mèl :
passe :
s'abonner | oubli de passe
spécifiez l'adresse concernée
mèl :
retour
cliquez pour revenir
Montpellier déterminé pour sa 1ère Super coupe d’Europe
Montpellier déterminé pour sa 1ère Super coupe d’Europe
24 Octobre 2003 | Europe

Cerise sur le gâteau de l’exceptionnelle saison 2002-03, les héraultais, en tant que vainqueur de la ligue des champions, vont participer ce week-end, pour la première fois de l’histoire du hand français, à « ce qui se fait de mieux à l’échelle mondiale » d’après Patrice Canayer : la Super Coupe d’Europe.

Réunissant, en théorie, le vainqueur de chaque coupe d’Europe, cette récente compétition fait office de consécration la plus totale pour le club la remportant. Il se dégage donc un mélange d’« honneur, de responsabilité et de plaisir » pour le Montpellier HB, qui possède une occasion rare de se montrer au sommet de la hiérarchie des clubs de la planète handball. Et ainsi de couper court aux polémiques de la presse espagnole, et autres, après sa victoire face à Pampelune.

Quelques jours seulement après avoir fait signer un nouveau partenaire important, Intermarché, pour 3 ans (100 000 euros). Les montpelliérains se montrent particulièrement excités, tout en gardant toujours autant d’humilité et d’ambition, avant le début de cette compétition qui sera largement dominé par l’Espagne (3 représentants sur 4 possibles):

 

MONTPELLIER HB (Vainqueur de la Ligue des Champions)
Effectif 2003-04
1er du championnat de France (Seule équipe invaincue).

Ligue des champions :
Montpellier – Moscou : 27 – 19 (14-9)
HC Hard – Montpellier : 18 – 27 (5-14)

Les joueurs retenus : (le même groupe que les deux premières rencontres de Ligue des Champions).
Omeyer (Gardien)
Toacsen (Gardien)
Anquetil
Bojinovic
Golic
Junillon
Kabengélé
Karabatic
Krantz
Puigsegur (cap.)
Rognon
Sioud
Stefanovic 
Zuzo

Damien Scacianocce et Mikaël Guigou sont encore en convalescence. Tandis que Sébastien Bosquet a repris, ce mercredi, l’entraînement avec le groupe et fera le déplacement en Espagne : « pour reprendre contact avec le groupe », annonce son entraîneur.

 

FC. BARCELONE (Vainqueur coupe de l’EHF)
Effectif 2003-04.
Immense monument du sport espagnol et européen, le FC Barcelone est une équipe au palmarès impressionnant avec, entre autre, une collection de titres de vainqueur de la ligue des champions.
L’équipe de Jérôme Fernandez, après avoir connu une période d’hégémonie mondiale, s’est reconstruite pour redevenir le géant d’Europe. A commencer par cette coupe ?

2e du championnat espagnol (1 match nul).

Ligue des champions :
Haukar Hafnarfjördur (Isl) – FC Barcelone : 26 – 36 (17-18)
FC Barcelone – Vardar Vatrost. Skopje (Mcd) : 41 – 19 (19-8)

 

BM. CIUDAD REAL (Vainqueur de la coupe des coupes)
Effectif 2003-04.
Du côté des moyens financiers ce club a tendance à ressembler au fameux Real de Madrid du football, avec notamment les arrivées de Dinart et Joulin cette saison. Les joueurs de qualité ne manquent pas et les résultats suivent cette saison (leader de la Liga Asobal). Même si l’entraîneur montpelliérain se demande, avant cette coupe, si il s’agit d’une « grande équipe ou d’un rassemblement d’individualités fortes » ?
Toutefois le MHB a déjà rencontré cette formation dans sa préparation, à Lanzarote, et « domina pendant 50 minutes cette équipe pour finalement faire match nul, dans un match qui n’avait rien d’amical ! ».

1er du championnat espagnol (Seule équipe invaincue).

Ligue des champions :
AS Conversano 2003 (Ita) – BM Ciudad Real : 23 – 32 (12-16)
BM Ciudad Real – ZTR Zaporozhye (Ukr) : 24 – 15 (9-8)

 

BM. VALLADOLID (Club organisateur)
Effectif 2003-04.
Le « seul bémol que je peux apporter à cette compétition » présente Patrice Canayer. En effet cette équipe, particulièrement redoutable à domicile, n’a trouvé sa place dans cette compétition que pour des raisons économiques, en tant qu’organisateur.
Néanmoins, il s’agit d’une équipe qui se place toujours entre les 4e et 6e place de la Liga Asobal, avec la particularité de perdre excessivement peu souvent chez elle. Ce qui promet, pour cette coupe, de rendre l’adversaire encore plus difficile à battre.

5e du championnat espagnol (2 défaites et 1 nul, mais toujours invaincu à domicile).

Coupe des vainqueurs de coupe (2nd tour) :
Valladolid
–Zürich (Sui) : 40 – 21
Zürich (Sui) - Valladolid : 20 – 24

 

Le défi est donc considérable pour le champion de France, surtout que jamais le MHB ne s’est imposé en Espagne, bien au contraire…
Toutefois l’ambition et l’envie sont au rendez-vous pour cette prestigieuse compétition qui devrait montrer les différentes formations « à leur plus haut niveau, au top de leur forme », étant donné que les compétitions européennes ont débutées et que l’accumulation des rencontres ne se fait pas encore sentir.

« ...leur botter les fesses. »

A l’écoute de Grégory Anquetil, c’est quasiment avec une envie de revanche et de prouver son haut niveau que le MHB va partir en Espagne. Il faudra tout d’abord venir à bout de Valladolid : « pour prouver qu’ils n’ont rien à faire ici. Nous sommes fier de notre handball et nous ne voulons pas montrer qu’une bonne équipe espagnole n’est pas supérieur au champion de France ». Au-delà de la présence contestée de cette équipe de Valladolid, la détermination ne fait pas défaut aux héraultais : « Hormis le titre, nous avons très envie de battre les espagnols chez eux. En référence à ce qu’il s’est dit sur nous et le handball français suite à notre victoire sur Pampelune ». Avant d’ajouter, visiblement vexé et plein de fierté, « j’ai bien envie de leur botter les fesses ».
Aucun doute, les héraultais n’y vont pas pour faire figuration…

 

Le PROGRAMME :

Samedi 25 octobre :
16h30 :FC Barcelone – BM Ciudad Real

18h30 :CBM Valladolid – Montpellier HB (En direct sur Sport+)


 

Dimanche 26 octobre :
16h : Finale pour la 3e place.
18h : Finale*.

*Dans le cas où Montpellier participe à la finale celle-ci sera retransmise en direct sur Sport+, sinon elle le sera en différé.

 

Arbitres : MM. Oie et Togstad (Norvége) et MM. Rancik et Beno (Slovaquie).
Délégués : M. Czerwinski et M. Guerrerro (Macédoine).
Officiels : M. Holmqvist (Président de l’EHF), M. Güntzel (Trésorier).

© Christophe Orth
Partager
Identification nécessaire pour ajouter une réaction
Qui sommes nous | Mentions légales | Devenir annonceur
(C) Copyright 1999-2012 EURL 2ICS - Tous droits réservés.
joueurs | équipe | actualités