mèl :
passe :
s'abonner | oubli de passe
spécifiez l'adresse concernée
mèl :
retour
cliquez pour revenir
Une Lidl Star Ligue à plusieurs vitesses
Une Lidl Star Ligue à plusieurs vitesses
20 Septembre 2016 | France > LSL

Première journée de la Lidl Star Ligue, le nouveau "naming" de l'élite du handball masculin français. Si le PSG est désigné pour se succéder à lui-même et Montpellier apparait comme un dauphin naturel, derrière, la bagarre s'annonce intense.  Tout cela sur fond de Ligue des Champions.

par Yves MICHEL

C’est une des particularités de la saison, la 1ère journée de championnat coïncide cette fois, avec le début de la Ligue des Champions. Nantes par exemple, se déplace dès jeudi en Ukraine à Kharkov pour y affronter Zaporozhye et sera à Créteil dimanche, pour le coup d’envoi de la Lidl Star Ligue. Le PSG et Montpellier feront l’inverse. Les partenaires de Luka Stepancic (notre photo de tête) débutent en D1 dès mercredi face à Cesson avant d’aller à Kiel en LDC dimanche, les Héraultais eux, accueillent Toulouse jeudi et recevront trois jours plus tard, les Slovaques de Presov.  Bref, il va falloir s’habituer à ces cadences sans oublier que Chambéry et St Raphaël  sont concernés par la coupe EHF… début octobre pour les Savoyards, à la mi-novembre pour les Varois.

Le championnat de D1 masculine part sur une évidence: les Parisiens en sont les grandissimes favoris. Si le titre leur a échappé en 2014 au profit de Dunkerque, ils sont montés sur la plus haute marche du podium, lors des trois dernières éditions. « Je ne suis pas sûr que le PSG écrase tout, tempère pourtant William Annotel, le capitaine dunkerquois. Les équipes de tête ont soigné leur recrutement, Montpellier par exemple s’est très bien structuré et tous les postes sont très bien pourvus. » Sauf que les Héraultais ne sont pas encore au point (on l’a remarqué vendredi en demi-finale du Trophée des Champions), ni même les Nantais (samedi, en finale). Paris et ses gros moyens (plus de 17 millions d’euros), a recruté les meilleurs joueurs d’Europe mais reste néanmoins à taille humaine donc... vulnérable. A Dunkerque, on se rappelle qu'il y a deux ans, la machine parisienne avait connu des ratés lors de l'emballage final. « Avec le recul, poursuit Annotel, on peut dire qu’on a vécu des moments incroyables avec l’effectif qu’on avait. Renouveler une telle performance parait désormais compliqué sur la durée d’une saison. A l’époque, on avait construit un vrai truc et j’ai eu la chance d’en faire partie. Mais tant que Paris sera là sous sa forme actuelle, la 1ère place va être de plus en plus inaccessible. »  Sans trop se préoccuper du PSG, chacun va donc s’atteler à cibler véritablement ses adversaires pour se rapprocher le plus possible de l'avant.


                      Kévin Bonnefoi (en vert) très attentif aux conseils de son coach Yérime Sylla

Cesson qui s’est longtemps enorgueilli de faire beaucoup avec peu sera le 1er adversaire du PSG cette saison en championnat  (ce mercredi , salle Antarès au Mans dont la capacité est 4 fois supérieure au bon vieux palais des sports de la Valette). « On attaque fort c’est vrai avec une belle affiche mais on sait dans quelle catégorie on se situe, confesse Yérime Sylla. » Avec l’avant dernier budget de l’élite (le dernier l’an passé),  les Bretons parviennent à tenir le cap et se mettre désormais à l’abri d’une éventuelle relégation très tôt dans la saison. « Il y a toujours une envie d'aller un peu plus haut,  d'autant que lors des deux dernières années, on a fait deux belles 1ères parties. Cela donne aussi quelques regrets sur la suite où on a fait preuve d'inconstance. On a un groupe qui est capable d'avoir d'autres ambitions que le seul maintien.» Pourtant, au fil des ans, les meilleurs joueurs cessonnais sont convoités et ne peuvent résister au chant des sirènes. «C'est vrai qu'on a perdu quand même gros avec le départ de Romain Briffe (pour Chambéry). Il y a aussi le fait que structurellement, on ne pouvait pas retenir quelqu’un comme "Micka" Robin  Blessé une bonne partie de la saison, l’ancien gardien de Montpellier a choisi Créteil et laisse ainsi le champ libre au très prometteur Kévin Bonnefoi. « C'est le seul que j'avais recruté à mon arrivée, témoigne le coach breton et le pari est réussi. Il a beaucoup travaillé, beaucoup progressé et je lui prédis un avenir jusqu'en haut.»  C’est sans complexe que les joueurs de Cesson accueilleront le champion sortant en se souvenant qu’en mai dernier, dans cette même salle du Mans, ils avaient poussé Paris dans ces derniers retranchements et la décision ne s’était faite que dans le money-time (33-36).



Quelques minutes plus tôt, St Raphaël, le dauphin de la saison passée, accueillera l’un des promus, Saran. Les Varois ont conscience qu’il leur sera très difficile de renouveler leur performance de mai dernier. « Notre objectif n’est pas de faire mieux, argumente Adrien Di Panda, mais tout simplement de gagner un titre. On n’a pas l’effectif pour être champion de France, si on fait le podium, on sera très content. Il y a des coupes où on veut montrer qu’on a le potentiel pour bien figurer.» Mais dans le camp varois, joueurs et entraîneurs n’ont pas digéré la décision de l’EHF de ne pas les convier à la Ligue des Champions. « On nous a carrément volé notre place sur des critères qui n’ont rien à voir avec le sportif, s’insurge l’arrière droit. Il y a un sentiment de déception vis-à-vis de joueurs comme Abily et Djukanovic à qui il ne reste pas dix ans de carrière et qui n’y ont jamais participé. La saison écoulée, on s’est vraiment accroché à ça car on voulait leur offrir cette participation. On se dit aussi que même en terminant encore 2ème, le scénario risque d’être le même. Le seul moyen de convaincre l’EHF, c’est peut-être de  gagner une coupe d’Europe… » L'Europe... Créteil l'a effleurée d'une main (cassée contre une chaise) pour son demi-centre Juan Castro, furieux de n'avoir pas réussi de marquer à Rijeka, ce 4ème but qui aurait permis de se qualifier pour la suite. Une galère de plus pour Christophe Mazel pour qui le recrutement d'un arrière supplémentaire ne serait vraiment pas un luxe. Côté effectif, Pays d'Aix qui vient d'être éliminé sur tapis vert de la Coupe de la Ligue, n'est pas mieux loti. Camarero et Onufryienko sont blessés, le jeune algérien Abdi encore un peu tendre. Du coup, Jérôme Fernandez sera sollicité à droite ! Les Provençaux qui ont perdu entre temps, leur gardien n°1 Ole Erevik, débuteront leur campagne avec deux nouveaux dans les cages. Pour les automatismes avec la défense, ce n'est pas l'idéal. Le PAUC effectue un périlleux déplacement à Sélestat, chez un adversaire direct. Les Alsaciens vainqueurs des play-offs de D2 ont réalisé un recrutement en fonction de leur bourse et leur préparation n'a laissé personne euphorique.



Nîmes-Ivry mercredi, sera également très intéressant à suivre. Les deux formations sont très attendues et les confrontations entre elles sont très "musclées". Les Gardois avaient bien débuté l'an passé avant de musarder en chemin et terminer la saison avec une infirmerie bien garnie et des résultats à faire peur. Ils n'ont pas rassuré car après avoir remporté leurs matches amicaux, ils se sont affalés en coupe de la Ligue. A Tremblay où ils avaient réussi leurs meilleurs coups dans le passé. Moins 11 au final, quelle bouffée de chaleur pour Franck Maurice (notre photo) et ses joueurs ! Pour Ivry, c'est une page qui s'est tournée avec le départ des frères Simonet. Le recrutement a été fonction du budget avec des joueurs qui ont une revanche à prendre avec la D1 française (Mike Brasseleur) ou à découvrir (le champion d'Europe juniors danois 2010, Vium Troelsen ou l'Espagnol Del Arco). 



En attendant Montpellier-Toulouse ce jeudi (et sur lequel nous aurons l'occasion de revenir), Chambéry-Dunkerque aurait tout aussi bien pu être l'affiche de cette 1ère journée.  Entre deux anciens champions de France et ex qualifiés en Ligue des Champions. Entre une équipe savoyarde dont on attend beaucoup sur sa lancée des deux dernières belles saisons et qui a compensé le départ de N'Guessan à Barcelone par un recrutement très rationnel et des Nordistes qui eux restent dans une gestion que certains pourraient qualifier de... minimaliste avec la seule arrivée de Guillaume Joli. « Ce n’est pas minimaliste, corrige William Annotel, le capitaine dunkerquois (notre photo). Je n’y vois que des avantages. En plus, je n’ai pas l’impression que Guillaume ait quitté le club même s’il a passé deux saisons en Allemagne. C’est quelqu’un qui donne beaucoup d’importance à l’amitié et aux valeurs humaines donc qui est précieux dans la vie du groupe, c’est une force, ce qui me fait dire que cette année, on aura un vrai coup à jouer mais il faudra être plus régulier. » L'Europe sera le dénominateur commun des deux équipes. Dunkerque tentera de la retrouver, Chambéry d'y poursuivre son aventure.



Le pronostic pour le classement de LSL à l'issue de la saison 

Notre pronostic se base sur des paramètres objectifs mais aussi subjectifs (dynamique du précédent classement, recrutement estival, équilibre entre les lignes, intégration des nouveaux, 1ers grands blessés, tonalité de la préparation, début de calendrier).

entre 1er et 2ème

PSG

Montpellier

entre 3ème et 5ème

Nantes

St Raphaël

Chambéry

entre 6ème et 8ème

Dunkerque

Toulouse

Nîmes

entre 9ème et 11ème

Cesson

Aix

Ivry

entre 12ème et 14ème

Créteil

Saran

Sélestat

Le programme de la 1ère journée

SAINT RAPHAEL VHB - USM SARAN HB
Pronostic : St Raphaël

Date et Heure :
Le 21/09/2016 A 19:00:00    sur beIN Sports 4
Lieu :  PALAIS DES SPORTS - Rue des Châtaigniers - ST RAPHAEL

*****************************

SELESTAT ALSACE HANDBALL - PAYS AIX UNIVERSITE CLUB HANDBALL Pronostic : Nul

Date et Heure :
Le 21/09/2016 A 20:00:00
Lieu :  Centre Sportif Intercommunal - Quai Albrecht - SELESTAT

*****************************

USAM NIMES GARD  - UNION SPORTIVE IVRY HANDBALL
Pronostic : Nîmes

Date et Heure :
Le 21/09/2016 A 20:00:00
Lieu :  Le Parnasse - 160 Avenue du Languedoc - Route de St Gilles - NIMES

*****************************

CESSON RENNES METROPOLE  - PARIS SAINT-GERMAIN HANDBALL
Pronostic : PSG

Date et Heure :
Le 21/09/2016 A 20:45:00
Lieu : ANTARES Route des Tours - Avenue Georges Durand - LE MANS

*****************************

CHAMBERY SAVOIE HB  - DUNKERQUE HANDBALL GRAND LITTORAL
Pronostic : Chambéry

Date et Heure :
Le 22/09/2016 A 20:15:00
Lieu :  LE PHARE  -  800 Avenue du Grand Arietaz - CHAMBERY

*****************************

MONTPELLIER HANDBALL - FENIX TOULOUSE HANDBALL
Pronostic : Montpellier

Date et Heure :
Le 22/09/2016 A 20:45:00    sur beIN Sports 1
Lieu : Gymnase Rene Bougnol  -  Avenue du Val de Montferrand - MONTPELLIER

*****************************

US CRETEIL HANDBALL - HBC NANTES
Pronostic : Nantes

Date et Heure :
Le 25/09/2016 A 16:30:00
Lieu :  ROBERT OUBRON - RUE PASTEUR VALERY RADOT - CRETEIL

© Yves Michel
Partager
Identification nécessaire pour ajouter une réaction
Qui sommes nous | Mentions légales | Devenir annonceur
(C) Copyright 1999-2012 EURL 2ICS - Tous droits réservés.
joueurs | équipe | actualités