mèl :
passe :
s'abonner | oubli de passe
spécifiez l'adresse concernée
mèl :
retour
cliquez pour revenir
EHF : Nantes participera bien à "son" final four
EHF : Nantes participera bien à "son" final four
27 Mars 2016 | Europe

Nantes a tenu à décrocher la victoire à Holstebro et au final obtenir la première place de son groupe. Sans être exceptionnelle dans le jeu, la formation de Thierry Anti valide ainsi son ticket pour le dernier carré de l'EHF Cup... un final-four que le club Ligérien organisera mi-mai.

Il ne fallait pas perdre par plus de quatorze buts d’écart face à un Holstebro certes invaincu dans sa Grakjaer Arena mais qui encaisse plus de trente buts de moyenne en Coupe d’Europe. Autant dire que la qualification Nantaise était pratiquement acquise avant le coup d’envoi… Encore fallait-il montrer le sérieux adéquat pour éviter l’improbable catastrophe. Malgré l’hécatombe de blessures (Schulz, Derot, Feliho, Claire puis dernièrement Rodrigo Salinas victime cette semaine d’une entorse à la cheville), le HBC Nantes a été fidèle à son rendez-vous Danois. Un danger relatif que le « H » aborde sereinement (4-4, 7’). Il profite d’une défense hermétique en première période pour tailler la route. Un 3-0 annonciateur du bon comportement des Violets dans le premier acte, le « H » peut compter sur Gorazd Skof pour repousser de timides assauts locaux. L’attaque Nantaise se montre appliquée aux tirs : à l’image des inspirations de Vitaly Komorogorov et Mahmoud Gharbi, le club visiteur porte son avantage à +6 à la 23ème minute. Le maigre public Scandinave grogne quelque peu au vu de la fragilité de ses protégés. Même s’il se révolte en toute fin de première période, Holstebro bafouille son handball… du pain béni pour ces Nantais ultra-dominateurs et logiquement récompensés à la pause (10-13, 30’).

Piqué au vif par un premier acte manqué, Holstebro réagit vite au retour des vestiaires. Un mordant retrouvé au sein de l’attaque locale : véritable poison pour la défense Nantaise, Egill Magnusson trompe à de nombreuses reprises l’infortuné Skof et la formation Nordique sonne définitivement la charge au début de la seconde mi-temps (14-15, 38’). A cet instant-là, Nantes marque un temps faible inquiétant… flottement palpable dans une défense aplatie et apathique, le HBCN encaisse alors un 5-1 au tableau d’affichage. Un secteur offensif en difficulté à l'image de Florian Delecroix, peu en verve en dépit d’un temps de jeu conséquent. Les attaquants Nantais montrent moins de vivacité et d’application dans leurs enclenchements. Passablement agacé par la passivité de ses défenseurs, Gorazd Skof le fait savoir haut et fort. En face, Magnus Bramming est dans tous les bons coups… balle de contre pour Holstebro qui prend logiquement l’avantage à la 42ème minute.

KOMOGOROV… UN RUSSE MIS SUR ORBITE

Sachant à cet instant que sa qualification est acquise, le « H » est-il en train de gérer ses efforts ? Non, car Nicolas Tournat et consorts veulent absolument arracher la victoire en terre Danoise. Et ils le montrent en relevant la tête peu avant l’entrée dans le dernier quart d’heure : sur sa lancée d’une prestation étincelante face au PSG (9 buts), Vitaly Komogorov regonfle le moral Nantais. Les nombreuses réalisations (neuf au total) de l’arrière Russe font un bien fou et le « H » se remet même à croire à la victoire. Thierry Anti aura eu il y a quelques jours une franche explication avec une recrue jusque-là timorée, Komogorov a compris le message et a ainsi prouvé qu’il avait sa place dans le groupe.

Preuve du renouveau des Violets, David Balaguer chipe une balle, traverse le terrain et marque la balle du +2 : revoilà Nantes dans la partie. Neuf minutes à jouer et toujours un score de parité (22-22). Vitaly Komogorov encore lui fait sensation dans le money-time : du sang-froid dans les veines de ce Russe décidément métamorphosé. Dès lors, Nantes ne lâche plus sa proie : dix dernières minutes menées avec beaucoup d’aplomb. Le « H » est à l’attaque et Romain Lagarde prend le relais de son coéquipier. A tout juste 19 ans, l’ex-Lanestérien se fraye un chemin dans la défense adverse pour inscrire le but décisif. Un petit but qui suffit au bonheur Ligérien : Nantes accroche sa 5ème victoire en six rencontres dans ce groupe B. Une belle moisson qui atteste de la montée en puissance du club de Loire-Atlantique sur la scène Européenne. Le voici qualifié pour le dernier carré : le final-four se jouera donc à la Trocardière les 14 et 15 mai prochains… avec un HBC Nantes qui cette fois-ci aura une sérieuse chance de victoire finale.

A Holstebro, Gräkjaer Arena
Le dimanche 27 mars 2016 à 15h00
Team Tvis Holstebro - HBC Nantes : 27 - 28 (Mi-temps : 10-13)
918 spectateurs
Arbitres :
MM. Kursad ERDOGAN & Ibrahim ÖZDENIZ (Turquie)
Délégué :
M. Per-Morten SODAL (Norvège)

Holstebro
Gardiens
: Gade, Hansen.
Joueurs de champ : Magnússon (8/12), Wiesmach Larsen (7/10), Balling (1/4), Karlsson (0/1), Nielsen (2/3), Madsen (0/1), Bitsch, Bramming (5/8), Sidelmann (1/1), Birkefeldt (1/6), Blazejewicz (0/1), Oechsler (1/3), Thogersen (1/1).
Entraîneur : Westerholm.

Nantes
Gardiens : Skof, Salmon.
Joueurs de champ : Komogorov (9/12), Rivera Folch (6/7), Balaguer (2/2), Entrerrios (1/2), Camarero (1/6), Delecroix (0/4), Lagarde (3/4), Bundalo, Nyateu (1/2), Gharbi (1/1), Ivic (2/5), Tournat (2/3).
Entraîneur : Anti.

   Groupe B - EHF Cup    Pts    G    N    P    G-A
  1.   Nantes   10 points    5    0    1    +25
  2.   Göppingen     8 points    4    0    2    +37
  3.   Holstebro     6 points    3    0    3     -13
  4.   OCI Lions     0 point    0    0    6     -49

© Davy Bodiguel
Partager
Identification nécessaire pour ajouter une réaction
Qui sommes nous | Mentions légales | Devenir annonceur
(C) Copyright 1999-2012 EURL 2ICS - Tous droits réservés.
joueurs | équipe | actualités