mèl :
passe :
s'abonner | oubli de passe
spécifiez l'adresse concernée
mèl :
retour
cliquez pour revenir
EHF : Chambéry tombe sur un mur !
EHF : Chambéry tombe sur un mur !
10 Octobre 2016 | Europe

Coupe EHF (2° Tour aller). Premier acte manqué par Chambéry face au co-leader de Bundesliga, la formation Savoyarde ira donc dans une semaine à Berlin avec l'objectif difficilement surmontable de remonter ce handicap de trois buts.

Vainqueur du Super Globe face au PSG début septembre, n°1 en Bundesliga malgré une défaite nette et sans bavure contre Kiel dans la semaine… les références du Fuchse Berlin sont impressionnantes en ce début de saison. Si les Chambériens avaient battu ce même adversaire la saison passée, force est de reconnaître que ce Berlin-là est depuis monté en gamme. Pourtant, le club Savoyard fait fi de la carte de visite Allemande en début de rencontre : avec l’appui d’un Yann Genty solide d’entrée dans sa cage, le duo Melic – Basic monte les balles et permet au CSH de prendre la main (4-1, 8’). Pas d’affolement outre mesure en face, un premier temps mort Berlinois permet aux hommes de Richardsson de refaire ce handicap. Malgré l’absence de Petar Nenadic (blessé), le Fuchse raccroche très vite les wagons : l’intenable Hans Lindberg brille sur son aile (5/5 aux tirs pour l’international Danois dans ce match) et Silvio Heinevetter lit de mieux en mieux les trajectoires de tirs Chambériens (5-5, 20’). A l’entame du second quart d’heure, l’inquiétude grandit dans le public… Berlin montre les crocs mais Chambéry parvient à rester au contact jusqu’à la 22ème minute.

Peine perdue car la mainmise est Allemande en fin de première mi-temps : la maladresse gagne les rangs du CSH à l’image d’un Heinevetter tout heureux de récupérer la balle pour marquer dans le but vide. Berlin assène un 4-0 en forme de mauvais présage… et Chambéry doit courber l’échine juste avant le repos face aux coups de boutoir infligées par Paul Drux et ses coéquipiers (7-11, 30’). Sept buts inscrits seulement dans le premier acte… Chambéry se heurte à une défense infranchissable. Un scénario que les hommes d’Obrvan ne pourront modifier au retour des vestiaires. La tentative de réduction du score est néanmoins courageuse lorsque Romain Briffe puis Fahrudin Melic tentent de déstabiliser le clan adverse (12-14, 37’). Mais ce rééquilibrage des forces agit comme une piqûre de rappel chez les « Renards » de Berlin.

Sans être génial dans le jeu, l’équipe d’Outre-Rhin récite ses gammes… bien aidée il est vrai par un manque criant de créativité ou de culot chez les Chambériens. Au pivot, Ignacio Plaza Jimenez attire les balles à lui… bientôt imité par Kresimir Kozina. Le public du Phare l’a d’ailleurs bien compris… et l’ambiance baisse d’intensité au fil des minutes en seconde période. La faute encore et toujours à cette défense Allemande qui autour de ce diable d’Heinevetter laisse peu de place aux attaquants locaux. Damir Bicanic et ses coéquipiers en disgrâce, pénalisés par des passes mal assurées ou des tirs forcés… Le tableau d’affichage annonce toujours un déficit de quatre buts au beau milieu de cette seconde période (17-21, 50’).

Et le money-time ne changera pas la donne… tout juste permettra-t-il à Johannes Marescot de s’illustrer en ramenant les siens à trois buts. Une maigre consolation pour ce Chambéry sans génie… et surtout sans efficacité. Un CSH emprunté, trop limité pour rééditer l’exploit de l’an dernier. En face, la sérénité est de mise : Berlin n’encaissera que 22 petits buts, garantie de son succès. Fort de cette confiance inébranlable, le collectif Allemand est donc bien parti pour se qualifier dimanche prochain pour le 3ème tour de cette EHF Cup. A moins que Chambéry ne réalise le match parfait… et ainsi renverser une situation pour le moment très compromise.

A Chambéry, Le Phare
Le dimanche 9 octobre 2016 à 17h00
Chambéry Savoie Handball - Füchse Berlin : 22 - 25 (Mi-temps : 7-11)
3.243 spectateurs
Arbitres :
MM. Javier ALVAREZ MATA & Yon BUSTAMANTE LOPEZ (Espagne)
Délégué :
M. François MULLENERS (Belgique)

Chambéry
Gardiens : Genty (13 arrêts), Meyer.
Joueurs de champ : Basic (2/4), Bicanic (3/7), Detrez (1/1), Briffe (3/5), Gille, Panic (1/4), Feutrier (2/4), Richardson (2/7), Guicciardi, Da Silva, Melic (6/6), Malfondet, Marescot (2/2).
Entraîneur : Obrvan.

Füchse Berlin
Gardiens
: Heinevetter (13 arrêts, 1 but), Stochl (2 arrêts).
Joueurs de champ : Drux (4/7), Fäth (2/5), Gojun (0/1), Kozina (2/3), Lindberg (5/5), Plaza Jimenez (3/4), Vukovic (3/7), Struck, Wiede (2/3), Zachrisson (0/1), Elisson (2/2), Reissky (1/2).
Entraîneur : Richardsson.

© Davy Bodiguel
Partager
Identification nécessaire pour ajouter une réaction
Qui sommes nous | Mentions légales | Devenir annonceur
(C) Copyright 1999-2012 EURL 2ICS - Tous droits réservés.
joueurs | équipe | actualités