mèl :
passe :
s'abonner | oubli de passe
spécifiez l'adresse concernée
mèl :
retour
cliquez pour revenir
Coupe de France : Balade flamande pour le Sambre-Avesnois
Coupe de France : Balade flamande pour le Sambre-Avesnois
6 Septembre 2016 | France > Coupe de France

Ce premier tour de la Coupe de France féminine avait un parfum particulier dans la salle Desbuquois où Hazebrouck (N3) accueillait le Sambre-Avesnois (N1), une équipe qui pourrait viser la montée en division supérieure mais surtout entraînée par un certain ... Thierry Micolon.

Après avoir défendu les couleurs flamandes 25 ans, après avoir mené l'équipe masculine de Prénationale en Division 2 et après avoir été remercié sèchement par la nouvelle direction, à la mort de son père Bernard, fondateur du club, à deux journées de la fin du championnat il y a trois ans pour manque de résultats (!), il est vrai que l'émotion était palpable pour Thierry Micolon qui foulait la salle dont l'agrandissement avait été âprement défendu par son père, entouré d'une équipe de fidèles bénévoles Néanmoins, si le microcosme local espérait une rencontre du style "réglement de compte à Ok Corral", il en aura été pour son argent. Bien sûr, il n'y a pas eu d'effusion même si certains serrements de mains n'étaient pas franchement amicaux.

Il s'agissait donc d'une rencontre sportive pour laquelle l'entraîneur local, Philippe Ribeiro, ne se faisait aucune illusion avant le coup d'envoi : "On sait qu'on va perdre mais le parfum de coupe peut aussi parfois aider". À l'issue de la rencontre largement dominée par les Sambriennes, 19 à 35 (7-19), Thierry Micolon relativisait ses réactions face à cette victoire : " Cette rencontre, je l'attendais depuis longtemps. J'ai encore gagné ici. J'en ai gagné beaucoup dans cette salle, je vois que ça ne change pas !"

Il est vrai que la rencontre a débuté sur un rythme plaisant mais c'est le HBH 71 qui a défloré la marque au coup d'envoi par Appugliese (1-0, 43e seconde) avant que le rouleau compresseur sambrien se mette en route, chaque joueuse visiteuse ayant marqué, hormis les gardiennes, Jenna Desmaris marquant le dixième but au quart d'heure de jeu (1-10, 14e minute) et le SAHB atteignant la pause avec douze buts d'avance (7-19). La seconde période démarrait avec une blessée supplémentaire (Kucharska avait une douleur à l'épaule) tandis que trois autres titulaires n'étaient toujours pas de la partie : Amandine Delvallée, Awa Karamako et Fatoumata Diarra. Thierry Micolon avait fait appel à des joueuses de l'équipe réserve permettant de faire tourner son effectif en deuxième mi-temps.

Finalement, le SAHB s'est fort logiquement imposé, 19-35. L'entraîneur sambrien, Thierry Micolon, tenait à féliciter son groupe : " Sur le début de match, les filles ont été très sérieuses pour montrer leur supériorité. Elles ont joué avec beaucoup d'envie et de conviction. La première mi-temps était de bonne facture. En seconde mi-temps, elles savaient que le match était plié. J'ai eu une blessée supplémentaire en première mi-temps. On n"était pas là pour prendre des risques mais pour faire le job."

© Jean Pierre Malewicz
Partager
Identification nécessaire pour ajouter une réaction
Qui sommes nous | Mentions légales | Devenir annonceur
(C) Copyright 1999-2012 EURL 2ICS - Tous droits réservés.
joueurs | équipe | actualités

La LFH en Live
avec Handvision

la D2F en Live avec Handvision