mèl :
passe :
s'abonner | oubli de passe
spécifiez l'adresse concernée
mèl :
retour
cliquez pour revenir
EHF : Nantes a les jambes... et surtout la tête !
EHF : Nantes a les jambes... et surtout la tête !
21 Février 2016 | Europe

Carton plein en EHF Cup pour le HBC Nantes, l'équipe de Thierry Anti a fait le grand écart sur Holstebro et ponctue ainsi une semaine idyllique : de bon augure avant de se farcir deux voyages compliqués à Cesson puis Göppingen.

La démonstration faite jeudi dernier face à Montpellier constituait une formidable rampe de lancement pour les Nantais, leurs retrouvailles avec Holstebro (après une demi-finale gagnée en mai 2013) s'annonçaient donc sous les meilleurs auspices. C'est Matias Schulz qui dans ce match allume la première mèche seul face à Oeschsler, l'international Argentin gratifie immédiatement le public de la Trocardière d'arrêts spectaculaires. La défense Nantaise étagée - avec en tête de pont les habituels centaures Gharbi et Feliho - montre de suite d'excellentes dispositions. En face, le nouvel arrivant Sime Ivic confirme une fois de plus son excellente intégration, Claire et Camarero sont au relais pour mettre Holstebro en danger (7-1, 7'). A peine dix minutes de jouées et le "H" est déjà prêt à punir son rival Danois. Pour s'en sortir, les Blancs d'Europe du Nord sont souvent obligés de s'y reprendre à deux fois ou risquer des tirs au travers pour scorer (10-3, 12'). De la mobilité à revendre sur chaque possession et une efficacité aux buts qui frôle les 100%, on ne voit que du violet sur le terrain. Seuls quelques décalages mettent en danger l'arrière-garde locale, maigre consolation pour un Holstebro désorganisé et de plus en plus déconcentré au fil des minutes.

"Star" de cette formation, Jonas Larholm balbutie son handball, symbole d'une circulation de balle Danoise manquant cruellement de vitesse et de précision (12-4, 21'). Et si les visiteurs ont la chance de passer le premier rideau, ils trouvent derrière un Schulz de gala (10 arrêts dans le premier acte). Première mi-temps sous pavillon Ligérien : de l'alternance dans son jeu... de la continuité dans les intentions, Nantes conclut une première mi-temps conjuguée au presque parfait (17-9, 30'). Patrick Westerholm, le coach Danois, a t'il trouvé les mots pour remobiliser son équipe ? Dans tous les cas, la reprise est de suite hésitante côté Nantais : le portier adverse Simon Gade s'illustre, Emil Sidelmann et Patrick Wiesmach Larsen s'emploient à réduire ostensiblement l'écart (17-12, 32'). De l'intensité à retrouver coûte-que-coûte, Alberto Entrerrios et Nicolas Claire s'attachent à remettre de l'huile dans la belle mécanique Ligérienne (20-13, 39') mais la seconde mi-temps est nettement moins séduisante chez les Violets de Thierry Anti. Jonas Larholm exemplaire au combat ne se prive pas pour raviver les couleurs d'Holstebro. Du flottement dans la défense du "H" lorsque Lars Nielsen est laissé seul au pivot (22-19, 46').

Avantage de huit buts trop vite dilapidé... Nantes est-il capable de gérer sereinement le dernier quart d'heure ? Mahmoud Gharbi sonne la révolte aux abords du money-time, l'international Tunisien est de suite relayé par un Matias Schulz présent à l'instant "T" pour faire les parades décisives (27-21, 54'). Le côté droit du "H" (Balaguer - Salinas) termine le travail proprement. Une première mi-temps pour étouffer son adversaire, une autre pour gérer intelligemment son avance : Nantes fait carton plein, bénéficie d'un goal-average particulier confortable et prend seul la tête du groupe B. De quoi de se réjouir avant d'aller défier Cesson en Coupe puis un Goppingen que l'on imagine déjà redoutable... en atteste la démonstration faite ce dimanche face aux OCI Lions (40-20).

Commentaires d'après-match :
Thierry Anti (entraîneur de Nantes)
« On a fait un très gros match en défense, le retour de la défense 3-2-1 a été une réussite. J’ai mis aussi ce système en place parce que j’avais des joueurs qui avaient besoin de temps de jeu. Et j’ai la chance d’avoir deux gardiens au meilleur de leur forme alors que ce n’était pas le cas en première partie de saison. C’est un match riche en enseignements tant en défense qu’en attaque. Maintenant, ça reste le résultat d’un jour… et Holstebro reste une équipe dangereuse ».

Mahmoud Gharbi (pivot de Nantes) :
« On avait bien préparé ce match. On a perturbé cette équipe grâce à notre défense 3-2-1, ils n’ont pas pu marquer pendant dix minutes. On a aussi beaucoup compté sur les arrêts de Matias. En défense, il faut qu’on continue à travailler comme ça. Notre entraîneur a beaucoup de solutions que ce soit en Coupe ou en championnat et par rapport à l’adversaire que l’on a en face… et ça, c’est bien pour nous ».

Matias Schulz (gardien de Nantes) :
« C’était important pour nous de démarrer très fort. On a fait la différence sur les quinze premières minutes de jeu. Après, c’était plus facile pour nous d’avancer et prendre confiance. La 3-2-1, c’était la surprise du soir et ça a bien fonctionné. On prend un gros avantage au goal-average particulier, c’est important parce que jouer là-bas sera très compliqué ».

Patrick Westerholm (entraîneur d’Holstebro) :
« A la mi-temps, on a modifié notre défense… mes joueurs étaient trop éloignés les uns des autres. En attaque, on a subi la défense étagée de Nantes et surtout la performance de leur gardien. Avec le jeu à deux pivots, on savait qu’on aurait des solutions sur la défense haute… mais on n’a pas marqué de buts dans ce secteur. Ca a facilité les contre-attaques de Nantes, c’était très difficile de revenir après ça ».

A Rezé, salle sportive de la Trocardière
Le dimanche 21 février 2016 à 20h00
HBC Nantes - Team Tvis Holstebro : 32 - 23 (Mi-temps : 17-9)
4.250 spectateurs
Arbitres :
MM. Marek BARANOWSKI & Bogdan LEMANOWCIZ (Pologne)
Délégué :
M. Tonio HUELIN (Espagne)

Nantes
Gardiens : Schulz (19 arrêts), Skof.
Joueurs de champ : Rivera Folch (7), Entrerrios (3), Salinas (3), Camarero (2), Balaguer (3), Claire (2), Lagarde (1), Bundalo (1), Gharbi (4), Nyateu (1), Ivic (5), Feliho, Vergely, Komogorov.
Entraîneur : Anti.

Holstebro
Gardiens
: Gade (10 arrêts), Hansen (1 arrêt).
Joueurs de champ : Wiesmach Larsen (7), Balling Christensen (5), Bitsch, Larholm (5), Magnússon, Nielsen (1), Sorensen (2), Bramming, Sidelmann (1), Sveinsson, Karlsson (2), Oechsler.
Entraîneur : Westerholm.

© Davy Bodiguel
Partager
Identification nécessaire pour ajouter une réaction
Qui sommes nous | Mentions légales | Devenir annonceur
(C) Copyright 1999-2012 EURL 2ICS - Tous droits réservés.
joueurs | équipe | actualités

La LBE en Live
avec Handvision

la D2F en Live avec Handvision