mèl :
passe :
s'abonner | oubli de passe
spécifiez l'adresse concernée
mèl :
retour
cliquez pour revenir
LDC M: Paris retrouve de la sérénité en Suisse !
LDC M: Paris retrouve de la sérénité en Suisse !
8 Octobre 2016 | Europe > Champion's League
Certes face à une équipe de Schaffhausen bien limitée, le PSG a parfaitement négocié sa balade en Suisse en s'imposant largement (25-35) lors de la 3ème journée de Ligue des Champions. Les Parisiens ont retrouvé de la sérénité dans une compétition qui reste un des objectifs majeurs de la saison.   

par Yves MICHEL

Les matches s'enchaînent, les compétitions battent la cadence mais Paris avale tout avec un appétit insatiable. Ces derniers temps, le moteur avait connu quelques ratés sans grande conséquence au plan comptable. Pourtant, l’absence de Nikola Karabatic, touché dimanche dernier face à Plock, n’était pas faite pour gommer les quelques doutes accumulés. 

En Suisse, le PSG a fait le métier avec une application et une détermination qui forcent inévitablement le respect. Dans ce match, Daniel Narcisse et ses partenaires se sont installés dans la continuité, ne laissant à Schaffhausen que quelques miettes. Dans les cinq premières minutes grâce au Hongrois Csaszar surmotivé face à son ancien club et dans le cœur de la 2ème période, lorsque l’écart était fait et que rien ne pouvait s’inverser. Paris avait décidé de se faire plaisir et n’a pas attendu trop longtemps pour imposer son jeu avec une défense bien en place autour du bloc central Luka Karabatic-Mollgaard et une attaque où Uwe Gensheimer (notre photo de tête), Mikkel Hansen et Luka Stepancic se sont régalés. Cette rencontre, le PSG l’a tuée en huit minutes, lorsque les Helvètes ont encaissé un rédhibitoire 0-6 (6-15 à la 23ème). Décidément, Paris n'avait pas envie de s'empêtrer dans un improbable scénario et a donc continué à asseoir son emprise jusqu’à la pause et bien au-delà puisqu’au plus fort, l’écart au tableau d’affichage va prendre des allures de correction (8-21 à la 32ème). 



Un homme avait aussi participé au festival… défensif. Gorazd Skof (notre photo ci-dessus) préféré à Thierry Omeyer dès le coup d’envoi, a saisi sa chance dans les cages et fait preuve d’autorité dans un contexte très favorable face à un adversaire qui a rapidement déjoué. Et puis, lorsque Noka Serdarusic a décidé d’utiliser son banc et de faire souffler ceux qui jusque-là, s’étaient pas mal dépensés, Paris va logiquement connaître un temps faible dont le gaucher polonais Szyba et le gardien suisse Bringolf vont profiter (21-26 à la 48ème). Pour Schaffhausen, une éventuelle résurrection était impossible, d’autant qu’au relais de son binôme, "Titi" entré dans le dernier quart d’heure, allait s’illustrer et permettre aux siens de retourner en France en ayant fait le plein (25-35).  

Le PSG peut être satisfait de son samedi après-midi. Il faudra toutefois attendre un peu avant de lever les bras au ciel. Schaffhausen est une bonne équipe mais pas au point de figurer sur le dessus du panier de la Ligue des Champions. Dans une semaine, le rendez-vous face à Flensburg sera plus révélateur. Les partenaires de Kentin Mahé se sont inclinés d'un seul but (27-28) mercredi à domicile face à Barcelone décidément irrésistible en ce début d'aventure européenne. Une entame en Ligue des Champions que Veszprém a plutôt cafouillée. Pour la 2ème fois en trois matches, les Hongrois ont concédé un nouveau match nul. Cette fois à Plock où Sime Ivic, l’ancien nantais et Rodrigo Corralès, ont brillé. Le futur portier parisien a notamment stoppé un 7m de Momir Ilic à 4 secondes du terme. Flensburg, Barcelone, Veszprém, c’est face à ce type d'adversaires que le PSG pourra et devra véritablement s'étalonner. 



3ème journée Ligue des champions Groupe A
A Schaffhausen (Suisse), BBC Arena  -  samedi 8 octobre à 16h30
Kadetten Schaffhausen - PSG Handball     25 - 35   (MT: 8-19)
3000 spectateurs
Arbitres: Jan Erik Leandersson & Mikael Lindroos (Fin) 

Kadetten Schaffhausen
gardiens: Marinovic, Bringolf
joueurs de champ: Liniger (5/8), Küttel (1/2), Graubner (2/3), Pendic (2/4), Brännberger (2/2), Szyba (6/8), Bliznac (0/2), Czaszar (4/9), Maros (3/9), Koch (0/1), Muggli, Tominec, Meister, Richwein

PSG Handball
gardiens: Omeyer, Skof
joueurs de champ: Gensheimer (7/8), Mollgaard (3/3), Accambray (2/2), Stepancic (4/4), Kounkoud (0/1), Remili (3/7), Abalo (2/3), Karabatic L. (2/3), Hansen (4/5), Narcisse (3/5), Nielsen (5/6), Kempf, Nahi

Evolution du score:  0/1 (2è) 4/4 (8è) 4/7 (12è) 6/9 (16è) 6/14 (22è) 7/15 (24è) 8/19 (MT) 8/21 (32è) 14/24 (39è) 18/26 (44è) 21/27 (48è) 21/30 (52è) 24/33 (58è) 25/35 (Fin)
© Yves Michel
Partager
Identification nécessaire pour ajouter une réaction
Qui sommes nous | Mentions légales | Devenir annonceur
(C) Copyright 1999-2012 EURL 2ICS - Tous droits réservés.
joueurs | équipe | actualités

La LFH en Live
avec Handvision

la D2F en Live avec Handvision