mèl :
passe :
s'abonner | oubli de passe
spécifiez l'adresse concernée
mèl :
retour
cliquez pour revenir
N1F : Loire Sud 42 n'est plus, St-Etienne reprend seul le niveau N1
N1F : Loire Sud 42 n'est plus, St-Etienne reprend seul le niveau N1
30 Juin 2016 | National > Nationale 1F

L'entente entre Saint-Chamond Pays-du-Gier et Saint Etienne Andrézieux n'a pas été renouvelée pour la saison 2016/2017. Conséquence de cette décision, le Handball St Etienne (HBSA) reprend seul le niveau Nationale 1 Féminine.

Juin 2016 marque la fin de l’entente dénommée « Loire Sud 42 » entre le Handball St Etienne Andrézieux et le St Chamond Handball Pays-du-Gier. Une seule et unique année de collaboration entre les deux clubs phare du handball Ligérien… qui n’ira hélas pas au-delà de la saison 2016/17. Regrouper les forces vives du département 42 était le leitmotiv des porteurs de ce projet. Trois équipes étaient donc intégrées au sein de ce pôle féminin : la formation élite évoluait elle en N1 Féminine, l’équipe espoir se situait en N3 et la catégorie -18 ans participait au championnat de France. Née au mois de septembre 2015, les résultats de l’entente avaient été jusque-là corrects : un maintien arraché à la toute dernière journée face à Toulouse en Nationale 1 avec une équipe construite rapidement et sur le tard en début de saison. Rappelons que les joueuses de l’équipe fanion ne se connaissaient pas et venaient toutes d’horizons divers. Une 8ème place obtenue en poule 7 de Nationale 3 pour l’équipe réserve et un parcours honorable des joueuses -18 ans classées deuxièmes de leur poule en championnat de France derrière le CO Clermont.

Malgré un début de saison encourageant, le club de St-Chamond n’a pas souhaité renouveler cette entente : conséquence directe, chaque équipe reprend son niveau d’origine : en Nationale 1 féminine, c’est le HBSA qui poursuit l’aventure sous la conduite de Cédric Girault. Pour l’heure, aucune recrue n’a été dévoilée pour renforcer le groupe N1. Au rayon des départs, les joueuses d’expérience se sont tournées vers d’autres formations de N1 à l’image de la gardienne Florence Chanteclair qui retrouve la région Parisienne en signant chez les Batelières de Conflans. Meilleure marqueuse de N1 toutes poules confondues, l’Algérienne Souad Titou a elle opté pour le club de Bergerac. Enfin, la jeune Candice Challet intègre le centre de formation de l’OGC Nice, club de LFH. Quoiqu’il en soit, le HBSA s’attend à lutter pour le maintien : un objectif que Jessica Hamm (photo ci-dessus) et ses coéquipières poursuivent depuis trois saisons… depuis leur retour en Nationale 1 en 2014.

© Davy Bodiguel
Partager
Identification nécessaire pour ajouter une réaction
Qui sommes nous | Mentions légales | Devenir annonceur
(C) Copyright 1999-2012 EURL 2ICS - Tous droits réservés.
joueurs | équipe | actualités