mèl :
passe :
s'abonner | oubli de passe
spécifiez l'adresse concernée
mèl :
retour
cliquez pour revenir
Besançon en play-offs, Nice en sursis
Besançon en play-offs, Nice en sursis
28 Février 2016 | France > LBE

Résumé de la 17° Journée de LFH. 
Les Bisontines ont remporté leur « finale » face aux Azuréennes (29-26) et, dès leur remontée en élite, s'assurent une place en play-offs. Nice regardera fébrilement le match entre Toulon et Nantes : si les Nantaises gagnent, ces dernières passeront en quarts.

C'était « le match le plus important de l'année », selon Alizée Frécon, et les Franc-Comtoises ne sont pas passées à côté. Face à Nice, adversaire direct pour la qualification, Besançon a livré un match courageux, un gros combat dont il est sorti vainqueur (29-26) après avoir dominé toute la seconde période. Champion de France de D2 la saison passée, l'ESBF est déjà la très bonne surprise de LFH cette année, avec un bilan plus qu'honorable (8 victoires, 7 défaites avant un dernier match à Metz), illustration d'une progression quasiment constante cette saison.

Cela s'est confirmé, samedi, face aux Niçoises, pour beaucoup rompues aux joutes internationales (Lacrabère, Darleux, Hornyak, Rocha...). Sauf que le collectif de Sébastien Gardillou n'a pas répondu présent dans ce match crucial. Bien revenu au coeur de la première période et même passé devant (de 8-5 à 8-9, 23e), l'OGCN a de nouveau lâché avant le repos. Symbole de l'état d'esprit différent des deux équipes : Alexandra Lacrabère s'arrachait pour marquer le -2 à même pas dix secondes de la fin... Besançon jouait vite l'engagement et Chloé Bouquet, étrangement seule face à une défense qui n'avait pas replié, obtenait un pénalty sur le buzzer, converti par Dupuis (13-10 au repos). Les locales mettaient la même envie après le repos quand, en face, Lacrabère était un peu trop seule (11/19). Et malgré les deux temps-morts de Sébastien Gardillou, Nice faiblissait (16-11 puis 23-17, 50e), ne réussissant plus à se rapprocher à moins de trois buts, la faute, aussi, à une bonne Muñoz dans les cages (12 arrêts). « Ça n’a pas marché depuis le début, on n’a montré aucune attitude positive, pestait l’arrière internationale au micro de beIN Sports. On a été passives tout le match, on n’a pas été à la hauteur et on mérite notre défaite. Elles ont été meilleures que nous au niveau de l’attitude. »

Il n’y a rien à redire là-dessus. Alizée Frécon, revenue en quatrième vitesse d’une blessure à l’épaule et qui n’a pas hésité, comme à son habitude, à se jeter dans le moindre intervalle, en est la preuve. « On savait que ce serait engagé, on a serré les dents », disait-elle. « Ça s’est mieux passé que ce que j’espérais, poursuit Raphaëlle Tervel. Les filles ont livré un match énorme, avec leur cœur, leurs tripes. C’est vraiment la victoire d’une équipe, tout le monde a apporté sa qualité, son petit plus. » Et ce collectif ne connaît pas sa limite. Avec un quart de finale qui se profile face à Issy-Paris ou Nîmes, tout restera très ouvert pour Marine Dupuis (5 buts) et ses coéquipières.

Pour Nice, c’est bien en play-down que la saison pourrait se poursuivre, ce qui serait une énorme déception au regard de la qualité individuelle de ce groupe. Désormais, les Azuréennes n’ont plus leur destin en main. Si Nantes gagne à Toulon (8e) samedi prochain, exit les play-offs, que joueront les Nantaises. Tout autre résultat et l’OGCN jouera, pour la deuxième année de suite, les quarts de finale.

Elles auraient même pu être éliminées dès ce week-end, puisque le NLA a sérieusement bougé Metz (22-24). Après une première période très accrochée (12-12), les Ligériennes ont réussi à prendre deux buts d’avance par Escribano (20-18, 49e). Mais la défense messine a resserré les rangs et Ana Gros a fait le travail en attaque (6 buts) pour arracher un succès compliqué qui lui garantit néanmoins la première place, donc une possible finale retour à domicile. C’est bien là l’essentiel pour les Lorraines, toujours invaincues sous les ordres d’Emmanuel Mayonnade avant de recevoir Besançon pour un dernier match sans enjeu.

Vendredi, Dijon et Toulon avaient offert un beau duel entre deux équipes jeunes, où deux gardiennes en devenir, Léna Le Borgne (20 ans, 12 arrêts) et Léa Serdarevic (20 ans, 17 arrêts dt 1 pen, photo ci-dessous), ont fait le spectacle. Derrière au score pendant quasiment tout le match, les Bourguignonnes n’ont jamais baissé les bras sans jamais recoller à moins de deux buts en fin de match. Elles sont assurées de terminer à la 9e place au moment de jouer un dernier match de saison régulière, à Issy-Paris. Toulon enfilera de son côté sa tenue d’arbitre, face à Nantes, qui viendra chercher sa qualif dans le Var.

Le point sur la 6e place :
- Si Nantes gagne à Toulon : Nantes qualifié en play-offs
- Si Nantes et Toulon font match nul : Nice qualifié en play-offs
- Si Nantes perd à Toulon : Nice qualifié en play-offs

*****************************

ES BESANCON FEMININ - OGC NICE COTE D'AZUR HANDBALL

29 - 26 (Mi-temps : 13-10)
Statistiques du match

Arbitres / Délégué (D) :
DENTZ THIERRY
REIBEL DENIS
Date et Heure :
Le 27/02/2016 à 15:15:00
Lieu :
Palais des Sports
42 avenue Léo Lagrange
BESANCON

*****************************

NANTES LOIRE ATLANTIQUE HB - METZ HANDBALL

22 - 24 (Mi-temps : 12-12)
Statistiques du match

Arbitres / Délégué (D) :
BLANCHET DAMIEN
FITOUSSI MICKAEL
Date et Heure :
Le 27/02/2016 à 20:30:00
Lieu :
LE VIGNEAU
BD SALAVADOR ALLIENDE
ST HERBLAIN

*****************************

CERCLE DIJON BOURGOGNE 21 - TOULON/SAINT-CYR VAR HANDBALL

25 - 27 (Mi-temps : 17-18)
Statistiques du match

Arbitres / Délégué (D) :
PARADIS ANNE-LAURE
TOURNANT ELODIE
Date et Heure :
Le 26/02/2016 à 20:00:00
Lieu :
Jean-Michel Geoffroy
17 , rue Léon Mauris
DIJON

*****************************

A venir, mercredi :

FLEURY LOIRET HANDBALL - ISSY PARIS HAND

Date et Heure :
Le 02/03/2016 à 20:00:00
Lieu :
Gymnase Albert Auger
8 , rue Pablo Picasso
FLEURY LES AUBRAIS

*****************************

© Pierre Menjot
Partager
Identification nécessaire pour ajouter une réaction
Qui sommes nous | Mentions légales | Devenir annonceur
(C) Copyright 1999-2012 EURL 2ICS - Tous droits réservés.
joueurs | équipe | actualités

La LBE en Live
avec Handvision

la D2F en Live avec Handvision