mèl :
passe :
s'abonner | oubli de passe
spécifiez l'adresse concernée
mèl :
retour
cliquez pour revenir
LDC : En pros et au petit trot
LDC : En pros et au petit trot
23 Avril 2016 | Europe > Champion's League

Les Parisiens ont un pied et quelques orteils à Cologne car en s’imposant largement 28-20 à Zagreb, on voit mal maintenant les champions de Croatie capables de renverser la vapeur dimanche prochain à Carpentier. Même si Paris a connu un gros coup de mou dans le premier quart d’heure de la seconde période, la fin du match a été, elle, totalement maîtrisée et cinglante pour un Zagreb bouilli, cramé.

On ne saura jamais ce qu’il serait advenu après la 43° minute alors que Zagreb avait recollé au score à 18 partout et qu’Antonio Kovacevic filait vers le but avant que Nikola Karabatic ne lui vole dans les mains cette balle de but avec un retour venu de nulle part pour ensuite remettre Paris devant sur un tir plein d’autorité dans la foulée. A cet instant, on avait un peu oublié une première période de bonne facture ou sans s’affoler et surtout en ne cherchant pas à mettre trop de rythme pour ne pas voir la bande de Veselin Vujovic prendre feu comme lors du 8° gagné face au Rhein Neckar Löwen, Paris avait parfaitement géré le début de match. Mikkel Hansen faisait parler son bras magique, Nikola Karabatic en rajoutait une couche dès qu’il pouvait et Igor Vori était quasi parfait au relais d’un Luka Karabatic resté sur le banc avec un genou un peu en vrac. Tout cela avec un bloc défensif qui faisait le plus souvent le boulot face aux tentatives des Pavlovic, Horvat (passé sur la base arrière) ou Kontrec en pivot. Car si Paris devait se passer de Xavier Barachet mais aussi de Luka Karabatic, côté Zagreb on était limite en dépôt de bilan sur la base arrière. Stepancic, Sebetic, Vukic, Obranovic manquaient à l’appel et cela faisait mal pour arriver à avoir l’impact suffisant pour déstabiliser le bloc parisien.

Malgré un dernier but de Mikkel Hansen refusé pour cause de chrono dépassé (enfin pas celui affiché…) Paris repartait aux vestiaires avec un +3 qui était solide et surtout avec le sentiment que Zagreb n’avait pas les armes pour vraiment faire douter le PSG. On se trompait gravement, la reprise allait se jouer sur un tout autre mode et Paris allait être à deux doigts de chavirer du côté obscur. Noka Serdarusic a tendance à fustiger les sautes d’humeur de son équipe, et bien là il avait de quoi être bien en rogne. Plus de courses vers le but sans ballon, tout le monde porte la balle, tente son petit truc personnel ou lâche la balle bien trop vite pour des solutions inexistantes. Comme en face, les Vujic, Pavlovic et autre Mandalinic prenaient feu tour à tour face à Thierry Omeyer, le +3 partait en fumée et on retrouvait tout ce beau monde les yeux dans les yeux à 18 partout. Là, Paris et notamment Nikola Karabatic allait enfin décider de stopper la plaisanterie et 17 minute + tard avec un 10-2 sur la fin de match, les choses étaient plus que bien engagées pour le voyage à Cologne. Thierry Omeyer avait fermé la baraque rouge et noire à double tour. Mikkel Hansen avait relancé son bras vers un titre de meilleur buteur de la Champion’s League et Onufriyenko se relançait après une première période brillante et un début de seconde douteuse. Les Croates étaient à la corde, incapables de pourvoir résister à l’accélération initiée par Nikola Karabatic et superbement conclue par un Luc Abalo impressionnant de facilité dans ses courses vers le but et ses tirs. Stevanovic allait revenir dans les buts au relais d’un Ivic éteint, mais il n’allait pas faire mieux qu’en début de match et Paris pouvait sortir d’une Zagreb Arena devenue aphone avec le sentiment du vrai bon boulot bien fait aussi bien tactiquement que physiquement.


Gérer la facilité qu’ont les Croates à s’enflammer si on leur donne l’occasion de le faire. Ne pas paniquer quand plus rien ou pas grand-chose ne fonctionne et enfin être capables de mettre une vraie accélération en fin de match pour tuer tout suspens, on avait déjà vu des français le faire, c’était en 2009 pour un titre mondial. Le Paris SG Handball n’en est pas encore là, mais en tout cas on ne voit pas comment il ne pourrait pas faire partie de la fête à Cologne dans 4 semaines.

A Zagreb, Zagreb Arena
Le samedi 23 avril 2016 à 20h30
Quart de finale aller de la Champion's League
HC Prvo Zagreb - Paris Saint-Germain Handball : 20 - 28 (Mi-temps : 13-16)
15 000 spectateurs

Arbitres :
MM Evgeny Zotin et Nikolay Volodkov (Russie)

Evolution du score : 2-4 5°, 4-7 10°, 5-10 15°, 9-12 20°, 11-15 25°, 13-16 MT - 15-16 35°, 17-18 40°, 18-21 45°, 19-23 50°, 20-25 55°, 20-28 FT.

La réaction de...

"Noka" Serdarusic (entraîneur du PSG). « Je suis plus satisfait du résultat que du jeu produit. Nous savions que ce serait difficile et en début de 2ème mi-temps, nous avons été assez pauvres en défense et cela a été désastreux pour le score. Nous aurions pu faire la différence à ce moment-là. Zagreb a payé ses efforts par la suite et cela nous a aidés. »

Igor Vori (pivot du PSG) « Nous venions à Zagreb en connaissance de cause en sachant que nous affrontions une équipe forte pour qui nous avions beaucoup de respect. Nous avons bien répondu à leur agressivité. Nous avons eu un passage à vide l’espace de dix minutes mais nous nous sommes ressaisis et nous avons pu largement l’emporter. Zagreb ne viendra pas à Paris en agitant le drapeau blanc. Ils vont tout faire pour tenter de nous surprendre mais de notre côté, nous ferons tout pour ne pas les laisser faire.»

Zagreb - Paris 20-28
Chp. L. M. 2015-2016, 23 Avril 2016,
ZagrebZagreb
JoueursTcPeTtPdInBp2mnRgeButEva
S.VUJIC4/70/04/700100410
A.KOVACEVIC3/40/03/40010037
T.KONTREC2/20/02/20001024
S.MANDALINIC4/80/04/80031044
S.SABLJIC1/10/01/10000013
Z.HORVAT2/61/23/80011032
D.MARKOVIC0/00/00/00000000
D.PAVLOVIC2/30/02/30021020
L.RAKOVIC0/10/00/10000000
L.SPREM0/00/00/00000000
J.VALCIC1/30/01/3002001-1
V.MARKOSKI0/00/00/0000100-2
L.SUSNJA0/00/00/0001000-2
T.VALCIC0/00/00/0000100-2
Total19/351/220/370011602023
GardiensAcApArrPdInBp2mnRgeButEva
F.IVIC6/190/06/190000002
I.STEVANOVIC1/150/11/16000000-12
Total7/340/17/350011602013
ParisParis
JoueursTcPeTtPdInBp2mnRgeButEva
M.HANSEN8/121/19/1300100925
N.KARABATIC6/80/06/800100616
L.ABALO5/60/05/600000515
I.VORI5/60/05/60012059
S.HONRUBIA1/10/01/10000013
D.NARCISSE1/10/01/10010011
W.ACCAMBRAY0/00/00/00000000
R.GUNNARSSON0/00/00/00000000
L.KARABATIC0/00/00/00000000
B.KOUNKOUD0/00/00/00000000
F.MELIC0/00/00/00000000
H.MOLLGAARD JENSEN0/00/00/00000000
J.M'TIMA0/00/00/00000000
S.ONUFRIYENKO1/30/01/3002001-1
Total27/371/128/38006202868
GardiensAcApArrPdInBp2mnRgeButEva
T.OMEYER13/321/214/3400000016
P.ANNONAY0/00/00/00000000
Total13/321/214/34006202884


Tous les Résultats

Quarts de Finale Aller
Equipe ReceveuseEquipe VisiteuseScoreDateStats
ZagrebParis202823/04>>
KielFC Barcelona29        2424/04 
FlensburgKielce282823/04>>
Vardar SkopjeVeszprém262923/04>>
Quarts de Finale Retour
Equipe ReceveuseEquipe VisiteuseScoreDateStats
ParisZagreb 01/05 
FC BarcelonaKiel 30/04 
KielceFlensburg 27/04 
VeszprémVardar Skopje 30/04 


© François Dasriaux
Partager
Identification nécessaire pour ajouter une réaction
Qui sommes nous | Mentions légales | Devenir annonceur
(C) Copyright 1999-2012 EURL 2ICS - Tous droits réservés.
joueurs | équipe | actualités