mèl :
passe :
s'abonner | oubli de passe
spécifiez l'adresse concernée
mèl :
retour
cliquez pour revenir
EDF M: Guillaume Gille proche du staff de France "A"
EDF M: Guillaume Gille proche du staff de France "A"
22 Septembre 2016 | International

Moins de quatre mois avant le début du Mondial en France, Guillaume Gille a donné son accord de principe pour rejoindre le staff technique des Bleus. L'ancien arrière chambérien sera associé à Didier Dinart.

par Yves MICHEL
 
L’information passée quasiment inaperçue dans un entrefilet du quotidien "Le Parisien" nous a été confirmée par ce qu’on appelle, "une source proche du dossier". Guillaume Gille rejoindra très bientôt, le staff technique de l’équipe de France "A". Une ultime réunion entre toutes les parties concernées est programmée mardi prochain (le 27) et l’annonce officielle doit être faite en conférence de presse, 24 heures plus tard.

L’histoire entre Guillaume Gille et l’équipe de France est un mariage d’amour de seize années et un des palmarès les plus riches du hand tricolore avec six titres majeurs, deux à l’Euro (2006 et 2010), deux au Mondial (2001, 2009) et deux aux J.O (2008, 2012). C’est d’ailleurs après sa dernière campagne olympique à Londres que l’aîné de la fratrie a décidé de mettre un terme à sa carrière internationale. Tout en restant fidèle au club de Chambéry où il raccrochera définitivement en mai 2014 après une finale de coupe de France (perdue face au PSG).

Depuis cette date, "Gino" s’était fait très discret et les rumeurs d’une reconversion éventuelle comme entraîneur avaient circulé. A Chambéry mais aussi à Toulouse et au PSG sans que l’intéressé ne donne suites. Il s’était tout simplement contenté du rôle d’ambassadeur du futur Mondial 2017 en France et de consultant auprès du club de hand féminin de Toulon. La proposition de remettre les mains dans ce qui lui a apporté sportivement des émotions intenses a été plus fort que tout. « Cela ne me surprend pas qu’on fasse appel à lui, assure Daniel Costantini qui en novembre 1996 lui avait offert sa 1ère sélection chez les Bleus. C’est un garçon très sérieux et totalement investi dans ce qu’il fait. Ce qui me surprend toujours, c’est que tous ces anciens joueurs de très haut niveau qui vont devenir coach, n’acceptent pas d’entraîner des jeunes par exemple, pour apprendre progressivement le métier, avant d’être lancés dans le grand bain. » Guillaume Gille formera un tandem avec Didier Dinart qui lui aussi, a très vite été incorporé à France "A" après sa décision de raccrocher le maillot en 2013. « Didier est un gars très ambitieux, poursuit l’ancien sélectionneur double champion du monde, et il a envie de réussir. Je suppose qu’en équipe de France, lors des dernières compétitions, c’est lui qui devait animer les séances et subir la pression. Comme il s’est retrouvé tout seul à le faire, il s’est peut-être senti isolé et l’arrivée de quelqu’un d’autre s’est fait sentir. » Pendant l’Euro polonais, Didier Dinart avait eu beaucoup de liberté d’action dans l’organisation du jeu. Claude Onesta avait plutôt laissé faire. Comme la formule avait atteint ses limites, le Toulousain avait repris la main sans pour autant étouffer son adjoint. L’arrivée de Guillaume Gille sert-elle aussi à juguler l’influence que peut avoir Didier Dinart au sein de cette équipe de France ? La répartition des compétences entre les deux membres du nouveau binôme sera très importante. « De par leur palmarès de joueurs, ils dégagent tous les deux, une autorité naturelle et surtout une légitimité à se retrouver là où ils sont, valide Daniel Costantini. Ensuite, il va falloir qu’ils s’entendent, que les tâches soient clairement définies, qu'ils essaient de trouver une certaine complémentarité. Olsson et Lindgren par exemple, ont été deux grands joueurs de la Suède, leur association comme sélectionneurs n’a pas été globalement une réussite. » Après l’exemple de l’Euro et encore plus après les Jeux, il est devenu inconcevable aux yeux de tous, que Didier Dinart soit livré à lui-même. L’arrivée de Guillaume Gille ne peut être que positive en ce sens. C’est désormais de confiance mutuelle que les deux anciens coéquipiers chez les Bleus ont besoin. Condition indispensable pour mener à bien les futures missions qui les attendent.

Quid de Claude Onesta ?

« Le jour où j’aurai le sentiment d’être devenu plus une gêne qu’une solution, je n’attendrai pas que l’on me pousse dehors. Cela peut être tout à fait au terme de l’aventure olympique, cela n’ira pas en tous cas,  au-delà du Mondial 2017. » Ces propos, Claude Onesta les avait donc tenus peu avant le départ pour Rio tout en laissant planer le mystère sur la suite de sa carrière dans le handball à 60 ans passés (en février prochain). Patron de la DTN en remplacement de Philippe Bana qui occupe la fonction depuis 17 ans ? Peu probable. Futur président de la Fédération Française ? Joël Delplanque en place dans ce fauteuil depuis 2008, briguera un 3ème mandat en mars prochain.  Devra-t-on créer de toutes pièces un poste qui n’existe pas encore pour garder Claude Onesta dans l’environnement du hand national ? Peut-être qu’une partie de la réponse sera apportée mercredi 28 lors de cette conférence de presse que tout le monde attend !

© Yves Michel
Partager
Cata
emmanuel clerc | Vendredi 23 Septembre 2016 (11h02)
Il me semble avoir entendu sur une chaîne d'infos en continu qu'Onesta avait officialisé son départ... C'est une cata !... On a vu ce que donnait le coaching DD sur les deux dernières compétitions... Ces temps morts oubliés, pris à contre-timing, ces contenus pauvres, à base de combinaisons (Iago, Vezsprem) pas toujours captées ou validées par les joueurs (n'est-ce pas Nikola Karabatic?)... On a aussi entendu ses sorties : "les joueurs doivent me craindre"... On a aussi senti des joueurs un peu perdus, sans ce plus de mental qui leur permettait d'enclencher une domination décisive, une gestion des temps faibles, ou un retour assassin... Une cata... L'arrivée de GG ?.. À part l'empathie pour le mec, deux anciens internationaux à la tête de l'EdF ?... Et quelle expérience pour le nouveau venu ?.. Onesta gardait les combinaisons pour le vestiaire et les entraînements... Quand il livrait parties de sa philosophie du coaching, on comprenait que les mecs appartenaient à une entité qu'ils avaient eux-mêmes participé à créer... Sous la houlette d'Onesta... C'est la fin d'une époque, d'un cycle : il va falloir désormais s'habituer à ce que l'EdF de handball perde, et gagne, en tout cas qu'elle ne règne plus sur le handball mondial comme elle a pu le faire depuis 15 ans...
Identification nécessaire pour ajouter une réaction
Qui sommes nous | Mentions légales | Devenir annonceur
(C) Copyright 1999-2012 EURL 2ICS - Tous droits réservés.
joueurs | équipe | actualités