mèl :
passe :
s'abonner | oubli de passe
spécifiez l'adresse concernée
mèl :
retour
cliquez pour revenir
EDF F : Krumbholz prolongé, Darleux rappelée
EDF F : Krumbholz prolongé, Darleux rappelée
21 Septembre 2016 | International

Le sélectionneur, revenu en pompier en janvier et argenté aux Jeux de Rio, a été reconduit jusqu'en 2018 par la fédération. Sébastien Gardillou, ancien coach de Nice et déjà dans le staff, devient son adjoint à la place d'Eric Baradat. Et une nouvelle liste de joueuses, avec Darleux et Gnabouyou, a été donnée.

Le suspense était envolé, autant par la belle réussite sportive de l'équipe de France au Brésil, avec cette première médaille olympique de son histoire, que par l'absence de concurrents pour le poste. C'est désormais officiel. Olivier Krumbholz, 58 ans, a été prolongé dans sa mission de sélectionneur de l'équipe de France féminine ce mercredi. Le Lorrain poursuivra pour deux saisons au moins, soit jusqu'à l'Euro 2018 en France. Sélectionneur entre 1998 et 2013, remercié par ses dirigeants puis rappelé en catastrophe par ces mêmes dirigeants en janvier dernier pour succéder à Alain Portes, Krumbholz poursuit donc son second mandat à la tête des Bleues.

Ses objectifs? Poursuivre sur la belle lancée initiée à Rio au niveau des résultats et retrouver les podiums internationaux, que les Françaises ne connaissaient plus depuis 2011. Dans le jeu, il devra faire progresser ses filles en attaque, chantier permanent depuis on ne sait plus trop quand tant cela remonte.

Sébastien Gardillou, ancien entraîneur de Metz, Nice et chargé de la vidéo au sein du staff tricolore depuis janvier, est promu au rang d'adjoint. Il succède ainsi au Béarnais Eric Baradat, de toutes les campagnes Krumbholziennes, lequel se concentre sur sa mission de formation au sein de la FFHB.

Ce staff fera sa reprise du 6 au 9 octobre, lors du premier tour de la Golden League disputé au Danemark avec le pays-hôte, la Norvège et la Russie. Par rapport aux Jeux, sont absentes Leynaud et Lacrabère, pas encore remises de leur blessure, ainsi que Bulleux, par choix du coach. Cléopâtre Darleux (27 ans, 129 sélections), passée de Nice à Brest cet été, revient après une longue absence pour compléter le trio de gardiennes avec Foggea et Glauser, dont on verra si elle sera utilisée comme numéro 1 ou pas. Marie-Paule Gnabouyou (28 ans, 75 sélections) n'avait pour sa part plus été appelée depuis l'Euro 2014. Elle aura l'occasion de se montrer en l'absence de Lacrabère. Enfin, Amanda Kolczynski (23 ans, 2 sélections), testée en décembre 2015 par Portes, constituera une jeune paire avec Prouvensier.

Le groupe :

Gardiennes : Darleux (Brest), Foggea (Fleury), Glauser (Metz)
Ailières gauches : Dembélé (Rostov, Rus.), Houette (Thüringer, All.)
Ailières droites : Prouvensier (Brest), Kolczynski (Besançon)
Pivots : Edwige (Metz), Landre (Craiova, Rou.)
Arrières : Niombla, Ayglon (CSM Bucarest, Rou.), Pineau (Brest), Horacek, Zaadi, Flippes (Metz), Gnabouyou (Viborg, Dan.), Nze Minko (Siófok, Hon.)

© Pierre Menjot
Partager
Identification nécessaire pour ajouter une réaction
Qui sommes nous | Mentions légales | Devenir annonceur
(C) Copyright 1999-2012 EURL 2ICS - Tous droits réservés.
joueurs | équipe | actualités

Les Finales Coupes
de France 2019

en live avec Handvision