mèl :
passe :
s'abonner | oubli de passe
spécifiez l'adresse concernée
mèl :
retour
cliquez pour revenir
EHF : St-Raphaël rejoint Chambéry en quart
EHF : St-Raphaël rejoint Chambéry en quart
28 Mars 2016 | Europe

Il lui fallait une victoire... et St-Raphaël l'a fait ! A Minsk son concurrent direct, le club Varois l'emporte aux forceps et se qualifie pour les quarts de finale de la Coupe EHF. Triplé historique dans le camp Français, le SRVHB rejoint Chambéry, invaincu en phase de groupe après un match nul face à Bucarest. Reste à connaître le tirage au sort qui aura lieu ce mardi à Vienne.

St-Raphael réussit enfin sa fin de match
Pour intégrer les quarts de la finale de la compétition, St-Raphael n’avait pas d’autre alternative que de s’imposer dans la capitale Biélorusse. Déterminé à vaincre… dès le coup d’envoi, le collectif Varois peut compter sur Mihai Popescu pour donner l’impulsion : premières parades rassurantes du portier Roumain, St-Raphael prend ainsi la tête des opérations (1-4, 5’). Une initiative qui ne plaît pas du tout à l’équipe locale, le SKA Minsk se réveille… et malgré les exclusions précoces de Karalek, l'équipe Slave parvient à se porter en tête en tableau d’affichage (9-8, 15’). 17 buts inscrits dans le premier quart d’heure, St-Raphael sait qu’il devra être à la hauteur face au gardien adverse s’il veut s’imposer. Arnor Atlason et Alexander Lynggaard (respectivement 4 et 9 buts personnels dans ce match) s’emploient donc sur chacune de leurs tentatives… et ça marche ! Le SRVHB reprend l’ascendant en fin de première période (9-12, 19’). Le long chassé-croisé ne fait alors que commencer entre les deux adversaires : Ivan Brouka porte son équipe avant la pause et inscrit le but de l’égalisation peu avant de rentrer aux vestiaires (17-17, 30’).

Score de parité… c’est aussi le cas durant toute la seconde période : jamais St-Raphael ne parviendra à se mettre à l’abri. La faute d’abord à ces Biélorusses velléitaires, jamais battus à l’image de la réussite diabolique aux tirs de Kulesh (21-21, 35’). Les 2.300 supporters du SKA donnent de la voix pour déstabiliser le bloc Varois… mais les Raphaelois tiennent toujours le cap et font preuve d’un sang-froid déterminant. Et si Viachaslau Saldatsenka ravive la ferveur locale au prix de quelques jolies parades (l’international Biélorusse détient notamment le meilleur pourcentage d’arrêts en phase de poule EHF), il trouve en Micha Djukanovic un adversaire à sa hauteur (27-27, 51’). On sent le SVRHB capable de faire le coup de rein nécessaire… mais à chaque fois Minsk l’inquiète en revenant à -1. Et c’est une nouvelle fois Alexander Lynggaard qui prend les choses en mains, deux buts précieux du pivot Danois dans le final font alors pencher la balance (29-31, 55’). St-Raphael ne tremble plus dans les dernières minutes et Adrien Di Panda marque le 33ème et dernier but de son équipe, un missile longue distance qui fait définitivement la différence. Une dernière minute de jeu appliquée à garder précieusement la balle et les Varois peuvent exulter au coup de sifflet final…L’équipe Azuréenne atteint ainsi les quarts de finale de la Coupe d’Europe. Un bonheur amplement mérité pour les hommes du président Krakowski.

A Minsk, Sport Palace Uruchje
Le dimanche 27 mars 2016 à 19h00
SKA Minsk - St-Raphaël Var Handball : 31 - 33 (Mi-temps : 17-17)
2.300 spectateurs
Arbitres :
MM. Sasa PANDZIC & Boris SATORDZIJA (Bosnie-Herzégovine)
Délégué :
M. Tamaz TEVZADZE (Géorgie)

SKA Minsk
Gardiens
: Saldatsenka, Padasinau.
Joueurs de champ : Bachko (3/4), Brouka (8/10), Vailupau (6/9), Padshyvalau (0/1), Karvatski (2/4), Kulesh (8/10), Gayduchenko (1/2), Khadkevich, Patsykailik, Karalek (3/5), Bokhan, Yurynok, Krytski, Shynkel.
Entraîneur : Mironovic.

St-Raphaël
Gardiens
: Djukanovic, Popescu.
Joueurs de champ : Caucheteux (5/8), Jurka (1/3), Lynggaard (9/11), Abily (3/5), Simicu (7/10), Atlason (4/6), Krantz (1/2), Stehlik (0/1), Vigneron, Di Panda (3/7), Hmam, Djeric, Garain (0/1), Krakowski.
Entraîneur : Da Silva.

   Groupe C - EHF Cup    Pts    G    N    P    G-A
  1.   Bjerringbro-Silk.   9 points    4    1    1    +13
  2.   St-Raphaël   7 points    3    1    2        0
  3.   SKA Minsk   4 points    2    0    4     -11
  4.   Winterthur   4 points    1    2    3       -2

*****************************

Les Chambériens tiennent à leur invincibilité
Assuré de terminer en tête de son groupe et d’accéder en quart de finale, Chambéry a accroché le point du match nul et ainsi clôturé un excellent parcours en phase de poule. Certes, l’adversité dans ce groupe D n’était pas exceptionnelle et le CSM Bucarest sûrement pas un rival insurmontable… il a tout de même posé de gros problèmes à une attaque Chambérienne sans cesse sur le reculoir. La preuve en fin de première mi-temps lorsque l’équipe Savoyarde peine à trouver le chemin des filets : le Phare a beau pousser ses protégés, c’est l’équipe Roumaine qui prend la main (8-10, 24’) sous l’impulsion de son buteur Espagnol Javier Humet (9 buts dans ce match). A cet instant, l’arrière-garde locale remet de l’ordre dans ses affaires et le CSH recolle au tableau d’affichage… pour se donner un petit avantage à la pause (12-11, 30'). Rassurés, les fidèles du Phare s’attendent à une prise de pouvoir Chambérienne en début de seconde mi-temps : Radivoje Ristanovic se distingue alors dans la cage… et Melvyn Richardson confirme un léger mieux dans le secteur offensif Chambérien (17-15, 39’). Impression vite balayée par un CSM Bucarest qui ne lâche rien… à l’image d’un gardien Roumain qui ne cessera de poser des problèmes aux tireurs du CSH. Dès lors, la seconde période livre un suspense de toute beauté : Bucarest s’en remet à son trio offensif Humet – Milosevic – Negru (20 buts à eux trois) pour prendre l’avantage au score (19-21, 48’). Sur la corde raide dans le dernier quart d’heure, Chambéry plie… mais ne rompt pas et Timothey N’Guessan permet enfin à son équipe d’égaliser à la 58ème minute. Au relais de Ristanovic, Yann Genty effectue une parade déterminante, celle qui pourrait permettre au CSH d’arracher la victoire… mais Bucarest tient son match nul. Malgré ses tentatives, Humet ne sera pas le bourreau des Chambériens… et les deux équipes se quittent sur un match nul somme toute logique. Invincibilité toujours de mise lorsqu'il s'agit de faire le classement final de ce groupe D, le CSH attend désormais le nom de son futur adversaire : rendez-vous ce mardi à Vienne pour le tirage au sort.

A Chambéry, Le Phare
Le dimanche 27 mars 2016 à 17h00
Chambéry Savoie Handball - CSM Bucarest : 23 - 23 (Mi-temps : 12-11)
3.249 spectateurs
Arbitres :
MM. Ferenc BONIFERT & Viktor OLAH (Hongrie)
Délégué :
M. Cornelius WIEDBRANDS (Pays-Bas)

Chambéry
Gardiens
: Genty, Ristanovic.
Joueurs de champ : Bicanic (6/10), N'Guessan (4/7), Basic (4/5), Richardson (3/4), Panic, Detrez (1/1), Matulic (2/5), Paturel (2/2), Marescot, Feutrier (0/1), Gille, Tritta (1/2), Traoré, Paty.
Entraîneur : Obrvan.

CSM Bucarest
Gardiens
: Iancu, Blazevic.
Joueurs de champ : Humet Gaminde (9/18), Milosevic (6/9), Marijanac (1/2), Negru (5/5), Novanc (1/1), Rapciuga, Rotaru (1/1), Militaru, Stavrositu (0/1), Stamate, Mojsovski, Constantinescu, Kostadinovic, Ungureanu.
Entraîneur : Isakovic & Shundovski.

   Groupe D - EHF Cup    Pts    G    N    P    G-A
  1.   Chambéry  10 points    4    2    0    +20
  2.   Ystads    7 points    3    1    2       -8
  3.   CSM Bucarest    5 points    1    3    2       -4
  4.   Anaitasuna    2 points    1    0    5       -8

Trois équipes Françaises en quart de finale, une réussite historique !
Le tirage au sort ce mardi à Vienne désignera les trois quarts de finale de cet EHF Cup : rappelons que le HBC Nantes était automatiquement qualifié pour le final four qu’il organise les 14 et 15 mai prochains s’il se hissait en première position ou parmi les meilleurs seconds… chose faite par le « H » ce dimanche au Danemark, le collectif de Thierry Anti pointe en tête du groupe B au moment du décompte final. Reste alors à connaître le sort réservé aux quarts de finaliste : Chambéry, leader du groupe D, se trouve dans le pot 1 au même titre que les autres leaders, Magdebourg et Bjerringbro-Silkeborg. Dans le pot 2, St-Raphael est accompagné des Espagnols de Granollers et des Allemands de Göppingen. Il est donc tout à fait possible que Chambériens et Raphaelois se retrouvent en quart de finale de la compétition. Réponse ce mardi en Autriche.

© Davy Bodiguel
Partager
Identification nécessaire pour ajouter une réaction
Qui sommes nous | Mentions légales | Devenir annonceur
(C) Copyright 1999-2012 EURL 2ICS - Tous droits réservés.
joueurs | équipe | actualités