mèl :
passe :
s'abonner | oubli de passe
spécifiez l'adresse concernée
mèl :
retour
cliquez pour revenir
LNH: A chacun sa préparation !
LNH: A chacun sa préparation !
25 Août 2016 | France > LSL

Les Jeux Olympiques ont agrémenté les trois premières semaines d'août, ce qui n'a pas empêché tous les clubs français ou presque de mener à bien leur préparation estivale. Chacun à son rythme, chacun selon ses choix. Dans le seul but d'être prêt, le 21 septembre pour la reprise du championnat.

par Yves MICHEL

Tests physiques, intégration, matches amicaux, 1ers tournois, tel est le menu des 14 clubs de LNH qui depuis la fin juillet ont entamé leur préparation en vue d’une saison qui pour le championnat, Jeux Olympiques obligent, ne débutera que le 21 septembre prochain. Toutes les équipes de l’élite n’ont pas eu la même approche de cette reprise. Dans l'ensemble, les mouvements n'ont pas été si nombreux. Avec quelques départs pour l'étranger (Mem, N'Guessan) et des retours comme celui de Guillaume Joli (notre photo de tête). Après deux ans d'exil en Allemagne et une expérience à Wetzlar qu'il a bien voulu écourter (il lui restait une 3ème saison), le gaucher international retrouve son rond de serviette à Dunkerque. « Je reviens comme si je n'étais jamais parti. Les liens créés pendant les deux saisons passées ici étaient si forts que la réintégration n'a posé aucun problème. Le collectif n'a pas trop bougé, le vestiaire est sain, il y a une bonne ambiance et ça se ressent. On a fait un bon 1er tournoi à Bogny où on bat St Raphaël, ça reste des matches de travail avec de la rotation et la prépa sert à emmagasiner encore un peu plus de confiance. Il faut gommer les irrégularités de la saison dernière, être plus rigoureux, car c'est clair, on vise le haut du tableau et une place européenne.» Et Dunkerque enchaîne ce week-end sur le Caraty après avoir battu Cesson (28-26) ce mercredi à St Malo. Avec un effectif pratiquement au complet puisque le Croate Mamic qui a disputé les JO, n'a pas encore repris.



Montpellier pour sa part, est encore privé de huit internationaux auxquels se rajoute Diego Simonet, encore en convalescence après une rupture du ligament croisé du genou droit. « On est habitué à ce type de situation et on n’est pas les seuls, souligne Patrice Canayer. Les clubs qui évoluent en Ligue des Champions notamment ont tous des joueurs en sélection. On a repris relativement tôt (le 25 juillet), on a travaillé avec un effectif plutôt mixte avec le centre de formation, les anciens et la majorité des nouvelles recrues, excepté Valentin Porte.  C’est différent des autres années mais c’est intéressant car j’ai un groupe assez équilibré. La preuve c’est que sur les 3 matches de prépa qu’on a fait, on a été battu d’un but par Toulouse au complet et on a battu deux fois Granollers.» Le technicien montpelliérain ne récupèrera l’ensemble de son effectif qu’à partir du 5 septembre, avant d’amorcer un stage du côté d’Albertville. « Pour avoir déjà vécu ce type de situation avec les JO et un Mondial quelques mois après, j’ai pris le parti de laisser beaucoup de temps de récupération aux joueurs. Les internationaux auront eu 15 jours de repos avant les Jeux, là ils ont 15 jours, franchement, je ne pense pas qu’ils auront à se plaindre du traitement qu’ils ont à Montpellier. Mais à partir du 5, je les attends en pleine forme et complètement motivés. Je ne me fais aucun souci à ce niveau. Notamment les 1ers mois, c’est je pense aux alentours de février-mars que cela va être plus difficile pour les organismes lorsqu’il y aura eu en plus un Mondial à digérer.»  Montpellier a profité de ce jeudi pour officialiser ce que nous laissions entrevoir depuis quelques jours, l'arrivée d'Arnaud Bingo qui a signé un contrat jusqu'en 2019.



Pour le PSG qui lui n’avait pas moins de 11 éléments (+ l’entraîneur suédois Staffan Olsson) au Brésil, la véritable reprise était programmée ce jeudi. Mais tout en douceur, les choses sérieuses ne débutant que la semaine prochaine avec le départ pour le Qatar et la participation au Super Globe face entre autres à des formations comme Kielce, Berlin ou l’Espérance de Tunis. Depuis le 8 août, les cinq pros (Accambray, Barachet, Kounkoud, M’tima, Rémili) restés dans la capitale sont passés entre les mains expertes d’Arthur Yapo, un des préparateurs physiques du club qui a varié les plaisirs avec notamment une balade en VTT et un parcours santé dans le bois de Boulogne. La reprise au complet a été plutôt mouvementée puisque ce jeudi matin, le 1er gymnase que le PSG avait investi à Boulogne Billancourt a dû être évacué à la suite d'un début d'incendie et comme Coubertin est en travaux de mise aux normes (notamment pour la Ligue des Champions), le groupe s'est rabattu sur une salle du 16ème arrondissement.



Chaque club a aussi ciblé ses matches en fonction de la disponibilité de son effectif. Montpellier par exemple, a évité cette année de participer à des tournois où l’enchaînement des rencontres était trop important. Ce que n’a pas fait Nantes qui a disputé la Sparkassen Cup en Allemagne. Avec trois oppositions en 48 heures (dont deux le samedi à 15h et 19h), les partenaires de l'ailier gauche allemand Dominik Klein (photo ci-dessus) ont plutôt bien encaissé la cadence et même battu en finale Göppingen, leur bourreau en Coupe EHF. « Avec un effectif quasi au complet (sans Olivier Nyokas et le Croate Jerko Matulic, tous les deux remplaçants à Rio), c’est mieux pour entrer dans le hand et les tournois, conçoit Thierry Anti. La preuve, les trois victoires dans un tournoi très côté. Ce qui me plait c’est que les recrues sont bien intégrées et montrent déjà leur efficacité (les gardiens Siffert et Dumoulin mais aussi Buric, Gurbindo et Klein). Je sens une très bonne dynamique dans cette équipe et c’est tant mieux parce qu’en championnat, le niveau sera très dense et d’entrée, on peut assister à des surprises. » Le coach nantais compte sur tous ses éléments notamment sur Théo Derot, très en vue en Allemagne et auteur de 15 buts (dont 9 face à Berlin). Après une saison en demi-teinte où il a été souvent blessé, l’arrière international revient à son meilleur niveau. « Il a été vraiment déstabilisé, il a même envisagé de déménager, en tout cas, il voulait quitter le club. Et puis, il a réfléchi et il m’a assuré qu’il voulait totalement s’impliquer et je lui fais totalement confiance. Surtout avec le programme qui nous attend (avec la Ligue des Champions). » La préparation peut être aussi synonyme de galère pour certains.



Saran par exemple qui a fait avec les moyens du bord et un des plus petits budgets pour boucler son recrutement, devra se passer d'Ibrahim Diaw (photo ci-dessus) qui ce week-end face à Tremblay a été victime d’une rupture au tendon d’Achille. «On était en train de mettre en place notre projet défensif et voilà qu’on perd  "Ibou" pour une longue durée (6 à 7 mois) et Yoann Perrin n’est pas là, peste Fabien Courtial, le coach des promus. Ce n’est pas idéal et on a pris un coup derrière la tête. On va essayer de trouver quelqu’un pour le remplacer mais à cette période de l’année, c’est délicat. Il faut relativiser la suite. Notre 1er match (en championnat) est à St Raphaël donc en toute objectivité, on va dire que notre rendez-vous le plus important, c’est la réception de Nîmes. On ne va pas se tromper d’adversaires. On ne va pas galvauder la Coupe de la Ligue (mi septembre à Chartres) car c’est notre 1er rendez-vous officiel mais cela ne fait pas partie de nos objectifs. » On l'aura compris le début de saison sera primordial. Une bonne prépa, des joueurs qui commencent à attirer les regards et surtout évitent de se blesser, l'amalgame parfaite entre anciens et nouveaux, les recettes sont multiples pour aborder une saison dans les meilleures conditions. Et c'est en février que tous les intéressés se rendront compte si la préparation est réussie ou ratée.


                        Geir Gudmundsson, la recrue islandaise de Cesson est déjà très en vue

Les principaux tournois français à venir....

Appart City Hand Cup à Aix (26 et 27 août) avec Nîmes - Leon (Esp) - Espérance Tunis - Pays d'Aix

Challenge Caraty à Brest (26 et 27 août) avec Dunkerque - Cesson - St Raphaël - Montpellier

Challenge Marrane à Ivry (2 et 3 septembre) avec Zagreb (Cro) - Kristianstad (Suè) - Dunkerque - Ivry

Masters de Hand à Grenoble (3 et 4 septembre) avec Montpellier - Etoile du Sahel (Tun) - St Raphaël - Sélection nationale du Barhein

Mignal Hand à Poitiers (9 et 10 septembre) avec Nîmes - Nantes - Cesson - Sélestat

Trophée des Champions en Vendée (16 et 17 septembre) avec PSG - Montpellier - St Raphaël - Nantes

© Yves Michel
Partager
    Identification nécessaire pour ajouter une réaction
    Qui sommes nous | Mentions légales | Devenir annonceur
    (C) Copyright 1999-2012 EURL 2ICS - Tous droits réservés.
    joueurs | équipe | actualités