mèl :
passe :
s'abonner | oubli de passe
spécifiez l'adresse concernée
mèl :
retour
cliquez pour revenir
LFH : Issy-Paris sera européen
LFH : Issy-Paris sera européen
29 Mai 2016 | France > LFH

Battues d'un but à l'aller, les Franciliennes ont renversé la vapeur face à Nice, samedi, en l'emportant de cinq buts (25-20) à domicile. Elles terminent 3es de LFH et disputeront donc la Coupe EHF la saison prochaine.

L'essentiel est acquis. Secoué à l'aller sur la Côte d'Azur, encore malmené pendant 45 minutes au retour, Issy-Paris a finalement remporté sa double confrontation avec l'OGC Nice. Samedi, les Isséennes ont battu les Niçoises de cinq buts (25-20) et terminent donc troisième du Championnat, leur classement à l'issue de la saison régulière. Logique donc, pour des Parisiennes qui auraient pu espérer mieux, elles qui ont joué trois demi-finales cette saison (Coupe de la Ligue, Coupe des Coupes et LFH) mais qui ont manqué de jus dans les derniers moments de la saison, amputés, aussi, de leur capitaine Marija Jovanovic et de leurs pivots Sophia Fehri et Pernille Wibe en fin de saison.

Samedi, il aura donc fallu attendre le dernier quart d'heure pour que les locales prennent le meilleur sur leurs adversaires (17-16, 46e). Puis Karolina Zalewski, auteur d'une fin de saison en boulet de canon (8/11 samedi), et Doungou Camara (6/9) accéléraient pour creuser l'écart, bien aidées également par la très bonne entrée de Maryam Garba dans les cages (3/6 arrêts dt 2/4 pen.). En cinq minutes, Issy-Paris passait à +4 (20-16, 50e) et conservait sans trembler cet avantage, face à un Nice diminué où Karen Knutsdottir (8 buts) était finalement muselée.

Pour la deuxième année de suite, Nice échoue donc de peu à se qualifier pour une Coupe d'Europe. Et même si la CNCG avait interdit l'OGCN de compétition européenne, un appel aurait remis en cause cette décision. Pour le club sudiste, qui avait investi sur des joueuses confirmées au niveau international (Lacrabère, Darleux, Rocha, Hornyak...), il s'agit d'un échec, et la prochaine saison, avec un effectif chamboulé et un nouveau coach, annonce un changement profond. Pour Issy-Paris, en revanche, la refonte de la Coupe d'Europe, avec la disparition de la Coupe des Coupes et une Coupe EHF calquée sur le modèle des garçons (phase de poules puis quarts de finale) va amener de nouvelles échéances excitantes à un club habitué à briller sur la scène européenne ces dernières années.

© Pierre Menjot
Partager
Identification nécessaire pour ajouter une réaction
Qui sommes nous | Mentions légales | Devenir annonceur
(C) Copyright 1999-2012 EURL 2ICS - Tous droits réservés.
joueurs | équipe | actualités