mèl :
passe :
s'abonner | oubli de passe
spécifiez l'adresse concernée
mèl :
retour
cliquez pour revenir
Montpellier perd un point important face à Chambéry
Montpellier perd un point important face à Chambéry
21 Avril 2016 | France > LSL

En allant arracher le nul à Montpellier, Chambéry réalise la bonne opération de la soirée. La défaite des Héraultais bénéficie aussi à Nantes qui se détache après son pénible succès face à Aix. Chartres abandonne la lanterne rouge à Tremblay qui ne jouait pas. 

par Yves MICHEL

On était bien loin de la correction infligée par Montpellier à Chambéry (25-35) en octobre dernier. A l'occasion du match retour dans l'Hérault, les Savoyards avaient certes prévu de limiter la casse mais aussi réaliser une bonne prestation. Surtout avant d'aborder leur quart de finale aller de coupe EHF, dimanche en déplacement à St Raphaël. Ils y sont parvenus de belle manière profitant aussi, des nombreuses absences dans l'effectif montpelliérain. Après avoir été mis en échec pendant les 20 premières minutes par un Vincent Gérard des grands soirs (10 arrêts lors de cette entame), Chambéry a recollé au score et est même passé devant (9-10 à la 27ème) avant qu'un ultime pénalty de Michaël Guigou ne vienne donner un court avantage au MHB avant de rentrer au vestiaire (11-10). Le rythme à la reprise était plus soutenu, les duels plus intenses, Montpellier commettait quelques fautes dont profitait notamment à 7 mètres un Melvynn Richardson (notre photo de tête) qui va également trouver les bonnes trajectoires depuis sa base arrière (11/12 dont 5/5 au pénalty). Dans le 1er quart d'heure de ce 2ème acte, il sera inscrit autant de buts qu'en 1ère période (22-20 à la 47ème). Montpellier semblait avoir fait le break mais la demi-stricte sur Richardson n'avait pas les effets escomptés. Un arrêt de Ristanovic face à Guigou à 7 mètres, un mauvais changement sur le banc montpelliérain alors que l'équipe était déjà en infériorité numérique, vont remettre les Savoyards sur les rails (25-25 à 2' du terme). Les hommes de Canayer ne parviendront pas à faire la différence et devront se contenter de la parité (27-27). C'est le 7ème point qu'ils perdent à domicile, peut-être celui de trop, celui qui pourrait leur être préjudiciable pour la suite. Même si le MHB a prouvé par le passé ses immenses ressources et sa faculté à retourner les situations les plus inextricables. « On n'a pas fait un mauvais match, tempère Patrice CanayerLes Slovènes sont très fatigués, ils ont eu du mal à tenir. Dragan Gajic avait un peu fièvre, Matej Gaber avait mal à la main. Depuis l'histoire des deux points, on essaie de prendre les matches les uns après les autres mais on est vraiment juste au niveau des rotations. Jure Dolenec s'est pris un genou sur la tête et a dû sortir pour se faire soigner, pendant le money time, cela nous a perturbé. Je ne vais pas avoir le sourire béat. En première mi-temps, on a manqué par moments de mental, d'énergie. Je suis déçu par la force dégagée, de ce manque de pugnacité. » Montpellier a désormais deux semaines pour préparer la réception de Tremblay.



Le nul du MHB à domicile fait les affaires de... St Raphaël et de Nantes, qui se sont imposés à la maison. Pour les Nantais, rien n'a été facile face à Aix et même si Cyril Dumoulin arrivé la veille de Toulouse a pu être aligné par intermittence (il a même arrêté un pénalty), c'est Matias Schulz qui a fait l'essentiel du boulot dans les cages. Le portier argentin (qui a stoppé lui aussi un 7m de Saubich) a permis à son équipe de bien négocier les dernières minutes au moment où les Provençaux avaient grignoté leur retard (28-27 à la 58ème). Le "H" qui a eu très chaud (29-28) conclue son mois d'avril sur un 3ème succès d'affilée. Les partenaires de Valero Rivera (notre photo) qui sont qualifiés pour le Final Four de la Coupe EHF, consolident leur 3ème place au classement avec un point d'avance et une différence de buts supérieure par rapport à Montpellier.   

Ils sont juste derrière St Raphaël qui a du transpirer un peu plus en fin de rencontre pour se sortir des griffes de Créteil. Douze minutes avaient pourtant suffi aux Varois pour faire le break (8-5) mais jamais l'adversaire cristolien n'a baissé les bras et est parvenu à rester au contact du score. Notamment en fin de 1ère période où largement distancés (16-11), ils ont su mettre à profit les pertes de balle des locaux et compter sur la prestation de leur gardien. Mate Sunjic s'est également brillamment illustré en seconde période. C'est en partie grâce à ses parades que ses partenaires parviendront à monter les ballons et combler leur retard (23-23 à la 45ème). Les deux formations vont longtemps se neutraliser avant que St Raphaël bénéficie enfin de quelques arrêts de Popescu et des maladresses adverses (32-29).

La soirée a été également profitable à Dunkerque qui s'est imposé face à Toulouse (26-24) malgré encore de trop nombreux échecs aux tirs, sur les jets de 7 mètres ou encore à l’aile. Ce dont les partenaires de Wesley Pardin ballotés jusqu'en début de 2ème mi-temps (20-16 à la 40ème), auraient pu profiter. En 3 minutes, ils vont passer un 0-3 qui aurait pu faire douter les Nordistes. C'est à ce moment-là qu'Alexandre Demaille s'est signalé dans ses cages et a sorti de gros arrêts. Toulouse ne va plus marquer pendant 12' (25-21 à la 55ème). Et malgré un sursaut dans le money-time va s'incliner pour la 2ème fois... à l'extérieur en une semaine (26-24).

Pour la 1ère fois de la saison, Chartres a quitté la dernière place au classement. Grâce à son succès face à Ivry (30-25) mais également parce que Tremblay ne jouait pas, son match contre Paris étant reporté au 7 mai. Les Euréliens qui mathématiquement ne sont pas encore relégués, terminent ce championnat en ne baissant pas les bras. Pour Ivry qui aura fait le minimum syndical cette saison, il est temps que tout se termine. Si possible en restant parmi l’élite. Dans quinze jours, le déplacement des partenaires de François Xavier Chapon à Aix vaudra le détour.

La 22ème journée se poursuit ce jeudi à 20h45 avec la confrontation entre Nîmes et Cesson.


                                   Théo Derot et les Nantais s'incrustent sur le podium

ce qu'il reste à jouer du 2ème au 7ème

23

Dunkerque-Nantes

Montpellier-Tremblay

Chambéry-St Raphaël

Créteil-Chartres

24

PSG-Montpellier

Nantes-Cesson

Tremblay-Créteil

St Raphaël-Dunkerque

25

Aix-Montpellier

Créteil-PSG

Chambéry-Tremblay

Dunkerque-Ivry

Nantes-St Raphaël

26

Montpellier-Dunkerque

Nantes-Nîmes

Ivry-Créteil

St Raphaël-Cesson

Chartres-Chambéry


                                 malgré les 7 buts de J. Fernandez, Aix ne s'est pas imposé à Nantes


MONTPELLIER HANDBALL - CHAMBERY SAVOIE     27-27  (MT: 11-10)

Statistiques du match

*****************************

HBC NANTESPAYS AIX UC                                   29-28  (MT: 15-12)

Statistiques du match

*****************************

SAINT RAPHAEL VHBUS CRETEIL                       32-29  (MT: 16-13)

Statistiques du match

*****************************

DUNKERQUE HGLFENIX TOULOUSE                   26-24  (MT: 14-11)

Statistiques du match

*****************************

CHARTRES MH28 - US IVRY HANDBALL                30-25  (MT: 14-13)

Statistiques du match

© Yves Michel
Partager
Identification nécessaire pour ajouter une réaction
Qui sommes nous | Mentions légales | Devenir annonceur
(C) Copyright 1999-2012 EURL 2ICS - Tous droits réservés.
joueurs | équipe | actualités