quarts de finale de la compétition… mais elle s’est accrochée pour offrir une solide résistance à deux reprises face au Nigéria (30-31) et au Cameroun (22-25). Nul doute que les internationaux Gabonais (Yannick Aubiang, Charly Otsinda et Willy Moure Nguéma en tête) auront à cœur d’élever leur niveau de jeu pour donner le meilleur dans deux ans devant leur public. Une date à marquer d’une pierre blanche dans l’histoire du hand Gabonais.

Quant à la république Populaire du Congo, elle n’a évidemment rien perdu dans l’affaire puisqu’elle sera l’organisatrice de la compétition féminine en 2018. Ainsi, les matchs se joueront dans la capitale Brazzaville. Aremou Mansourou, président de la CAHB, n'avait d'ailleurs pas tari d'éloges récemment sur le handball Congolais : "je crois que le Congo réunit toutes les conditions pour abriter l’une de nos prestigieuses compétitions certainement en 2018". Sentiment confirmé par la bonne tenue des Jeux Africains qui se sont déroulés à Brazzaville en septembre dernier. La CAHB dépêchera prochainement dans les pays désignés une mission d’expertise afin de s’assurer du respect des modalités consignées dans les protocoles d’engagement respectifs.

© Davy Bodiguel
Partager
Identification nécessaire pour ajouter une réaction
Qui sommes nous | Mentions légales | Devenir annonceur
(C) Copyright 1999-2012 EURL 2ICS - Tous droits réservés.
joueurs | équipe | actualités

La LBE en Live
avec Handvision

la D2F en Live avec Handvision