mèl :
passe :
s'abonner | oubli de passe
spécifiez l'adresse concernée
mèl :
retour
cliquez pour revenir
N1F : Palente vend chèrement sa peau en Avesnois
N1F : Palente vend chèrement sa peau en Avesnois
11 Septembre 2016 | National > Nationale 1F

Bonne entame de championnat en N1F samedi soir, entre Palente et le Sambre-Avesnois handball qui s'est imposé, 32-27 (17-15), malgré une opposition qui ne s'est pas évaporée au fil de l'heure de jeu.

D'ailleurs, dès le coup d'envoi, les Sambriennes mettaient la mainmise sur les quelques minutes du début du match menant 3 à 0 à l'issue des trois premières minutes grâce, notamment, à deux buts d'Ivana Lovric, la meilleure buteuse sambrienne de la soirée (9 buts). Mais c'était sans compter sur la mise en route des Doubistes qui, sous la houlette de Cheikh Seck, renversaient la vapeur par Aurélie Clerget (meilleure buteuse adverse avec  13 buts) qui égalisait (6-6, 11e) et qui enfonçait le clou dans la minute suivante sur un tir à 7m : 6-7. Petit à petit, Palente prenait deux buts d'écart jusqu'au réveil du SAHB qui repartait vers les vestiaires avec deux longueurs d'avance (Adeline Bournez, Édyta Kucharska, Ivana Lovric par deux fois et Alaïs Lukasiewicz) malgré le but d'Aurélie Clerget, 13-15.

Dès la reprise, le scénario ne changeait pas grâce, par ailleurs, à l'excellente prestation de Laurane Scalabrino, la gardienne de Palente. Tant et si bien que les Bisontines revenaient à plusieurs reprises sur les Sambriennes, en reprenant la conduite du jeu, Adeline Bournez mettant fin à cet état de fait (22-22, 43e) le SAHB pêchant dangereusement en défense. Fort heureusement, son attaque rattrapait les ratages défensives et permettait au SAHB de se détacher enfin dans les dix dernières minutes toujours avec Kucharska et Lovric et grâce à une Léonie Leroy qui retrouvait ses marques des saisons précédentes. C'est ainsi que le SAHB remportait les points de la victoire avec cinq buts d'écart (32 à 27) sans pour cela écarter une prestation de qualité de ses adversaires chez qui beaucoup risquent de vivre quelques mésaventures.

Du côté des bancs, Cheikh Seck ne reniait pas la victoire des Sambriennes : "On a connu une défaite logique à l'extérieur face à des prétendantes à la montée. Mais on ressent beaucoup de regrets car on a maîtrisé la première partie où on aurait dû finir devant. Je n'ai rien à reprocher aux filles qui ont joué à leur niveau avec des erreurs de début de saison. Dommage que je n'ai pas trouvé de cohérence dans l'arbitrage que ce soit d'un côté ou de l'autre."

Pour Thierry Micolon, les phases offensives ont sauvé le match des Sambriennes. "La rencontre était difficile, d'une part du fait de la qualité de l'adversaire et d'autre part du fait de devoir jouer avec un groupe incomplet. Il est vrai que défensivement, la situation était difficile en n'ayant pas suffisamment d'agressivité défensive. Il a fallu se replier sur un plan B pour remobiliser les énergies. Sur tous les postes de défense, tout le monde a joué sur un niveau en-dessous. On a su, malgré tout, préserver l'essentiel et donner le coup de rein lorsqu'il l'a fallu."

© Jean Pierre Malewicz
Partager
Identification nécessaire pour ajouter une réaction
Qui sommes nous | Mentions légales | Devenir annonceur
(C) Copyright 1999-2012 EURL 2ICS - Tous droits réservés.
joueurs | équipe | actualités

Les Finales Coupes
de France 2019

en live avec Handvision