mèl :
passe :
s'abonner | oubli de passe
spécifiez l'adresse concernée
mèl :
retour
cliquez pour revenir
N1M : une réforme, quatre poules, cinq VAP
N1M : une réforme, quatre poules, cinq VAP
1 Septembre 2016 | National > Nationale 1M

Présentation de la 1° Journée de Nationale 1 Masculine.
Une révolution s'est opérée à l'intersaison au sein de l'élite amateur : la N1M connaît en effet trois gros changements avec l'apparition du statut VAP (cinq clubs en sont détenteurs), d'une quatrième poule... et surtout de deux phases distinctes : la grande rentrée se déroule donc ce week-end avec pour beaucoup le sentiment d'un grand saut dans l'inconnu.

Comme il l’existe déjà chez les féminines de D2, le statut VAP est désormais le ticket obligatoire pour tous ceux qui en Nationale 1 Masculine ambitionnent une accession immédiate en Proligue (anciennement Pro D2). Et ils sont cinq à viser d’abord une place dans les deux premiers à l’issue de cette première phase avant si tout va bien de se mêler à la lutte finale qui aura lieu de février à juin prochain. Ainsi, Angers (poule 1), le SMV Vernon (poule 2), Strasbourg (poule 3), le Cavigal Nice et Grenoble (poule 4) sont les « VAP » candidats déclarés à la montée. Pour ce qui est de Montélimar, il manque semble t'il des diplômes d'entraîneurs pour obtenir ce fameux sésame. Vernouillet a lui vu sa demande refusé par la Fédération.



Premier de cordée, le seul club relégué de Proligue en mai dernier : Angers-Noyant est désormais dans la reconstruction après avoir longtemps traîné son spleen en bas de tableau de Pro D2 ces dernières années. Une relégation n’arrivant hélas jamais seule, la subvention municipale (source de revenus n°1 du club) a été divisée par deux à l’intersaison. Malgré ce gros coup de massue, le collectif Noyangevin paraît le mieux armé pour finir n°1 en poule 1. Un groupe fortement rajeuni mais avec quelques « anciens » rompus aux joutes de D2 comme Antoine Damiens, Daniel Ganarul, Petar Puljic (ci-dessus en photo) ou encore Macira Sacko. Dans cette poule 1, les challengers sont nombreux à l’image du champion de France de N1 2014, Pau Nousty. Une nouvelle fois priorité à la stabilité dans les rangs Béarnais, les Canaris du PNS peuvent jouer le haut de tableau… surtout avec une valeur ajoutée de la trempe de Victor Diaz Diez. Pour cela, il faut reprendre la main à domicile, là où Astydamas et consorts inspirent d'habitude la crainte de leurs adversaires. Pas de vague non plus à proximité du port de Lanester : le club Morbihannais a certes perdu gros en déplorant la perte de son « phare » Denis Muhic… mais les recrues sont séduisantes à l’image du meneur Christophe Quive, des gardiens St-Cyr et Lardeux et enfin du retour de l’enfant prodigue, Cédric Jeauneau. De quoi nourrir une ambition… autre que la médiocre septième place de la saison écoulée. Surprise de la poule 1 en 2015/16, Rodez a bien l’intention de confirmer un exercice précédent très convaincant : « Micho » Kojic repart ici avec un groupe quasi identique, le gaucher Tom Garcelon est notamment attendu pour faire oublier la redoutable efficacité de Yoann Ginestar face au but. Un an seulement après sa rétrogradation, Bruges refait son apparition à cet échelon : beaucoup de changements dans l’effectif Girondin durant l’été, Jean-Sébastien Lopez et ses joueurs ont bien l’intention d’éviter de faire sans cesse l’ascenseur… et pérenniser ainsi le club de la rive gauche en N1. Recalé par les instances fédérales dans son désir d’acquérir le statut VAP, Vernouillet peut raisonnablement viser les deux premières places du classement. L’expérience des Cham, Zuzo, Marjanovic remplacée par celles des Cherblanc, Ouedraogo et Belliman… il est désormais temps de connaître le réel potentiel de ce COV à la sauce Benoît Guillaume. Son repêchage n’intervenant que fin août (à une semaine du début du championnat !), Gien veut prouver que sa place est bel et bien en N1. Toujours sous le commandement de Laurent Seguin, le collectif Solognot doit faire très vite l’amalgame en faisant oublier l’efficacité des partants Idir, Jokic ou autre Fernandez. La réserve d’Ivry revient à ce niveau après six ans d’absence : le « rookie » de la poule 1 a toujours Daniel Hager comme chef. Le guide du l’USI compte bien sur ses jeunes pousses pour créer de belles surprises et assurer un maintien en toute sérénité.

3ème de la poule 2 en mai après un départ compliqué, le SMV Vernon n’a pas pu combler son retard avec ses rivaux Normands, Oissel-Rouen et surtout le champion en titre de N1, Caen. Alors les derniers mois ont servi à préparer le terrain pour cette saison 2016/17, Benjamin Pavoni a rajeuni son groupe en conservant ses éléments clés (Garcia, Marrochi, Clémentia, Canoine…). De quoi nourrir des rêves de première place et un retour en Proligue plus de deux ans après l’avoir quitté, n’oublions pas que le SMV l’avait déjà accroché en 2015. Si le SMV Vernon paraît le mieux armé pour atteindre les deux premières places, il reste toutefois une concurrence à ne surtout pas négliger. Concurrence à forte connotation Seino-Marine (trois clubs du 76) et un client tout désigné : Amiens. S’il a connu des déboires financiers en fin de saison dernière, l’APH de Tarek Hayatoune a toujours fière allure avec un collectif plutôt expérimenté en dépit des départs de Ouedraogo, Touati et Bouchkara. Apte à jouer le podium durant de nombreux mois en 2015/16, Amiens peut tout à fait jouer le rôle de trouble-fête et monter ainsi sur le podium en février prochain surtout avec l’expérience de Welsau Bungué et la vista de l’ex-Ivryen Thomas Zirn. Cantonné à jouer la seconde partie de tableau ces dernières années, Gonfreville l’Orcher est-il paré pour le renouveau ? On serait tenté de le penser en scrutant l’effectif bonifié à l’intersaison du club Havrais : Rouault, Alvarez et Scattolari en appui de cadres rompus aux joutes de la N1 (Mallet et Jourdain notamment). Le coach Gonfrevillais Cherif Hamani a une équipe taillée pour le jouer le podium final à l’issue de cette première phase. Connu pour ses qualités défensives notamment à domicile, le CPB Rennes est depuis quelques années solidement installée en N1. Intégrer des jeunes (Marty, Mathey, Le Berre), Franck Prouff le fait sans discontinuer… et nul doute que de belles révélations peuvent éclore à l’issue de cette saison. Aptes à monter d’un cran dans la hiérarchie de cette poule du Nord-Ouest, les Cerclistes d’Ille-et-Vilaine sont attendus dans le premier carré à l’issue de la première phase. Le Stade Valeriquais n’a jamais fait de révolution durant l’été : au pays de Caux, on mise d’abord sur les forces vives du club. Marcisz, Tike, Deshayes, Fatoux en leaders rassurants… et surtout un Pierre Fitte-Duval attendu après une grave blessure : St Valéry a les moyens de confirmer sereinement sa place en N1…  être maître à domicile restant enfin un objectif primordial chez les protégés d’Ibou Diallo. A l’issue d’un joli mano-à-mano avec Saintes, Boulogne-Billancourt est parvenu à accrocher un ticket pour la N1. Titre de champion de N2 en poche, une juste récompense pour les hommes d’Olivier Le Bail et voici donc le prestigieux club Francilien (jadis pensionnaire de D1) déterminé à obtenir son maintien en N1. Le collectif Boulonnais se connaît bien, il misera sur une combativité et une solidarité sans faille pour parvenir à ses fins… aidé tout de même par deux ex-Massicois (Carnier et Hakkar). Un été… pratiquement en enfer pour les handballeurs d’Oissel-Rouen : confronté à des difficultés financières, la démission de l’ex-président et une vraie-fausse annonce de reprise en main, voici les locataires du Kindarena obligés de revoir leurs ambitions à la baisse… avec une vague de départs (Jeauneau, Sarni, Rasimas, Oliver…) sans précédents. Dans ce cas, priorité au maintien… une chose est sûre, la Proligue est de l’histoire ancienne… on se serre les coudes côté Rouennais en donnant du temps de jeu aux plus jeunes. C’est une première pour la réserve de Créteil : les jeunes de l’USC s’essaient pour la première fois à l’élite amateur. Le niveau monte d’un cran… aidés de leur nouveau mentor Pierre Montorier, les minots Cristoliens comptent bien rivaliser avec plus expérimenté qu’eux.

Recalé pour un petit point de retard derrière St-Gratien, Strasbourg aura manqué de peu le barrage d’accession à la Proligue en mai dernier. Une mésaventure que les joueurs de Bruno Boesch ne veulent surtout pas revivre. Côté ESSAHB, on fait donc confiance à un groupe qui a donné pleinement satisfaction la saison passée : seulement deux départs et l’arrivée du gardien Sébastien Le Goff, le collectif Strasbourgeois paraît plus fort que jamais… capable de porter ce costume de favori qui lui ait encore destiné. Mais les Bas-Rhinois devront comme l’an passé éviter un parcours semé d’embuches, avec quelques challengers de première qualité. A commencer par un Belfort toujours placé… mais jamais gagnant ! L’ancien pensionnaire de Pro D2 a fière allure avec un groupe renouvelé quasiment dans sa totalité et deux recrues d'excellents calibres (Georgievski et Jokic) qui connaissent l’univers de la N1M. Des Lions Belfortains parés pour jouer les premiers rôles et faire comme d’habitude de leur salle du Phare un théâtre d’émotions et de spectacle. La réserve de Chambéry est l’un des doyens de la division malgré la jeunesse de son effectif : la saison passée des jeunes Savoyards du duo Pachoud – Busselier ne restera pas dans les annales. Montrer plus de constance dans les résultats et une solidité défensive retrouvée, Chambéry peut dans tous les cas jouer un rôle de trouble-fête dans cette poule 3… et pourquoi pas rentrer dans le premier carré. Troisième saison consécutive en approche pour Epinal : le club Vosgien doit déplorer la fuite de trois piliers (Quive, Passe-Coutrin, Merceron)… pas de quoi affoler les dirigeants Spinaliens : le recrutement étoffé (quatre joueurs dont Ervacanin et Idir) est de nature à ambitionner une place dans le top 3… et pourquoi déjouer les pronostics en arrachant une place dans les deux premiers. Fort d’une saison convaincante en 2015/16, Epinal est bel et bien le challenger le plus dangereux de cette poule 3. Autre collectif apte à tirer son épingle du jeu, Sarrebourg a réussi à se maintenir en N1 lors des trois derniers exercices : un renouvellement de bail qu’il serait bon d’assurer au plus vite pour viser cette fois-ci un autre objectif. Le duo d’entraîneurs Bondant – Gueusquin dispose déjà d’une stabilité défensive à toute épreuve avec qui plus est Marjanovic en renfort dans la cage… reste désormais à se montrer plus percutant face au but adverse et ainsi monter d’un cran dans la hiérarchie du championnat. Autre club habitué à la poule 3, Semur mise sur la stabilité de son effectif pour une nouvelle fois rivaliser : le Russe Blagonadezhdin appelé sur la base arrière et Jean Faye dans le but, seulement deux renforts pour un groupe qui se connaît par cœur : le HBCS entend s’éloigner cette saison des inquiétudes du bas de tableau en réalisant notamment un bon départ… pour cela, un parcours quasi sans faute à domicile est fortement conseillé. Mulhouse en N1, un niveau de jeu récupéré de justesse ! On ne parle pas ici de feu le MHSA mais bel et bien du FCM : pensionnaire de N1 à la fin des années 90, le FC Mulhouse doit bâtir au plus vite une équipe après un été infernal en coulisses. Maintien bille en tête, les joueurs Haut-Rhinois auront bien du mal à être performant en début de saison… le courage et la solidarité suffiront-ils pour maintenir un club Mulhousien en sein de l’élite amateur ? Rien n’est moins sûr. Enfin, c’est la grande nouveauté de cette rentrée en N1 : 3ème de sa poule de N2, Aix-en-Savoie a dernièrement profité de l’impossibilité de montée de la réserve Dijonnaise pour accéder pour la première fois de son histoire à ce niveau. Une formidable opportunité pour les hommes de Raphael Planchet. Il s’agit donc de jouer sa chance à fond malgré un effectif juste en nombre et manquant d’expérience.

Sur le papier, la poule 4 est sans conteste le championnat le plus relevé de cette première phase en N1M. Trois ambitieux clairement affichés (Grenoble, Nice, Montélimar) prennent part à cette compétition relevée, il s’agit tout bonnement d’un « remake » entre trois des quatre meilleurs équipes de la poule 1 de la saison passée. Parmi eux, le « grand déçu » du feuilleton estival : St Gratien ayant obtenu gain de cause auprès du CNOSF et des instances fédérales, le Cavigal Nice ne sera donc pas le 14ème et dernier invité en Proligue. Crève-cœur pour les dirigeants, joueurs et coachs Niçois avant de rendre hommage avec sportivité à la ténacité Gratiennoise, le « Cavi » s’est donc remis au travail avec l’objectif dans un premier temps d’être n°1 de sa poule. But atteignable au vu de l’effectif toujours plus clinquant du club Azuréen : de l’expérience à revendre chez les recrues à l’image de Ginestar, Joli ou du Danois Kristiansen tout en gardant les chefs de file Cvetkovic, Tourraton, Perronneau : Nice est par la force des choses désigné comme le prétendant n°1 au titre dans cette poule 4. Mais attention à Grenoble battu la saison passée et forcément revanchard : l’effectif du GSMH-GUC est lui aussi plus séduisant que la saison dernière… en tenant compte du retour de l’ailier Ampère, du retour de blessure de Lazic ou de l’apport offensif des serial-buteurs Bouchenitfa et Limouzin. Une belle armada Iséroise avec un statut VAP dans la poche, tout porte à croire que Grenoble sera capable de rivaliser jusqu’en février pour une place dans les deux premiers. 4ème en mai dernier, Montélimar-Cruas est également un ambitieux de tout premier ordre : après quatre saisons passées à montrer les échelons de la N1, le club Drômois semble prêt à s’attaquer aux cadors de la division. Nouveau bouleversement d’effectif au MCHB durant l’été, le groupe de Nicolas Tricon compte dans ses rangs une recrue vedette en la personne de Michele Skatar. Un gaucher estampillé LNH qui pourrait mener les Nougatiers aux deux premières places : ajoutés à Donoso, Stankevicius et les piliers du groupe (Galas, Grujicic, Nungovitch, Manifacier), voici donc Montélimar paré pour prétendre à mieux qu’un podium final. Toujours excellemment placée (3ème en mai), la réserve de Montpellier jouera sans conteste son rôle d’arbitre en haut de tableau : sans son duo vedette Saidani – Allan Villeminot parti vers d’autres horizons, Montpellier a toutefois un réservoir capable de faire émerger de futurs grands. Derrière ce quatuor d’habitués au haut de tableau, on retrouve Villefranche : le club Caladois sort d’un dernier exercice probant et veut poursuivre dans cette voie. Dragos Mocanu dispose d’un collectif sensiblement modifié au sein duquel Bengrine et Bertrand apporteront de l’expérience. Sans prétendre aux deux premières places, le VHB aura à cœur de se placer au mieux dans ce championnat exigeant. Obtenant son maintien en N1 avec autorité grâce à un bon mois d’avril, Bagnols repart pour un second exercice à ce niveau : le club Gardois a étoffé son effectif (Thomas Michel en renfort n°1) pour rivaliser au mieux. Priorité au maintien en espérant cette fois-ci glaner plus de points à domicile que lors de l’exercice précédent. Petite révolution au sein du Martigues Handball, le club Sang-et-Or a bouleversé son effectif (sept arrivées dont Thierry Fleurival en tête d’affiche) et nommé Mohamed Bouziane comme entraîneur pour mieux repartir de l’avant. Oublié une phase retour compliquée la saison dernière, la formation Provençale espère se bagarrer en haut de tableau… lancer enfin une dynamique positive pour pérenniser le club à ce niveau. Enfin, St-Etienne revient au sein de l’élite amateur après un purgatoire seulement d’une année : le SAM 42 a mis les bons ingrédients pour renouer avec la victoire… toujours sous la coupe d’Eric Forets. Avec l’apport de deux étrangers à forte valeur ajoutée, le club Forézien fera tout pour éviter l’ascenseur une seconde fois, le maintien Stéphanois passe par une combativité de tous les instants.

Poule 1

PAU NOUSTY SPORTS - CO VERNOUILLET

Pronostic : Pau Nousty

Arbitres / Délégué (D) :
MARKOVIC JOVICA
VASSERE MANUEL
Date et Heure :
Le 03/09/2016 A 20:00:00
Lieu :
Salle Municipale des Sports
Rue du Béarn
NOUSTY

Lien Google Maps vers la salle

*****************************

ANGERS NOYANT HBC - RODEZ OC AVEYRON HB

Pronostic : Angers

Arbitres / Délégué (D) :
LANGEVIN EMMANUEL
RAGAINE LUDOVIC
Date et Heure :
Le 03/09/2016 A 20:30:00
Lieu :
JEAN BOUIN
BD PIERRE DE COUBERTIN
ANGERS

Lien Google Maps vers la salle

*****************************

UNION SPORTIVE IVRY HB II - HBC GIEN LOIRET

Pronostic : Gien

Arbitres / Délégué (D) :
BAILLY ALEXANDRE
MAGNIER VINCENT
Date et Heure :
Le 05/11/2016 A 20:00:00
Lieu :
Gymnase Auguste Delaune
16 rue Robespierre
IVRY SUR SEINE

Lien Google Maps vers la salle

*****************************

BRUGES 33 HB - LANESTER HB

Pronostic : Lanester

Arbitres / Délégué (D) :
OUDIN JEAN-LOUP
MEYER CEDRIC
Date et Heure :
Le 03/09/2016 A 19:00:00
Lieu :
ARC EN CIEL
45, RUE JEAN CLAUDEVILLE
BRUGES

Lien Google Maps vers la salle

Poule 2

GONFREVILLE HB - STADE VALERIQUAIS HB

Pronostic : Gonfreville

Arbitres / Délégué (D) :
LAHACHE CHRISTOFER
SOUBRIE GERMAIN
Date et Heure :
Le 03/09/2016 A 20:45:00
Lieu :
AUGUSTE DELAUNE
Avenue du Général de Gaulle
GONFREVILLE L ORCHER

Lien Google Maps vers la salle

*****************************

SMV VERNON ST MARCEL - OISSEL ROUEN METROPOLE

Pronostic : Vernon

Arbitres / Délégué (D) :
CHAMI MILOUD
MILI AISSAME
Date et Heure :
Le 03/09/2016 A 20:30:00
Lieu :
GREVARIN
20 RUE DU GREVARIN
VERNON

Lien Google Maps vers la salle

*****************************

CERCLE PAUL BERT RENNES HB - AMIENS PICARDIE HB

Pronostic : Amiens

Arbitres / Délégué (D) :
BARBA JEAN-DENIS
VLAMINCK HERVE
Date et Heure :
Le 03/09/2016 A 20:45:00
Lieu :
COMPLEXE SPORTIF CHARLES GENIAUX
3 RUE C GENIAUX
RENNES

Lien Google Maps vers la salle

*****************************

US CRETEIL HANDBALL - AC BOULOGNE BILLANCOURT

Pronostic : Créteil II

Arbitres / Délégué (D) :
DOUGAREM MEHDI
LESS CEDRIC
Date et Heure :
Le 05/11/2016 A 18:00:00
Lieu :
ROBERT OUBRON
RUE PASTEUR VALERY RADOT
CRETEIL

Lien Google Maps vers la salle

*****************************

Poule 3

FC MULHOUSE - BELFORT AUHB

Pronostic : Belfort

Arbitres / Délégué (D) :
DARE CEDRIC
FANACK MATHIEU
Date et Heure :
Le 04/09/2016 A 16:00:00
Lieu :
André Erbland
50 Bd Président Roosevelt
MULHOUSE

Lien Google Maps vers la salle

E. STRASBOURG SCHILTIGHEIM AHB - EPINAL HB

Pronostic : Strasbourg

Arbitres / Délégué (D) :
MAGNIER VINCENT
BAILLY ALEXANDRE
Date et Heure :
Le 03/09/2016 A 20:00:00
Lieu :
Gymnase des Malteries
49 rue des Malteries
SCHILTIGHEIM

Lien Google Maps vers la salle

*****************************

HBC SEMUR-EN-AUXOIS - HBC SARREBOURG

Pronostic : Semur

Arbitres / Délégué (D) :
CLERMONT OLIVIER
CLERMONT NICOLAS
Date et Heure :
Le 03/09/2016 A 20:30:00
Lieu :
Semur-en-Auxois
rue du Champ de Foire
SEMUR EN AUXOIS

Lien Google Maps vers la salle

*****************************

CHAMBERY SAVOIE HB II - HBC AIX EN SAVOIE

Pronostic : Chambéry II

Arbitres / Délégué (D) :
HEDDID RAFIK
PICOT MORGAN
Date et Heure :
Le 05/11/2016 A 20:30:00
Lieu :
Gymnase Jean Jaurès
17 Avenue Jean Jaurès
CHAMBERY

Lien Google Maps vers la salle

*****************************

Poule 4

MARTIGUES HB - CAVIGAL NICE SPORTS HB

Pronostic : Nice

Arbitres / Délégué (D) :
KENTZINGER GEOFFROY
KESSLER DAMIEN
Date et Heure :
Le 03/09/2016 A 20:00:00
Lieu :
Pablo PICASSO
Parc des Sports Florian AURELIO
MARTIGUES

Lien Google Maps vers la salle

*****************************

MONTELIMAR CRUAS HB - ST ETIENNE MASCULIN HB

Pronostic : Montélimar

Arbitres / Délégué (D) :
BOUDHIR NAOUFEL
MANGIONE FRANCOIS
Date et Heure :
Le 03/09/2016 A 20:15:00
Lieu :
ESPACE EDUCATIF ET SPORTIF
Route de Marseille
MONTELIMAR

Lien Google Maps vers la salle

H BAGNOLS GARD RHODANIEN - VILLEFRANCHE HB BEAUJOLAIS

Pronostic : Bagnols

Arbitres / Délégué (D) :
PAJOT MATHIEU
PAJOT MATHIAS
Date et Heure :
Le 03/09/2016 A 20:00:00
Lieu :
Eyrieux
Avenue Commando Vigan Braquet
BAGNOLS SUR CEZE

Lien Google Maps vers la salle

*****************************

GRENOBLE SMH GUC - MONTPELLIER HB II

Pronostic : Grenoble

Arbitres / Délégué (D) :
KESSLER Damien
KENTZINGER Geoffroy
Date et Heure :
Le 05/11/2016 A 20:30:00
Lieu :
Pablo Neruda
Rue Henri Wallon
ST MARTIN D HERES

Lien Google Maps vers la salle

© Davy Bodiguel
Partager
Identification nécessaire pour ajouter une réaction
Qui sommes nous | Mentions légales | Devenir annonceur
(C) Copyright 1999-2012 EURL 2ICS - Tous droits réservés.
joueurs | équipe | actualités